background preloader

Conséquences

Facebook Twitter

La pollution marine aux hydrocarbures. Au Groenland, des déchets bloqués en eaux profondes. De gros poissons morts. Rien dans l'environnement n’explique la mort de milliers d’animaux marins en Nouvelle-Écosse. Rien d'anormal n'a été décelé pour l'instant dans l'environnement pour expliquer la mort de milliers d'animaux marins ces dernières semaines dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, selon des scientifiques.

Rien dans l'environnement n’explique la mort de milliers d’animaux marins en Nouvelle-Écosse

Le ministère des Pêches et des Océans du Canada (MPO) a donné une conférence de presse, vendredi, pour faire le point sur la situation. Une douzaine d'experts du ministère et de l'Agence d'inspection des aliments étaient présents. Les autorités affirment que les tests effectués afin de déceler de possibles toxines dans les poissons morts se sont révélés négatifs. D'autres analyses sur la qualité de l'eau sont toujours en cours pour déterminer s'il y a une présence de pesticides dans l'eau. Kent Smedbol, un expert du MPO, explique que les chercheurs n’ont encore aucune conclusion à proposer. Derreck Parsons, autre représentant du MPO, souligne qu’il ne semble pas y avoir plus d’animaux marins qui meurent. Environnement: Une énorme zone morte se forme dans le Golfe du Mexique -

Environnement Une zone recouvrant l'équivalent de la moitié de la surface de la Suisse et où ne subsiste aucune vie a été repérée dans le Golfe du Mexique.

Environnement: Une énorme zone morte se forme dans le Golfe du Mexique -

Elle est due aux engrais de l'agriculture américaine qui se déversent dans la mer. Une zone morte capturée par la NASA au large du delta du Mississippi. Image: NASA Articles en relation Signaler une erreur Vous avez vu une erreur? Veuillez SVP entrez une adresse e-mail valide Partager & Commenter Votre email a été envoyé. C'est un phénomène inquiétant qui frapperait actuellement le Golfe du Mexique. Elle serait la conséquence du ruissellement des eaux de pluie et des inondations particulièrement importantes ce printemps dans le Midwest américain.

Selon les prévisions des universités de Louisiane et du Michigan, qui étudient le phénomène avec le «National Oceanic and Atmospheric Administration» des Etats-Unis, la zone aurait une taille estimée à plus de 20'000 km2. Les points noirs correspondent aux zones mortes dans cette carte de 2008. Un tapis de poissons morts gâche la carte postale de Rio…

Des milliers de crevettes échouées sur une plage au Chili. Des centaines de milliers de crevettes mortes se sont échouées sur une plage de Coronel au Chili mercredi 20 mars, couvrant la plage d'une marée rouge, rapporte le HuffPost UK.

Des milliers de crevettes échouées sur une plage au Chili

Cette plage se situe à 530 km au sud de la capitale Santiago, d'après Reuters (voir la vidéo ci-dessus). Plusieurs experts suspectent un "crime environnemental". Des pêcheurs locaux ont accusé deux centrales thermoélectriques d'avoir contaminé les eaux en rejetant des déchets dans l'océan, entraînant la mort de ces crevettes, selon AP. "J'ai 69 ans et j'ai commencé à pêcher quand j'en avais 9, mais en tant que pêcheur, je n'ai jamais vu un désastre de cette ampleur", a déclaré Gregorio Ortega à la radio locale Bio Bio. "Nous allons collecter autant de preuves que possible pour déterminer si nous avons affaire à un crime environnemental", a lancé Ana Maria Aldana, procureur chilienne spécialisée dans les crimes environnementaux, à l'antenne de la télévision d'Etat.

Loading Slideshow. Surfrider Foundation Europe - Antenne Côte Basque - Hendaye - Saint Jean de Luz - Guéthary - Bidart - Biarritz - Anglet. De gigantesques "zones mortes" découvertes dans l'Atlantique. Jusqu'ici, quelques "zones mortes" avaient déjà été détectées, comme celle qui se forme chaque année dans le Golfe du Mexique.

De gigantesques "zones mortes" découvertes dans l'Atlantique

Mais ces dernières étaient situées près des côtes. Et surtout, elles n'apparaissaient pas au cœur des tourbillons océaniques, comme c'est le cas pour les zones mortes nouvellement découvertes... De fait, c'est bel et bien au coeur de tourbillons océaniques que l'océanographe Johannes Karstensen (GEOMAR, Helmholtz Centre for Ocean Research à Kiel, Allemagne) et ses collègues ont détecté l'existence de plusieurs zones mortes, au large des côtes africaines. Rappelons que les tourbillons océaniques sont de gigantesques masses d'eau, de plusieurs centaines de kilomètres de diamètre, tournoyant sur elles-mêmes du fait des mouvements de la Terre.

Comment expliquer la présence de ces zones mortes ? D'après les mesures réalisées par les scientifiques, les concentrations en oxygène seraient comprises entre 0 et 0.3 millilitres par litre d'eau.