background preloader

KESAKO ?

Facebook Twitter

04/2013 Des MOOCs l'ex d'iTyPA. MOOC : un concept à développer. La révolut° mondiale de l'Open educat° 09/2012. Recommander cette page à un(e) ami(e) Voici quatre étudiants pris au hasard : On Chi Tang libraire à Kuala Lumpur, Dimitri Popoulas fonctionnaire à Athenes, Shagun Gupta femme au foyer à New Delhi et Michelle étudiante à Sheffield.

La révolut° mondiale de l'Open educat° 09/2012

Des hommes et femmes ordinaires, citoyens du monde, que rien ne devait à priori réunir. Depuis le 27 aout, ils sont pourtant assis sur les mêmes bancs virtuels du cours "Gamification" dispensé par Kevin Warbach, professeur à l'Université de Virginia (USA). Des cours massivement multi-apprenants 2011. On connaît les jeux massivement multijoueurs, qui voient des milliers de joueurs interagir autour de tâches complexes, se lier en guildes, se combattre et tenter de réaliser les quêtes qui les feront progresser en puissance et en connaissance.

Des cours massivement multi-apprenants 2011

On connaît moins en revanche les cours en ligne massivement multi-apprenants, qui voient se retrouver des centaines d'apprenants sur les réseaux sociaux, sur une plateforme de conférence où se déroulent les webinaires et sur le site du cours, pour échanger et laisser croître la connaissance sur un sujet donné, qu'ils apprennent à maîtriser par le biais de l'expérience. Ces cours s'appellent MOOC (Massive open online course) en anglais, c'est à dire dans la langue de leurs créateurs. Un dispositif libre et ouvert, chacun y trouve sa place Le principe de participation à un MOOC est fort simple : il suffit de s'inscrire sur la page du cours et vous pouvez immédiatement commencer. Chaque semaine, un nouveau sujet est abordé.

Le MOOC, mode d'emploi Avril 2012. Le format MOOC (Massive Open Online Course) tend à prendre de l'importance dans l'offre de cours en ligne.

Le MOOC, mode d'emploi Avril 2012

Du moins, un nombre grandissant de cours ouverts, gratuits et en ligne sont-ils qualifiés de MOOC. Les récentes initiatives du MIT et de Stanford, que nous avons présentées dans un récent article, sont ainsi assimilées à des MOOC par Christine Cupaiuolo dans un billet publié sur le blog Spotlight. Stricto sensu, ces cours offerts gratuitement à tous ceux qui désirent les suivre relèvent effectivement de la catégorie des MOOC. Mais le MOOC tel qu'il a été envisagé par ses fondateurs et ses plus célèbres représentants, tels qu'il se déploie aussi à la P2P University par exemple et dans nombre d'espaces plus discrets, dispose de caractéristiques qui ne tiennent pas uniquement à son mode de distribution.

Le MOOC : gratuit, en ligne, ouvert... et beaucoup plus Un guide pour créer un MOOC - Cette interconnexion généralisée permet la collaboration ou au moins la discussion. MOOC Guide. Différents types de MOOCs. Le terme MOOC : Massive Online Open Course, ou cours ouvert massivement multi-apprenants, a été proposé en 2008 et popularisé par quelques universités américaines l’année dernière.

Différents types de MOOCs

La première caractéristique de ces cours est qu’ils sont ouverts à tous, chacun pouvant s’inscrire à son gré. La deuxième dimension est que le nombre d’inscrits fait que les échanges entre participants (on parle aussi de pairs) sont encouragés, voire deviennent la forme primaire de l’apprentissage, ou de l’accompagnement. L’université ouverte, un principe moteur pour le MIT et Harvard. Après avoir suscité une onde de choc sans pareil en mettant en ligne l'intégralité de ses cours et supports de cours au travers de l'initiative OpenCourseWare, le Massachusetts institute of technology s'associe cette fois-ci avec Harvard pour lancer un nouveau projet dans la même veine.

L’université ouverte, un principe moteur pour le MIT et Harvard

Le programme « edX » de publication en ligne de contenus multimédia vient en effet d'être annoncé le 2 mai 2012 par les partenaires, qui invitent les universités du monde entier à se joindre à eux ou à réutiliser la plate-forme technique mise à disposition... Démarré il y a 10 ans, le programme OpenCourseWare du Massachusetts institute of technology (MIT) a permis à plus de 100 millions d’internautes à travers le monde de consulter gratuitement les cours et documents associés de la prestigieuse institution américaine. Mais le succès de l’approche tient aussi à l’engouement suscité dans la communauté éducative mondiale, puisque plus de 200 universités ont rejoint l’initiative. Articles liés : Présentation par Stephen Downes. Knowledge in a MOOC/ Dave Cormier. Comprendre les MOOCs selon Sir John Daniel.

Sir John Daniel a proposé récemment un article où il fait une revue des différents éléments caractéristiques des MOOCs.

Comprendre les MOOCs selon Sir John Daniel

La démarche est intéressante car elle fait le pont entre les nombreux articles de blogs ou de journaux qui ont parlé des MOOCs et une rédaction plus académique sur le phénomène. Comme le relève cet article de blog, son plan est assez complet et le style plutôt engagé pour un article qui se veut scientifique. Il traite principalement des xMOOCs, considérant que c’est devenu le phénomène principal dans les MOOCs. C’est néanmoins une bonne base pour faire le point sur le phénomène. Je pense reprendre plusieurs informations et points de vue dans la perspective de présentations futures sur les MOOCs.

On pourra reprendre les points principaux, et quelques approfondissements intéressants (ici en vrac) Bref une bonne base. Crédit photo : The belgian political system par Lounge! Like this: J'aime chargement…