background preloader

ALCHIMIE

Facebook Twitter

Langue des oiseaux. Bibliothèque Numérique Alchimique du Merveilleux (BNAM) Cathédrale gothique. Vidéo-001. Le pôle Magnétique. Il ne servirait de rien à un voyageur d'avoir appris dans les livres le nom et la forme des montagnes, des fleuves et des mers, s'il ne pouvait s'orienter au milieu du chaos des glaciers ou des déserts de l'Océan et s'il demeurait impuissant à découvrir la route qui le conduira au but. La science descriptive qu'il possède ne suffirait pas a seconder son effort sans la certitude d'une direction invariable, la certitude que lui donne l’aiguille de la boussole, à travers les brumes du ciel et les embruns de l'océan. Ligne idéale et immatérielle, certes, que celle qui joint le Septentrion au Midi.

Rien ne la révèle aux regards, en dehors des oscillations de l'aiguille aimantée, comme aucune apparence ne distingue les pôles magnétiques des autres lieux du globe. Disciple de l'Ecole de la Nature, toi qui discernes les réalités sous le voile des apparences, regarde de plus près la frémissante aiguille de métal : penche-toi sur elle comme sur un être doué de vie. Janvier 1923. Introduction à l'alchimie. [on ne pouvait guère avoir deux personnalités aussi opposées. il n'en est pas moins remarquable d'observer que tous deux se sont passionnés pour l'Art sacré.] Partie II : c'est l'occasion de l'examen de l'un des textes les plus connus du corpus alchimique : la Tourbe, autrement dit l'Assemblée des Philosophes, point de jonction entre l'alchimie grecque et l'alchimie arabe ; mais aussi, passage obligé vers les textes, à peine plus tardifs d'Artephius, tant étudiés par E.

Chevreul et Fulcanelli... C'est encore l'occasion de prendre l'avis d'un égyptologue distingué, Gaston Maspero, sur les relations entre Ostanès le Mède et Démocrite d'Abdère. Façon de parler d'Isis, d'Osiris et d'Horus... Jacques-Joseph Ebelmen (1814-1852) Est-ce un hasard, si les Mémoires d'Ebelmen ont été réunis dans un ouvrage préfacé par Chevreul ? Alchimie, cabale. Hermeticum.info. École de Pythagore — dans le Passé et Aujourd'hui. Atalante fugiens Michel Maier. Les alchimistes grecs : 1ère partie. Introduction - Deuxième partie - Troisième partie - Quatrième partie - Cinquième partie - Sixième partie I. i. — DÉDICACE Regarde ce volume comme renfermant un bonheur secret, qui que tu sois qui est l’ami des Muses. Mais si tu veux en explorer les veines chargées d’or, qui sont habilement cachées; ouvre l’œil vif de l’esprit et élève-le vers les natures divines, avec une parfaite perspicacité; parcours ainsi ce très savant écrit, et trouves-y le trésor d’une connaissance supérieure, en cherchant et explorant la nature trois fois heureuse, la seule qui domine les natures d’une manière divine, la seule qui enfante l’or brillant, celle qui fait tout; celle que seuls ont découverte par leur esprit inspiré des Muses, les amants de la gnose divine.

Celui qui l’a inventée, je ne dirai pas qui il est. O merveille! Ô bien heureuse et souveraine matière ! En le protégeant, Christ, souverain maître, tiens-le en ta garde! Sur le Théodore auquel est adressée cette Dédicace. ÉTAIN. — C’est le cinabre. Vu de la place Victor Hugo : Archives. Le nombre et aussi, un peu, la qualité des réactions et des commentaires à mon article sur la vedette israélienne qui a choisi la piété et la religion, m'ont conduit à préciser certaines choses. Certains m'ont fait des remarques su l'ancienneté de la mystique juive; ils ont raison. Je les renvoie donc à mon livre Le Zohar. Aux origines de la mystique juive §Pocket, 2005).

D'autres m'ont fait des observations sur la philosophie, je les renvoie donc à La philosophie juive, Collection U, Armand Colin, 2003. Ou à Petite Histoire de la philosophie juive (Paris, Ellipses, 2008). Au fond, l'internet et les internautes, c'est comme la langue d'Esope… P. M-R-H Alchimie (kimiya) et kabbale Pour déterminer le véritable statut de l'alchimie dans la tradition juive il faut tout d'abord jeter un regard critique sur d'innombrables affirmations d'occultistes et de kabbalistes chrétiens qui identifièrent l'ésotérisme juif, antique et médiéval, à l'art de transformer les métaux et les éléments naturels.

FULCANELLI-The Cyclic Cross of Hendaye « eye of the cyclone. Fulcanelli’s inserted ‘Hendaye’ chapter in his Le Mystère des Cathédrales has lead to much debate and controversy…lately I have been having a look at some of the ‘research’ that is out there and have been saddened, as usual, by the outlandish claims and counterclaims made. It is another field for the pseudo-initiate types (Jay Weidner etc.) to squander their precious juices in, and thus remain oblivious to the truth which, hopefully still, remains under their noses.

Here is the Chapter in Question…. (ps. could not be bothered to recreate the Greek in the original) The Cyclic Cross of Hendaye Hendaye, a small frontier town in the Basque country, has its little houses huddled at the foot of the first spurs of the Pyrenees. Leaving the station, a country road, skirting the railway line, leads to the parish church, situated in the middle of the village. Certainly it is easy to recognize the well-known phrase: 0 crux ave spes unica (Hail o cross, the only hope). XLVII. XLVIII. 1. 3. 4. And. Les lettres des Amis de l'Alchimie. The Esoteric Library. L'Alchimie. Les vérités qui dérangent. La devise des Maharajas de Bénarès est : Il n'y a pas de religion supérieure à la vérité...

Mais combien sont capable de soulever les voiles des apparences, des faux semblants, des lieux communs et des certitudes qui ne reposent que sur transmission coutumière et/ou éducative que nous avons reçus sans prendre la peine de l'éprouver ? Dans le clip vidéo que je vous propose de visionner, qui démarre lentement par un écran noir, soyez patient, les révélations qu'il contient sont de nature à soumettre votre faculté de discernement à rude épreuve, tant dans le sens de l'involution que de celui de l'évolution.

Prenez le temps d'aller jusqu'au bout de cet intéressant voyage, vous comprendrez pourquoi les évènements mondiaux actuels ne sont pas le fruit du hasard, mais bien le résultat des implacables lois de causalité, avec pour conséquence l'asservissement de toutes consciences. Cliquez sur le titre de ce clip vidéo : Caducée. TOUS LES TEXTES. Le Miroir Alchimique est une bibliothèque virtuelle de documents alchimiques, réalisée afin que point ne se perde la clarté luni-solaire qui unit nos coeurs au Grand Architecte de l'Univers. De toutes les influences qui tombent ici bas, il n’y a que celles qui se font au temps que les Planètes ont des regards entr’eux, à chaque changement de quartier de la Lune, qui soient portées au centre, parce qu’elles tombent sur la Lune, qui a la propriété de les réfléchir, comme les rayons du Soleil sont réfléchis lorsqu’ils tombent sur un miroir, aux objets qui lui sont opposés, et leur communiquent leurs qualités...

Mathurin Eyquem «Le Pilote de l'Onde Vive» Tout le monde sait aujourd’hui que la lumière que la lune nous envoie, n’est qu’un emprunt de celle du Soleil, à laquelle vient se mêler la lumière des autres astres. La Lune est par conséquent le réceptacle ou foyer commun dont tous les philosophes ont entendu parler : elle est la source de leur eau vive. Anonyme. NEWTON Notes Alchimiques - Ms 3975 (1ère partie) Of Colours 1. The rays reflected from Leafe Gold are yellow but those transmitted are blew, as appeares by holding a leafe of Gold twixt your eye & a Candle. 2.

Lignum Nephriticum sliced & about a handfull infused in 3 or 4 pints of faire water for a Night the liquor (looked on in a cleare violl) reflects blew rays & transmits yellow ones. And if the liquor being too much impregnated appeares (when looked through) of a darke red it may bee diluted with faire water till it appeare of a Golden Colour. 3 The flat peices of some kinds of Glase will exhibit the same Phaenomena with Lignum Nephriticum. 4 But Generally bodys which appeare of any colour to the eye, appeare of the same colour in all positions; Nay Gold if it bee not soe very thin as to bee transparent appeares onely yellow & perhaps the yellow colour of Lignum Nephriticum would vanish if the tincture bee strong & the liquor of a greate thicknesse.

Of Colours. Experiments with the Prisme 18. 19. 22. 23. FULCANELLI Le Mystère des Cathédrales (1925) Texte du dépot légal à la Bibliothèque Nationale de France : Auteur : Fulcanelli (pseudonyme de Jean Julien Champagne) Titre : Fulcanelli. Le Mystère des cathédrales et l'interprétation ésotérique des symboles hermétiques du Grand-Oeuvre. Préface de E. Canseliet, F. C. H. FULCANELLI Les Demeures Philosophales (1930) Julien Champagne (1877-1932) Texte du dépot légal à la Bibliothèque Nationale de France : Auteur : Fulcanelli (pseudonyme de Jean Julien Champagne) Titre : Fulcanelli. Les Demeures philosophales et le Symbolisme hermétique dans ses rapports avec l'art sacré et l'ésotérisme du grand-oeuvre. Préface de Eugène Canseliet, F. Publication : Nogent-le-Rotrou, impr. La Table d Emeraude - Hermes Trismegiste - Alchimie. Le Mutus Liber. Le Mutus Liber [Show as slideshow] A notre propos EzoOccult est dédié à la publication d’articles portant sur les diverses branches de l’Hermétisme, de l’Occultisme et de l’Ésotérisme.

Plus... Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email. Rejoignez 750 autres abonnés Retrouvez-vous sur Catégories Commentaires Récents Kabbale en Ligne Sites partenaires Morgane’s World © 2014 EzoOccult | Powered by WordPress Connexion | Les symboles alchimiques. Symboles alchimiquespartie I - II - revu le 7 novembre 2003 abréviations : sy : symbole - d : droite - g : gauche. Tous les extraits de Pernety sont tirés du Dictionnaire Mytho-hermétique. Liste : Acide - acide muriatique - acide nitrique - acide sulfurique - acier - aimant et feu philosophique - aimant des sages - air - alambic - alun, alun de roche - alun de plume - airain brûlé, cuivre calciné - amalgame - Amalgame philosophique primaire - Amalgame philosophique supérieur - Ana, parties égales - Année - antimoine - Argent, Lune - Argile - Arsenic, Régule - Athanor - Atrament (vitriol blanchi) - Atrament (vitriol rougi) colcothar - Azur - Bain - Bain de fumier - Bain Marie - Bain de sable - Bain de vapeur - Baume - Bismuth - Blanc d'Espagne - Bol d'Arménie - Borax - Brique - Brique pulvérisée - Broyer, Trituration - Calciner, calcination - Acide Au centre, le Bélier qui permet de distinguer le dragon babylonien ou vitriol romain.

JULIEN CHAMPAGNE AUX LOGIS ALCHIMIQUES - JULIEN CHAMPAGNE. Voici le livre le plus récent à ma connaissance sur lequel une oeuvre de Julien Champagne paraît en couverture. Il s'agit de la troisième édition de l'ouvrage d'Eugène Canseliet qui est consacré à Deux Logis Alchimiques, la villa Palombara à Rome, en Italie, et le chateau du Plessis Bourré en France.

Je note au passage qu'il s'agit là avant le travail de Jean Laplace, qui est lui intégralement voué au four alchimique suisse de Winterthur, de la première tentative effectuée pour déborder du cadre exclusivement français en ce qui concerne les "demeures philosophales". En effet, Fulcanelli n'a fait pour sa part que rédiger un chapitre de ses Demeures qui traite du cadran solaire britannique d'Holyrood. Eugène Canseliet étant décédé en 1982, voici donc la première édition post-mortem de son travail, puique les deux précédentes éditions avaient été soumises de son vivant à son approbation, soit celle originale de Jean Schemit en 1945, puis en 1979 celle de Jean-Jacques Pauvert. Table d'émeraude. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Planche représentant une version latine de la Table d’émeraude gravée sur un rocher dans une édition de l’Amphitheatrum Sapientiae Eternae (1610) de l’alchimiste allemand Heinrich Khunrath.

La Table d’émeraude (Tabula Smaragdina en latin) est un des textes les plus célèbres de la littérature alchimique et hermétique. C’est un texte très court, composé d'une douzaine de formules allégoriques et obscures, dont la fameuse correspondance entre le macrocosme et le microcosme : « Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ». Malgré le discrédit scientifique de l'alchimie et le développement de la chimie moderne au XVIIIe siècle, elle a continué à fasciner occultistes et ésotéristes.

Historique[modifier | modifier le code] Jusqu'au début du XXe siècle, on ne connaissait que des versions latines de la Table d’émeraude, les plus anciennes remontant au XIIe siècle. [modifier | modifier le code]