background preloader

Neurosciences

Facebook Twitter

Les intelligences multiples au centre de documentation. L’auteure a utilisé la théorie des intelligences multiples pour construire le centre de documentation dans lequel elle travaille aujourd’hui.

Les intelligences multiples au centre de documentation

Une voie qui , à ses yeux, favorise l’accès aux apprentissage et l’autonomie des élèves. Dans le roman dystopique de Veronica Roth [1], la société est divisée en 5 factions : Erudits, Altruistes, Audacieux, Sincères, Fraternels. Les individus sont classifiés selon leurs aptitudes et leurs qualités, ce qu’on peut rapprocher de la théorie des intelligences multiples d’Howard Gardner. Certains adolescents vont, bien entendu, se rebeller et attaquer le système de « classement » proposé.

Il est clair qu’il ne s’agit pas de cantonner chacun à une seule facette, d’enfermer l’individu dans une case. Les intelligences multiples au centre de documentation. Mais kézako dans le cerveau des ados ? Quand adolescence rime avec patience… Alors que c’est déjà Beverly Hills dans leurs têtes, nos élèves font face à un véritable tsunami cérébral pendant cet âge inimitable appelé l’adolescence.

Mais kézako dans le cerveau des ados ?

La Minute Educ’ : les intelligences multiples. « Il est bête » « Elle a pas inventé l’eau chaude » « je suis idiot/e, j’y avais pas pensé »… on le pense tout bas, on le dit tout haut, sur quoi se base-t-on pour mesurer l’intelligence de l’autre ?

La Minute Educ’ : les intelligences multiples

Et la nôtre, aussi ? L’unité de mesure universellement reconnue c’est le test de QI. Quotient Intellectuel. Cécile Bost dans Différence et souffrance de l’adulte surdoué édité par Vuibert Pratique nous dit : « D’où vient le test de QI et à quoi sert-il ? Entre temps, les neurosciences ont avancé. Dans les années 1980, Howard Gardner, chercheur en psychologie, développe une thèse selon laquelle nous n’aurions pas une seule mais huit formes d’intelligence. « Les intelligences de notre cerveau (comme les systèmes opératoires d’un ordinateur) fonctionnent en parallèle et simultanément. Espaces verts. Des effets bénéfiques sur le cerveau des enfants. Si l'on en croit les résultats d'une récente étude espagnole, la nature a du bon.

Espaces verts. Des effets bénéfiques sur le cerveau des enfants

En effet, les espaces verts auraient des effets bénéfiques sur le cerveau des enfants. Pour vérifier cette hypothèse, une équipe de chercheurs du Centre pour la recherche environnementale en épidémiologie environnementale de Barcelone (Espagne) dont les travaux ont été publiés ce mercredi dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) ont suivi 2 593 enfants âgés de 6 à 10 ans durant une année. Tous les trois mois, les scientifiques ont mesuré le développement cognitif de ces enfants, donnée qu'ils ont ensuite corrélé à la présence d'espaces verts à proximité de leurs domiciles ou de leurs écoles. Au final, les résultats de l'étude laissent apparaître un lien entre la présence d'espaces verts proches des écoles et l'augmentation de la mémoire de travail des enfants.

Une mémoire améliorée. Les prodiges de votre cerveau. L'humanité est parvenue à identifier des galaxies situées à des années-lumière d'ici, à étudier des particules plus petites qu'un atome, mais nous n'avons toujours pas élucidé le mystère de ce kilo et demi de matière qui se trouve entre nos deux oreilles.

Les prodiges de votre cerveau

" Ainsi parlait Barack Obama lors du lancement de Brain ("cerveau", en anglais), en avril 2013, le programme scientifique le plus ambitieux de son second mandat. Les Américains ne sont pas les seuls à partir à l'assaut de cette "terra incognita". Le Japon (Brain/MINDS) et surtout l'Europe (Human Brain Project) ont engagé des projets colossaux (1,2 milliard d'euros pour ce dernier) sur une décennie pour comprendre le cerveau, le cartographier et le stimuler par ordinateur. 5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation.

Quels sont, à votre avis, les avantages et inconvénients des pédagogies actives, ludiques et participatives ?

5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation

Si les entreprises semblent conscientes de la nécessité d’amorcer un virage pédagogique dans leurs formations, elles sont parfois réticentes à l’idée de passer à l’action : est-ce vraiment utile et pertinent ? De mon point de vue, la réponse est indéniablement : OUI ! Et les recherches scientifiques menées ces dernières années vont clairement dans ce sens. Suite à la présentation que j’ai eu l’occasion de réaliser au forum, je vous invite donc à découvrir ci-dessous 5 principes essentiels issus des recherches en neurosciences pour mieux former et apprendre : Découvrez 5 principes essentiels issus des recherches en neurosciences pour mieux favoriser l’apprentissage dans vos formations.

Les intelligences multiples. « Aider l’élève handicapé ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage à réussir sur les plans de l’instruction, de la socialisation et de la qualification.

Les intelligences multiples

À cette fin, accepter que cette réussite éducative puisse se traduire différemment selon les capacités et les besoins des élèves, se donner les moyens qui favorisent cette réussite et en assurer la reconnaissance ». source : Une école adaptée à tous ses élèves, Politique de l’adaptation scolaire, MEQ, p. 17 À partir de cette orientation de la Direction de l’Adaptation Scolaire et des Services Complémentaires, il devient essentiel de se doter de moyens concrets de différenciation .

Neurosciences et intelligences multiples dans l'éducation.

Pascale Toscani

Christian Philibert. Bibliographie. Howard Gardner. Steeve Masson. Stanislas Dehaene. Francis Eustache. Vincent Houdé. Albert Jacquard La vraie intelligence. Bruno della Chiesa aux journées de l'innovation.

Conférence de Ken Robinson sur le changement de paradigme du système d'éducation. SPIN ton stress.