background preloader

Marché de la croisière en France

Facebook Twitter

Costa poursuit sa progression sur le marché français. Norbert Stiekema, vice-président exécutif ventes & marketing, et Georges Azouze, Pdg France de Costa Croisières.

Costa poursuit sa progression sur le marché français


©DR Alors que la concurrence est importante en France sur le marché de la croisière, Costa reste serein. "Costa conserve en 2015 une tendance positive même si la croissance n’est pas aussi soutenue que l’an dernier", précise Georges Azouze, Pdg de Costa France, lors d’une rencontre avec la presse sur le salon IFTM Top Resa. En effet, après une croissance de 13% en 2014 dans le sillage de la croissance du marché (+14% avec un total de 593 000 croisiéristes selon Clia France), la progression serait à un chiffre cette année. "Costa conserve sa place de leader. "Cette bonne dynamique a été réalisée alors que 50% de notre de déploiement en Méditerranée a disparu, comme la Tunisie, la Libye… Nous arrivons à proposer d’autres itinéraires", souligne Norbert Stiekema, vice-président exécutif ventes & marketing. Capitaliser sur l'expérience plutôt que le volume de clients.

La croisière, le maillon fort du tourisme en France. Croisière : la France est le neuvième marché mondial. 21,3 millions de passagers ont pris la mer dans le monde en 2013, d’après le bilan publié par CLIA.

Croisière : la France est le neuvième marché mondial

C’est 2% de plus qu’en 2012. La croissance internationale du marché de la croisière est restée faible en 2013, tout comme l’année précédente. Au global, d’après le bilan communiqué par CLIA (Association internationale des compagnies de croisières), 21,3 millions de clients ont embarqué sur un bateau maritime l’an dernier, contre 20,9 millions en 2012. C’est une progression de seulement 2%, identique à celle constatée l’année d’avant. Sur 10 ans, la croissance globale du secteur est en revanche spectaculaire : +77% en nombre de passagers, qui n’avaient été que 12 millions à prendre la mer en 2003. La Chine en huitième position Dans ce panorama, la France se place au neuvième rang des marchés émetteurs, avec 520 000 passagers. Croisière : la France connaît la plus forte croissance des marchés européens.

Antoine Lacarrière.

Croisière : la France connaît la plus forte croissance des marchés européens

Directeur général de Croisières de France, Cédric Rivoire-Perrochat, directeur général de CLIA France et Georges Azouze, président de CLIA France et Président-directeur général de Costa Croisières France. - photo JBH Les Français aiment de plus en plus la croisière. Selon les chiffres communiqués ce mercredi 18 mars 2015, par CLIA (Cruise Lines International Association) France, qui a pris la suite de l’AFCC depuis décembre 2013, le marché français a atteint en 2014 un total de 593 000 passagers, en forte croissance de 13,7% par rapport à 2013. . « Avec près de 70 000 passagers supplémentaires, cette belle croissance montre que la croisière a pris toute sa place chez les Français comme une destination de vacances à part entière », explique Georges Azouze, président de CLIA France La Méditerranée a représenté l’année dernière 63% Autres articles.

Le marché français de la croisière bat un nouveau record en 2014 ! - CLIA France. Le marché français de la croisière, en hausse de 14%, consolide sa place de 4ème marché européen avec près de 600.000 passagers en 2014.

Le marché français de la croisière bat un nouveau record en 2014 ! - CLIA France

Le marché européen de la croisière atteint quant à lui, un nouveau record : 6,39 millions d’Européens ont effectué une croisière malgré un contexte économique difficile. Avec une croissance exceptionnelle de 13,7%, le marché français de la croisière a connu une forte progression en 2014 avec plus de 70.000 nouveaux clients, confortant ainsi sa 4ème place européenne derrière l’Allemagne, l’Angleterre et l’Italie. Le marché français a bénéficié d’une augmentation de capacité sur les départs de proximité depuis les ports français, essentiellement sur les flottes des trois plus gros opérateurs qui représentent 87% du marché. Ainsi, le Zenith est venu enrichir l’offre de Croisières de France devenant son second navire, tandis qu’en fin d’année, Costa Croisières a positionné le Costa Diadema à Marseille.

< Retour. La France devient le quatrième marché européen de la croisière. Pour tous les professionnels qui se mobilisent depuis de longues années pour promouvoir la croisière dans l’Hexagone, l’évènement est historique.

La France devient le quatrième marché européen de la croisière

Pour la première fois, en 2013, plus d’un demi-million de Français, 522.000 pour être exact, ont effectué une croisière maritime. Cela représente une nouvelle hausse de 9%, similaire à celle déjà enregistrée entre 2011 et 2012. Elle permet à la France de devenir le quatrième marché européen de la croisière et, avec l’Allemagne, le plus dynamique du continent. Le marché français, qui bénéficie depuis plusieurs années d’une croissance soutenue, a supplanté l’Espagne à la quatrième place, les graves difficultés économiques rencontrées dans la péninsule ibérique ayant entrainé deux chutes consécutives de 18% du nombre de passagers espagnols en 2012 et 2013.

Après l'Horizon, ici à Toulon, CDF va exploiter un second navire (© JEAN-LOUIS VENNE) Les trois leaders totalisent 86% du marché tricolore Paquebot de MSC à Marseille (© VINCENT GROIZELEAU)