background preloader

Chris Anderson

Facebook Twitter

Google Traduction. DIY projects, how-tos, and inspiration from geeks, makers, and hackers. Arduino. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arduino

Arduino, et son récent synonyme Genuino[2], sont des cartes matériellement libres sur lesquelles se trouve un microcontrôleur (d'architecture Atmel AVR comme par exemple l'Atmega328p). Les schémas de ces cartes sont publiés en licence libre. Cependant, certains composants, comme le microcontrôleur par exemple, ne sont pas sous licence libre. Le microcontrôleur peut être programmé pour analyser et produire des signaux électriques, de manière à effectuer des tâches très diverses comme la domotique (le contrôle des appareils domestiques - éclairage, chauffage…), le pilotage d'un robot, de l'informatique embarquée, etc.

C'est une plate-forme basée sur une interface entrée/sortie simple. Google Traduction. Google Traduction. 3drobotics.com. Online Form Builder with Cloud Storage Database. Online Form Builder with Cloud Storage Database. Y Combinator. Esprit Manuel - Accueil. 3D Printers. Le rédacteur en chef Chris Anderson quitte “Wired” - En bref - L'actu Médias / Net. "Makers", la nouvelle révolution industrielle selon le grand guru de la Silicon Valley. On se souvient de la Longue Traîne (qui vient de paraître en poche et dont nous avions publié la traduction de l'article originel) et de sa critique (voir "Que faire de la longue traîne", qui depuis, étude après étude, montre que ses effets demeurent extrêmement limités - voir par exemple celle publiée dans le dernier numéro de la revue Réseaux).

"Makers", la nouvelle révolution industrielle selon le grand guru de la Silicon Valley

Cela n'a pas empêché le concept de demeurer l'un des plus stimulants de la nouvelle économie. On se souvient également de Free (dont nous avions également rendu compte) qui s'intéressait à l'économie de la gratuité en proposant une intéressante taxonomie des modèles économiques du gratuit. Makers aura probablement un succès comparable. Makers : La nouvelle révolution industrielle , de Chris Anderson. Imprimantes 3D, découpeuses laser, logiciels et matériels open source sont désormais à la portée de tous et fabriquer des objets, chez soi comme à son bureau, va rapidement devenir aussi courant que de retoucher des photos… La démocratisation des outils de production va-t-elle déclencher une nouvelle révolution industrielle, portée par les Makers ?

Makers : La nouvelle révolution industrielle , de Chris Anderson

C'est le point de vue défendu par Chris Anderson, rédacteur en chef de Wired et auteur du best-seller mondial La Longue Traîne, qui expose ici les caractéristiques de ce mouvement en plein essor : • Les Makers utilisent les outils numériques pour créer de nouveaux produits et réaliser des prototypes. • Grâce à l'open source, ils mettent en commun leurs idées et leurs connaissances, acquérant ainsi un immense savoir collectif. • Leurs initiatives dépassent le stade du passe-temps et débouchent désormais sur de véritables entreprises, déjà présentes dans le tissu économique. Makers. La nouvelle révolution industrielle. Chris Anderson est un geek célèbre.

Makers. La nouvelle révolution industrielle

Rédacteur en chef du magazine Wired jusqu'à la fin de 2012, il est désormais PDG d'une start-up fabriquant des robots volants (ce que l'on appelle des drones). Il est passé "des bits aux atomes", autrement dit du bidouillage informatique à la fabrication d'objets bien réels. Making Living Sharing - a FabLab world tour documentary. Le mouvement des « makers » va-t-il sauver le monde ? La conférence TEDGlobal, est connue pour être un marathon.

Le mouvement des « makers » va-t-il sauver le monde ?

Elle a démarré par un sprint. Le thème de l’année “Radical openness”, l'ouverture radicale a permis d’ouvrir les tiroirs à question pour une planète en plein doute : où allons nous ? Le mouvement des « makers » va-t-il sauver le monde ? Entretien avec Chris Anderson. Wired, c'est le magazine emblématique de la Silicon Valley et de l'innovation... véhicule d'une certaine « idéologie californienne » techno-libérale depuis 1993, date de sa création, dans la foulée et avec les pionners du Whole Earth Catalog et du WELL. 1993, « l’année de naissance de Mosaic, le premier navigateur graphique de l’internet, fit apparaître d’étranges collusions idéologiques.

Entretien avec Chris Anderson

[En créant Wired] Steward Brand et Kevin Kelly amènent la contre-culture à des investisseurs libertariens conservateurs, Louis Rosseto et Jane Meltcalfe, qui dans leur jeunesse manifestaient en faveur de Nixon pour soutenir les troupes au Vietnam ». C'est ce que rappelle le livre de Fred Turner (p. 26 de la préface), Aux sources de l'utopie numérique, qui consacre tout un chapitre au magazine (le 7), livre dont on avait parlé ici même. Méthode agile, makers et nouvelle révolution industrielle. Chris Anderson (auteur) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chris Anderson (auteur)

Chris Anderson Sa formation de physicien obtenue à l'université George Washington le mène à travailler au laboratoire national de Los Alamos. Il se dirige par la suite vers le monde du journalisme en devenant « l’un des premiers à "couvrir" le monde de l’internet[Informations douteuses][1] pour le magazine britannique The Economist, et, dans le même temps, lance le site internet de ce dernier. Il a également collaboré aux journaux Nature et Science. De 2001 jusqu'à fin 2012[2], Chris Anderson fut le rédacteur en chef du magazine américain Wired, magazine doublé d’un site internet créé en 1993, et consacré aux nouvelles technologies.

En 2007, Anderson fonde GeekDad, un blog qui sera intégré à Wired.com[3]. Il a fondé 3DRobotics, une société, qu'il préside, de fabrication de robots[6]. (fr) Chris Anderson (trad. (en) Blog de Chris Anderson.