background preloader

Twitter 2017 - Pages web

Facebook Twitter

Béatrice VACHER et Isabelle LE BIS (2014), L’histoire sans fin des technologies de l’écrit. T...… Eleves @IMTMinesAlbi vous êtes satisfait des espaces et services de la Doc ? ou vous ne l'êtes pas ? vous avez des… Quel modèle économique à venir pour les publications scientifiques ? APC, Green, Gold, modèle inversé Read and publ… Les Journées de l'Open Access @IMTMinesAlbi : inscrivez-vous aux speed conférences mardi 28 novembre à 9h : nouveau… Le cap est franchi ! 1000 publis dans HAL pour @IMTMinesAlbi dont près de 500 avec texte intégral ! Bravo aux auteu…

P. Arlabosse dans Le Monde : Au-delà du « greenwashing », l’environnement devient le nouvel horizon des ingénieurs. Changement climatique, énergies nouvelles, développement durable… Partout, ces questions sont désormais à l’ordre du jour. Incontournables. Quelle est la portée de ce mouvement ? Quel impact pour les entreprises ? Pour l’emploi des ingénieurs ?

Et pour les écoles ? Longtemps, les postes proposés sont restés peu nombreux. Aujourd’hui, tout a changé. Conséquence, les entreprises s’emparent du sujet. « Nous vivons une transformation radicale », constate Olivier Herout, directeur adjoint chargé des ressources humaines d’Engie. A la clé, des emplois qualifiés de plus en plus nombreux. Les jeunes diplômés voient ainsi leurs opportunités de carrière se multiplier, tant dans les grands groupes (énergéticiens ou non) que dans les petites structures ou les bureaux d’études. « Et les passerelles sont nombreuses », ajoute Fatine Dallet. « Mais l’expertise technique ne suffit pas, souligne Bertrand Delvolvé, directeur du développement ressources humaines de Veolia. Jean-Claude Lewandowski. La série des Blacksad maintenant dispo à la Doc'. Venez lire ou relire la célèbre BD sur un de nos confortables fau…

Science ouverte : pour un meilleur accès aux résultats de la recherche. Des conditions de transmissions du virus Ebola jusqu'aux conséquences du Brexit, de nombreuses recherches fondamentales, financées par l’argent public, voient pourtant leurs résultats échapper aux citoyens voire aux chercheurs eux-mêmes. Au profit de qui? De certains grands éditeurs de revues scientifiques. Pour les chercheurs, la publication, c’est le nerf de la guerre. Une source de connaissances, un outil de diffusion et aussi de carrière. Alors ils soumettent gratuitement leurs articles à des éditeurs, lesquels les font évaluer par d’autres chercheurs. Ce modèle juteux profite en fait à quatre ou cinq grands éditeurs internationaux comme Elsevier, Springer Nature et Wiley.

Le risque, c’est de transformer des inégalités d'accès à la lecture en inégalités d'écriture. Parallèlement un certain nombre de chercheurs dans le monde appellent eux au boycott des revues. Confiance à l'ère des plateformes - quelles garanties ? Prendre un chercheur par la main… pour l’emmener vers HAL demain… – Lab & doc. Vous n’aurez plus d’excuse ! Non, non, non!!! On ne les acceptera plus! « C’est trop long, trop compliqué, on n’a pas assez de temps, oui, il faut que je m’y mette mais pas aujourd’hui, il y a trop de trucs à remplir, on n’y comprend rien »… STOP!

Depuis lundi, la plateforme HAL vous propose une nouvelle version du formulaire de dépôt. Youpi! C’est magique : il vous suffit de télécharger votre fichier et HAL se charge d’y retrouver le titre, les auteurs et toutes les informations possibles et imaginables ! Vous n’allez quand même pas me dire que c’est trop compliqué? Vous n’avez plus rien à faire… enfin presque ! Il ne faut pas rêver non plus… Laisseriez-vous un logiciel écrire et décider à votre place sans réagir ? Là, si vous me dites qu’on ne vous prend pas par la main, tout de même ! Une fois connecté (oui, il faut vous connecter: HAL ne propose pas encore la reconnaissance faciale…), cliquez sur « Dépôt ». Ici, deux options s’offrent à vous : Si votre document a un identifiant, bingo ! 2 articles du @Centre_RAPSODEE dans les derniers Petits illustrés du CNRS. Recyclage des fibres de carbones et Méth…

Deux nouveaux "Petits illustrés" de la Dépêche et CNRS dans notre collection : Microscopie et Systèmes complexes, m… Quelque chose se prépare à La Doc... Eva Hahn, conteuse et musicienne propose un spectacle pour la… Robin des bois ou rogue open access ? Les réseaux sociaux académiques en 2017 | UrfistInfo. L’offensive des éditeurs contre les réseaux sociaux académiques est lancée ! Elle aura mis du temps, mais la voilà. Alors qu’Academia et ResearchGate semblaient, faute de réaction jusque-là, en position de force, la puissante association STM, qui regroupe notamment Elsevier, Springer Nature, Taylor & Francis ou encore Wiley, vient en effet d’envoyer à ResearchGate le 15 septembre 2017 un courrier pointant directement du doigt ce qu’elle considère comme les lacunes et les abus du réseau.

Mais parce qu’il n’y a pas que les éditeurs qui sont concernés, voici une synthèse 2017 pour comprendre les forces en présence d’une guerre du partage plus totalement larvée désormais. Éditions précédentes : « Pour une utilisation critique des réseaux sociaux académiques » (2014), « Où en est-on des réseaux sociaux académiques ? « Couteaux suisses de la communication académique » et « clubs Diogène » Une croissance à mettre en perspective Réseaux sociaux, communication des institutions et chercheurs. Expo livres à la Doc : Prix Nobel de littérature, guides de voyage, apprentissage des langues, multiculturalité...… Les évolutions de HAL de A à Z. L’objectif prioritaire du CCSD, inscrit dans sa feuille de route, est de répondre aux besoins des utilisateurs en facilitant l’utilisation de HAL : les attentes principales concernent la simplification du dépôt du texte intégral.

Les développements de 2017 se sont donc concentrés sur cet objectif et, le 20 septembre dernier, l’équipe du CCSD a organisé une présentation de la nouvelle interface de dépôt. D’autres évolutions ont également été présentées : affichage de la littérature citée dans les documents et mise en place d’un triple store pour le web sémantique. La présentation a été enregistrée et vous pouvez visionner la vidéo. On vous résume tout dans ce billet. AAffiliation : trois changements à noter : 1. BBillet de blog : nouvelle métadonnée pour décrire le document de type « Autre publication ». CCompte-rendu de lecture (note de lecture) : nouvelle métadonnée pour décrire le document de type « Autre publication ».

FFédération d’identité : connexion à avec le compte ORCID. L'expo Doc pour la Semaine Internationale @minesalbi se prépare : des livres pour voyager, parler, travailler, et s… After Class le 3 octobre à 17H45 à la Doc' et expo de livres toute la semaine. Doct'Doc : un doctorant vous aide à la Doc, en ce moment jusqu'à 12h30 Abdel est présent pour répondre à vos questi… Un premier TD "découverte" dans la bonne ambiance ! La syntaxe de recherche sur google a donné du fil à retordre à… Ange Nzihou décoré aujourd'hui de l'Ordre National du Mérite ! Il était à La Doc pour un moment d'échange avec les… ResearchGate et le respect du droit d’auteur. L’accès ouvert ouvre un chemin de manière naturelle, insoupçonnée, inopinée et … « illégalement » … Une étude « Copyright compliance and infringement in ResearchGate full-text journal articles », récemment publiée dans la revue Scientometrics, a montré que 51% des articles déposés sur ResearchGate enfreignent les règles du copyright.

Jamali, H.R. Scientometrics (2017) 112: 241. DOI: 10.1007/s11192-017-2291-4. Abstract : ResearchGate is increasingly used by scholars to upload the full-text of their articles and make them freely available for everyone. Source : SCIELO Mexico. Nos thèses @minesalbi aussi sur HAL ! + de 10000 téléchargements pour celle d'Olivier Farges dans le domaine de l'é… Inauguration de la Doc @minesalbi le 12/09 à 16h pour nos élèves avec @AngeNzihou inscriptions :… C'est la rentrée à @minesalbi ! Nos nouveaux élèves en photo sur @ladepechedumidi à lire dans notre coin presse… Untitled. En attendant l'inauguration voilà qui illustre une de nos intentions : intégrer des spots de lecture aux espaces de… Open Research Glossary. Open Access France – Le site couperin de l'accès ouvert en France.