background preloader

Hasard

Facebook Twitter

Sérendipité, ou de l'art de faire des trouvailles. 1er février 2005 par par Pek van Andel m.v.van.andel@med.rug.nl Texte traduit et adapté du hollandais par Danièle Bourcier, directeur de recherche au CNRS bourcier@msh-paris.fr Sérendipité, ou de l'art de faire des trouvailles Ex chercheur et expérimentateur à l'université de Groningue, Pek van Andel possède la plus grande collection mondiale de sérendipités et est considéré aux Pays-Bas comme "sérendipitologue".

Sérendipité, ou de l'art de faire des trouvailles

L'auteur a proposé aux journaux Le Monde et Le Figaro le texte qui suit - texte d'une communication faite le 1er février 2005 à l'université de Cannes - qui en ont refusé la publication (mais était-ce finalement le bon endroit où le publier ?). Il a alors décidé de l'offrir ici gratuitement, à condition que soient respectés le droit d'auteur et celui de la traduction. Liste des découvertes et inventions liées au hasard.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. 1977.

Liste des découvertes et inventions liées au hasard

L'imprimante à jet d'encre. On trouvera ci-dessous une liste de découvertes, d'inventions et d'innovations faites par accident, à la suite d'un concours imprévu de circonstances ou par hasard – ce qu'il est devenu courant d'appeler, sous l'influence du livre de Royston Roberts, Serendipity : Accidental Discoveries, les découvertes et inventions faites par sérendipité. Elle regroupe sous ce concept des découvertes et des inventions aussi différentes que l'invention accidentelle de l'hélice de bateau — à la suite d'un vrai accident — mais aussi la découverte de la pénicilline par Alexander Fleming (dont il a su exploiter les propriétés thérapeutiques) ou bien encore la découverte par le plus grand des hasards de la grotte de Lascaux ou des manuscrits de la mer Morte.

La sérendipité apparaît alors souvent, tout simplement, comme une manière irrationnelle de faire des découvertes, des inventions et des innovations : 1799. 1940. Sérendipité. JDN - Journal Du Naturel (nouvelle version) - La synchronicité ou ces hasards chargés de sens... Note utilisateur: Détails Catégorie : Reflexions Mis à jour le mercredi 7 mai 2014 13:24 Affichages : 3001 Qu'on le nomme hasard ou coïncidence , ce phénomène intriguant et mystérieux fascine tellement l'homme qu'il cherche à en décrypter le sens depuis la nuit des temps.

JDN - Journal Du Naturel (nouvelle version) - La synchronicité ou ces hasards chargés de sens...

C'est seulement au début du vingtième siècle, qu'un biologiste autrichien, Paul Kammerer, ouvrit la voie en s'intéressant scientifiquement au hasard puis en élaborant le principe de la sérialité, appelée aussi loi des séries. A la même période, le psychiatre Carl Jung, fasciné lui aussi, par des séries de coïncidences qui lui semblaient si chargées de sens que les expliquer par le simple hasard lui paraissait trop improbable, décida de consacrer ses recherches à ce phénomène.

Les évènements synchronistiques qui nous touchent le plus émotionnellement, semblent être ceux liés aux rencontres et à notre sphère relationnelle. Hasard. «Dans la perspective classique, le mot définitif sur le hasard a été dit par Spinoza: une chose n’est appelée contingente (fortuite, produite par hasard) qu’en raison de l’insuffisance de notre connaissance».

Hasard

Le hasard est incompatible avec le déterminisme strict, lequel a longtemps été considéré comme le fondement de la science puisqu’il est l’hypothèse générale selon laquelle tout phénomène a une ou plusieurs causes dans les phénomènes antérieurs. Précisons que le déterminisme exclut le fatalisme — je mourrai d’ici dix ans quoi que je fasse et quoi qu’il advienne! — qu’il affirme non pas «la nécessité d’un événement quels que soient ses antécédents, comme le fatalisme, mais la détermination nécessaire d’un événement par ses antécédents et que, par là il exclut aussi le hasard». Le mot hasard pouvant être pris dans deux sens bien différents, il subsiste toutefois une certaine confusion sur ses rapports avec la science. Il y a aussi le hasard par absence de cause. Remy de Gourmont, «357. Occasions inespérées, rencontres fortuites... Doit-on croire au hasard. Occasions inespérées, rencontres fortuites...

Occasions inespérées, rencontres fortuites... Doit-on croire au hasard

Doit-on croire au hasard ? Nos chemins de vies seraient-ils écrits ? Le livre « La fin du hasard » d'Igor et Grichka Bogdanov nous apporte des éléments de réponse sur ce débat éternel. © Microzoa/Stone/Getty Images. L'écho ainsi danse - John Banzaï. Hasard. La synchronicité vue par Thierry Salmeron - Synchronicités sur Viadeo.com. Bonjour à toutes et tous, Je souhaite simplement partager avec vous un texte qui, personnellement, a résonné juste en moi.

La synchronicité vue par Thierry Salmeron - Synchronicités sur Viadeo.com

Il s'agit d'une interview de Thierry Salmeron, parue dans Nexus début 2010, à propos des synchronicités. N'hésitez pas à donner votre ressenti ! Bonne lecture et restez vigilants ! Thierry Salmeron* :« La vie donne tout, c’est ça le miracle » NEXUS : Considérez-vous une synchronicité comme un miracle ? Thierry Salmeron : La réponse passe obligatoirement par cette question essentielle : « Qu’est-on venu faire sur cette terre ? Vous avez vécu une NDE. Une NDE n’est pas un miracle. Quel rôle joue la vigilance dans la perception des signes de la vie ? La vigilance est l’observation neutre de ce qui sort de l’ordinaire. Alors que faire de ces signes de la vie ? Dès qu’il y a cette prise de conscience, une expérience suit qui va valider votre trouvaille. Selon vous, qu’est-ce qui se joue lorsqu’un grand thaumaturge comme Padre Pio produit un miracle ? L'époque, Hasard, Coïncidence, Providence. Denis Grozdanovitch s'en remet au hasard. Croyez-vous au hasard?

Denis Grozdanovitch s'en remet au hasard

Qu'importe la réponse, seule compte la question. Voici un petit livre réjouissant, fait de zigzags et de digressions, d'anecdotes et de courts récits. Une chronique de ces merveilleuses coïncidences qui, en réalité, n'en sont pas et nous fascinent au point de nous entraîner dans d'improbables aventures.