background preloader

Liens exposé à lire

Facebook Twitter

Hormone et comportement - horones and behaviors

Intestin-ventre 2ème cerveau. SN. Différence sentiment humeur émotions. Emotions : que se passe-t-il dans le cerveau ? "Les émotions au cœur de la performance et du bien-être" Reconnaître ses émotions grâce à sa « météo intérieure » – Zen'école. La communication humaine et notre vie serait souvent facilitée si nous avions l’habitude de ressentir nos émotions sur le moment, de les apprivoiser et donc de ne pas les laisser nous mener vers des réactions automatiques, et parfois regrettables.

Reconnaître ses émotions grâce à sa « météo intérieure » – Zen'école

Dans cette optique et tout simplement dans celle de mieux se connaître, voici une pratique simple, courte et accessible aussi bien aux enfants qu’aux adultes : la météo intérieure. Qu’est ce que la météo intérieure ? Prendre le temps de reconnaître sa météo intérieure consiste à ressentir tout simplement ce qui se passe en nous : quelle émotion est là ? S’exprime-t-elle physiquement ? Quelles pensées sont associées ? Musique et cerveau. Nous savons tous que la musique provoque des émotions.

Musique et cerveau

Mais à quoi sont dûes nos émotions musicales? Il s’est avéré, après de nombreuses explorations du cerveau, que les zones cérébrales des émotions musicales ne sont pas distinctes des zones des autres émotions : lorsque nous écoutons une musique de notre goût, les circuits neuronaux qui entrent en jeu sont ceux qui interviennent dans les mécanismes de motivation et de récompense, comme par exemple lors des pulsions sexuelles, lors de bons repas, ou lors de la consommation de drogues. Comprendre les émotions: Perspectives cognitives et psycho-sociales - Paula Niedenthal, Silvia Krauth-Gruber, François Ric. Le Corps Humain - Tout savoir sur les émotions. Un modèle universel Le circuit des émotions Les émotions et leur expression ont été programmées dans le cerveau humain par l’évolution.

Le Corps Humain - Tout savoir sur les émotions

Une émotion forte naît dans la profondeur du cerveau, puis elle est tempérée ou filtrée surtout par les lobes frontaux. Globalement, la partie gauche du cerveau est spécialisée dans la joie et les émotions positives, la partie droite dans la tristesse et les émotions négatives (peur, dégoût). La stimulation de zones cérébrales, spécifiques à chaque émotion, agit par l’intermédiaire de neuromédiateurs (adrénaline, sérotonine, endorphines) ou d’hormones (cortisol, androgènes). Des manifestations complexes L’expression d’une émotion est universelle. Elle ne dépend ni de la race ni de la culture : un sourire ou un froncement de sourcils ont la même signification partout dans le monde.