background preloader

Theories, reflexion, communication

Facebook Twitter

Avec les Femen je me tâte... À l'heure où les Femen publient un livre sur leur histoire, Charlie Hebdo leur consacre son dernier numéro.

Avec les Femen je me tâte...

Avec, en exclusivité, le manifeste du mouvement. > Cliquez sur l'image pour un gros plan < La nudité est une arme de combat. Vous me connaissez, je suis toujours à l’affût de nouvelles formes de contestation innovantes et efficaces, en bon rebelle qui se respecte… Aussi je ne pouvais passer à côté d’un tel sujet. Comme tout le monde, j’ai entendu parler de ces russes qui ont manifesté devant le domicile de DSK ou des photos de l’artiste chinois, Ai Weiwei, qui s’est attiré grâce à elles les foudres du pouvoir et l’étiquette injustifiée de pornographe.

Pour raviver ma mémoire, je me suis appuyé sur cet article de Cécile Deffontaines et Elodie Lepage, du Nouvel Observateur. Voici un portrait en photos de ces révolutionnaires qui utilisent la nudité pour attirer l’attention sur leurs convictions. "Se mettre nu, c’est montrer que l’on n’a pas d’arme, que l’on est innocent et inoffensif", poursuit Thomas Schlesser.

Le capitalisme vous dépouille ? N’attendez pas de moi que j’aille aussi loin. Tout d’abord, je vous propose un choix de photos de militants qui soutiennent la démarche de Ai Weiwei. Ces corps qui parlent 2. La petite vertu discursive des Femen. Il n’est pas facile, contrairement à ce que l’on croit, d’être et surtout de rester en colère.

Ces corps qui parlent 2. La petite vertu discursive des Femen

C’est un état douloureux : car rester en colère, c’est nous souvenir sans cesse de ce que nous voulons, de ce que nous devons oublier au moins par moments pour pouvoir survivre : que nous sommes, nous aussi, des humiliées et des offensées (Christine Delphy, “Le patriarcat, le féminisme et leurs intellectuelles”) Seuls les hommes voient qu’ils sont nus (Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception) J’ai intitulé ce billet “La petite vertu discursive des Femen” pour souligner les deux points qui accrochent mon analyse discursive. Petite vertu, qui est, dans la locution femme de petite vertu, l’expression sexiste et immémoriale qui a longtemps désigné la prostituée, veut resignifier l’usage militant et même guerrier du corps publiquement déshabillé par les activistes sextrémistes : petite vertu mais grand combat. Les “Amazones de Kiev” Ces corps qui parlent 1. Resignifier la parole violeuse. Je commence cette série d'hiver par un usage particulier de la dedipix, dans le contexte traumatique du viol.

Ces corps qui parlent 1. Resignifier la parole violeuse

La dedipix fait parler le corps en l'augmentant d'une sorte d'artefact scriptural, l'image du dispositif étant destinée à circuler sur le web, sur un site ou un réseau. Elle permet que l'expérience du viol soit retravaillée, reformulée et même "resignifiée", selon le terme de Judith Butler. La "resignification" d'une injure ou d'un énoncé agressif, stigmatisant, c'est la possibilité de produire de l'habilitation, de la capacité à l'existence et à l'autonomie, explique Judith Butler, par "la remise en scène [restaging] et […] la resignification des énoncés offensants, [et les] déploiements de pouvoir linguistique qui visent simultanément à révéler et à contrer l'emploi offensant du discours" (2004 [1997] : 38).

Dans un ouvrage précédent, elle développe la notion de "site discursif", à partir de sa réflexion sur Foucault :

Africa nude

Storytelling. Feminisme. Seins nus. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Seins nus

Une femme à Opuwo en Namibie en août 2007 de l'ethnie himba, où les seins nus sont considérés comme une norme. Le fait d'être seins nus est une forme de nudité partielle de la femme dans laquelle les seins ne sont dissimulés par aucun vêtement ni sous-vêtement. Ils sont donc entièrement visibles, y compris les mamelons et la peau. Sociétés traditionnelles[modifier | modifier le code] Les cultures traditionnelles d'Afrique, d'Amérique du Nord, d'Australie et d'Océanie considéraient la nudité de la poitrine comme normale et acceptable, du moins avant l'arrivée des missionnaires chrétiens[1], et cela continue d'être le cas dans de nombreuses cultures indigènes aujourd'hui.

Affiche en Thaïlande pendant le règne de Plaek Pibulsonggram (1938-1945) encourageant les femmes à adopter une tenue « civilisée » qui recouvre la poitrine. Les normes des sociétés traditionnelles sont parfois conflictuelles avec les lois des sociétés occidentales. Facebook ban incurs 'lactivist' wrath - web - Technology - smh.com.au. Tracé de la manifestation étudiante de Montreal. Les étudiants canadiens sont en colère après l’augmentation des drotis universitaires et surtout après l’adoption d’une loi réduisant la liberté de manifester, la loi #78, surnommée « loi matraque ».

Tracé de la manifestation étudiante de Montreal

Trois mois que cela dure et ce Mai 68 canadien n’est pas près de se terminer. Découvrez le tracé que les manifestants ont envoyé aux policiers ces dernières semaines, puisque chaque manifestation doit être encadrée par la police, les jeunes de Montreal ont voulu faire passer un message limpide :

Nudité