background preloader

SITUATIONNISME

Facebook Twitter

Internationale situationniste. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Internationale situationniste

Formellement créée en à la Conférence de Cosio di Arroscia, l'Internationale situationniste est née du rapprochement d'un ensemble international de mouvements d'avant-garde, dont l'Internationale lettriste (elle-même issue d'une rupture avec le Lettrisme d'Isidore Isou), le Mouvement international pour un Bauhaus imaginiste, le Comité psychogéographique de Londres et un groupe de peintres italiens. Son document fondateur, Rapport sur la construction de situations..., a été rédigé par Guy Debord en 1957. Dans ce texte programmatique, Debord pose l'exigence de « changer le monde » et envisage le dépassement de toutes les formes artistiques par « un emploi unitaire de tous les moyens de bouleversement de la vie quotidienne ». Aux débuts, les Situationnistes firent parler d'eux par l'utilisation du calembour comme arme politique, tournant en dérision l'art contemporain pour démontrer l'inanité et le superficiel d'une culture dite bourgeoise.

Actionnisme viennois. Actionnisme viennois. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Actionnisme viennois

L'actionnisme viennois est un mouvement artistique court et très radical du XXe siècle, compris comme une tentative indépendante des années 1960 de développer un art de la performance (à l'instar de Fluxus, etc.). Ses principaux représentants furent Günter Brus, Otto Muehl, Hermann Nitsch ainsi que Rudolf Schwarzkogler. Les peintres Adolf Frohner, Alfons Schilling, etc., les membres du Wiener Gruppe et le psychanalyste Josef Dvorak en furent proches.

En tant qu'« actionnistes », ils ont été actifs entre 1960 et 1971. Plusieurs d'entre eux ont continué leur travail artistique dans une voie indépendante jusqu’après les années 1970. L'implication totale du corps[modifier | modifier le code] À partir de la fin de la seconde guerre mondiale, le corps humain est envisagé et utilisé différemment par les artistes. Bibliographie[modifier | modifier le code] Von der Aktionsmalerei zum Aktionismus. Filmographie[modifier | modifier le code] Guy Debord. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Guy Debord

Pour les articles homonymes, voir Debord. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse et contexte historique et culturel[modifier | modifier le code] Très tôt, Guy Debord perd son père. Le mouvement populaire est amené dans l’impasse de la Seconde Guerre mondiale, et, à ses 17 ans, tous les événements fondateurs de ce qu’il appellera La Société du spectacle sont en place : la généralisation de la technologie, l'espionnage généralisé, les camps, Hiroshima/Nagasaki, la collaboration de classe du PCF avec la bourgeoisie, l’affrontement « spectaculaire » Est/Ouest, et surtout la reconstruction à crédit de l’Europe. En 1951-1952, selon les propres mots de Debord, « jamais… le champ de bataille n'avait été aussi vide[5] ». D’autres, cependant, refusaient ce partage. Le mouvement lettriste[modifier | modifier le code] Les débuts de l'Internationale situationniste[modifier | modifier le code] Les années de réalisation. Gilles Châtelet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gilles Châtelet

Pour les articles homonymes, voir Châtelet. Gilles Châtelet, né le à Bezons (Seine-et-Oise) et mort en à Paris, est un mathématicien et philosophe français. Biographie[modifier | modifier le code] Entré en 1963 à l'École normale supérieure de Saint-Cloud en section scientifique, il obtient un doctorat d'état es-Sciences de Mathématiques pures en topologie différentielle le 20 décembre 1975. La Société du Spectacle, par Guy Debord (extraits)

Situationnistes.