background preloader

Pauline9420

Facebook Twitter

Les politiques sous influence. Simples faiseurs d'images ou maîtres à penser... depuis qu'elle est au pouvoir, la gauche ne résiste plus à l'appel des "spin doctors".

Les politiques sous influence

M le magazine du Monde | • Mis à jour le | Par Vanessa Schneider Stratège, marionnettiste, confident, conseiller, ami, il est tout à la fois. Dans la série à succès "Borgen", qui retrace les coulisses de la politique danoise, il s'appelle Kasper Juul. Son métier : spin doctor de Birgitte Nyborg, première ministre. Son rôle est de dire du bien et de faire dire du bien de la femme politique qui l'emploie. L'appellation "spin doctor", popularisée aux Etats-Unis au milieu des années 1980, est difficilement traduisible en français. En France, la profession a longtemps été mal vue et les politiques assumaient difficilement la présence de communicants à...

La communication politique - Comment les candidats à la présidentielle parlent-ils de la jeunesse ? Chaque campagne présidentielle à son lot de mots-clés, d'antiennes et de résonances plaquées aux oreilles de potentiels électeurs.

comment les candidats à la présidentielle parlent-ils de la jeunesse ?

Les termes, les thèmes qui feront le déclic, que l'on présume, à tort, à raison, sources premières d'inquiétudes des Français. Le chômage, le pouvoir d'achat, la sécurité. L'insécurité. Aujourd'hui le terrorisme, la religion, la laïcité, les affaires, la confiance plus bas que terre des citoyens en leurs représentants politiques. Il y a des priorités sémantiques, télévisées, qui passent bien en radio ou en meetings mais qui ne sont pas toujours le creux des programmes de nos candidats. Il y a cinq ans, la priorité du candidat Hollande, c'était la jeunesse. En 2017, le mot « jeunesse » est globalement absent des bouches présidentiables. Conscients (et inquiets) de l'imprévisibilité de cette élection, i-D est allé chercher au fond des mots des principaux candidats à la présidentielle, ce que cette jeunesse signifie à leurs yeux.

Une vision d'une modernité. Affiches présidentielles : la bataille de l'image (1965 - 2012) Partagez-moi !

Affiches présidentielles : la bataille de l'image (1965 - 2012)

L’image est primordiale en politique, un bon programme n’a jamais suffi pour être élu. Au moment du vote, l’irrationnel prend souvent le pas sur le rationnel pour la majorité des électeurs qui ne sont pas férus de politique, qui vote alors pour celui qui passe le mieux à la TV. Ce culte de l’image, déjà maitrisé par les grands orateurs de la Grèce antique, a particulièrement pris son essor avec l’apparition des affiches au XIXème siècle.

Lors des deux guerres mondiales, la propagande s’effectue par des grandes illustrations fortes en symbole, accompagnées d’un court slogan, les couleurs sont vives, les traits sont épais. 1965 : De Gaulle vs Mitterrand Cette première élection présidentielle de la 5ème république est également la première de l’ère télévisuelle. Les affiches du général respirent le patriotisme et la symbolique. « Confiance à De Gaulle », après tout, c’est lui qui a libéré le peuple et redonné des couleurs au drapeau français. Résultat des élections. Facebook. Dominique Wolton, Les dérives de la communication politique. Dominique Wolton sur France 5 : communication et politique. Dominique Wolton : "Il faut avoir le respect de l’intelligence du public auquel on s’adresse"

Selon Les Echos, Dominique Wolton est "le plus médiatique des sociologues des médias".

Dominique Wolton : "Il faut avoir le respect de l’intelligence du public auquel on s’adresse"

Intellectuel, chercheur au CNRS, fondateur de l’institut des sciences et de la communication du CNRS, ses ouvrages sont traduits dans vingt langues. Dans son dernier livre, "Communiquer, c’est vivre", il se dresse contre internet et défend la radio et la télévision, rappelant par ailleurs que la radio reste "Le premier média du monde, parce que c’est la voix, et la voix c’est le cœur de la communication humaine". "Attention aux solitudes interactives, explique Dominique Wolton, vous pouvez être un parfait internaute incapable d’avoir des relations humaines". "Internet, c’est toujours plus facile que la communication humaine, or moi je crois que l’homme c’est plus intéressant que les machines.

" Passé par Sciences Po Paris, Dominique Wolton a envisagé de faire l’ENA, avant de renoncer. FN – Front National.