background preloader

Analyse politique asile en Europe

Facebook Twitter

OPINIONS ASILE

Les chiffres pour comprendre le défi migratoire qui se pose à l'Europe. INFOGRAPHIES - Au coeur d'un sommet européen jusqu'à vendredi, la situation migratoire en Union européenne est sans commune mesure avec la crise de 2015. Mais tant aux frontières extérieures qu'au sein de l'espace Schengen, la situation est loin d'être maîtrisée. «On ne peut pas parler aujourd'hui d'une crise migratoire. C'est une crise politique de l'Europe sur l'immigration», déclarait mardi le président Emmanuel Macron deux jours avant le sommet européen consacré à la question. Si l'on se réfère aux chiffres de Frontex, la situation migratoire actuelle aux frontières de l'Europe est effectivement sans commune mesure avec celle de 2015. Le nombre de traversées illégales devraient continuer à baisser en 2018, mais la pression migratoire demeure, estime Frontex dans son rapport mensuel de mai.

Voici les principales données pour comprendre le défi migratoire posé à l'Europe. ● Des franchissements en constante baisse depuis 2015 ● L'importance croissante des flux secondaires. Les chiffres pour comprendre le défi migratoire qui se pose à l'Europe. Quels pays d’Europe accueillent le plus de migrants ? Dans le contexte de crise autour des réfugiés de l’Aquarius, la France et l’Italie se reprochent mutuellement de ne pas prendre leur part en matière d’accueil de migrants.

Dans les chiffres, les deux pays font partie de ceux qui accueillent le plus de réfugiés, avec une courte avance pour la France. Paris n’a par contre pas respecté son engagement à « relocaliser » des migrants depuis l’Italie. ► Où arrivent les migrants en Europe ? Premier constat, l’Italie est passée depuis quelques années devant la Grèce comme premier pays d’arrivée des migrants en Europe. Entre le 1er janvier et le 6 juin 2018, 13 808 migrants ont débarqué sur les côtes italiennes, estime l’Organisation internationale pour les migrations, contre 11 236 pour les arrivées en Grèce.

Cela s’explique par la situation géographique de l’Italie, dont les côtes sont à peine à 300 kilomètres de la Libye, et par la situation politique instable dans ce pays. À lire aussi ► Quels pays accueillent le plus de demandeurs d’asile ? Union européenne : un accord sur les migrations trouvé au bout de la nuit. VIDÉOS - Le compromis des 28 États membres s'appuie sur la création, dans les frontières de l'UE, de «centres contrôlés» où seraient débarqués et accueillis les migrants et réfugiés secourus près des côtes libyennes.

Correspondant à Bruxelles Au bout d'une discussion tendue qui a occupé toute la nuit, les Vingt-Huit ont couché sur le papier un accord sur l'accueil des migrants. Bien qu'imprécis et fondé sur des dispositions essentiellement volontaires, le texte laisse satisfait le pays qui menaçait de rompre le rang: ce matin «l'Italie n'est plus seule», s'est réjoui le premier ministre italien Giuseppe Conte après avoir, neuf heures durant, fait monter la pression sur ses partenaires. » LIRE AUSSI - Une majorité de Français estime que l'Hexagone accueille «trop» de migrants Au début du huis clos, Rome avait annoncé ne pas vouloir souscrire à un texte qui ne la soulagerait pas, vite et concrètement, de sa mission de première ligne en Méditerranée, face à la Libye. Le travail social en Europe s'adapte aux défis posés par les migrations et l'exclusion...

La société européenne change et, avec elle, la nature même du travail social. Des nouvelles façons d’agir peuvent-elles être mises en place pour répondre aux besoins des réfugiés et des communautés déplacées? C’est l’une des questions que se sont posés les délégués des associations professionnelles des pays européens qui se sont réunis ce week-end à Reykjavík, en Islande, dans le cadre de la conférence européenne de la Fédération internationale des travailleurs sociaux (IFSW). Plusieurs sujets étaient à l’ordre du jour : la protection de l’enfance dans le contexte de nouveaux défis impliquant l’exclusion sociale, le numérique et la circulation d’un grand nombre de personnes dans le nord de l’Europe à la recherche d‘asile, de paix et d’une vie meilleure. Le débat à la conférence – intitulé Marginalisation et travail social dans une société en mutation – visait à mettre l’accent sur le rôle du travail social dans ces temps changeants.

Est-ce pour soutenir l’individu? WordPress: Émigration. L’évolution des grands dossiers européens. Vite polémique, la question de l’immigration est un sujet essentiel de la vie politique, économique et sociale pour de nombreux pays européens. Elle n’est d’ailleurs pas nouvelle, mais elle a été profondément renouvelée depuis des années et, notamment, depuis 2015. En effet, l’accueil volontaire par l’Allemagne en 2015 d’un million de migrants économiques en provenance essentiellement du Proche-Orient (Syrie…), aussitôt considérés comme des réfugiés politiques, a changé la donne.

On a souvent traité ici des conséquences sur le renforcement de l’extrême-droite et du populisme en Europe et sur la mise à mal des accords de Schengen, sans parler des relations renouées avec une Turquie de plus en plus exigeante et de plus en plus anti-démocratique. Quel est l’état des lieux, aujourd’hui ? Document de l'Organisation des Nations Unies diffusé par la chaîne publique TV5 Monde : Deux documents diffusés par les chaînes publiques TV5 Monde et France24 :

Les chiffres pour comprendre le défi migratoire qui se pose à l'Europe. Union européenne : un accord sur les migrations trouvé au bout de la nuit. Union européenne : un accord sur les migrations trouvé au bout de la nuit. Conseil européen : accord sur les migrations - Asile, migrations, Schengen - Toute l'Europe. Nouveau-europresse-com.proxybib-pp.cnam.fr/Document/View?viewEvent=1&docRefId=0&docName=news%C2%B720190201%C2%B7SRE%C2%B754400401&docIndex=3. Eurostat - Tables, Graphs and Maps Interface (TGM) table. Allemagne: Nouveau recul du nombre de demandeurs d'asile en 2018. Le nombre de demandeurs d'asile en Allemagne a encore reculé en 2018 de 16,5 %. Ce chiffre confirme la tendance à un net reflux après l’arrivée de plus d’un million d’entre eux en 2015 et 2016, selon les chiffres publiés ce mercredi. Entre janvier et décembre 2018, 185.853 demandes d’asile ont été enregistrées en Allemagne, a indiqué le ministre de l’Intérieur Horst Seehofer. Il s’est félicité du « recul continu » des nouveaux arrivants après « le paroxysme de l’automne 2015 », qui avait conduit l’Allemagne à durcir progressivement sa politique d’immigration.

Limiter le nombre de demandes d’asile « Nous reprenons de plus en plus en main l'immigration, nous avons rétabli l’ordre et des règles claires ont été mises en application », a ajouté le ministre, membre du parti bavarois très conservateur CSU, allié d’Angela Merkel. Un taux de protection en fort recul. Immigration - Info et actualité Immigration. Allemagne: Nouveau recul du nombre de demandeurs d'asile en 2018. Les migrations en Europe - Asile, migrations, Schengen - Toute l'Europe. Migrants, réfugiés, demandeurs d'asile en Europe 1/3 : les chiffres et les mots. Premier épisode d'une série sur les migrations en Europe en trois volets : avant une mise en perspective historique et géographique, et un inventaire des réponses politiques de l'Europe, voici un état des lieux de la situation des "migrants" arrivés en Europe au premier semestre 2015, alors que les pays en développement accueillent pour rappel 86% des réfugiés de par le monde.

"Nous sommes tous bouleversés par ces terribles nouvelles " confiait ce jeudi Angela Merkel, réagissant à l'annonce de dizaines de morts retrouvés dans un camion en Autriche. Au même moment se déroulait à Vienne un sommet avec les dirigeants des Balkans de l'Ouest (Serbie, Macédoine, Grèce, Hongrie) afin de trouver une solution pour résoudre la crise de l'asile à laquelle fait face l'Europe. Où vont les réfugiés et les demandeurs d'asile ? Le nombre de demandeurs d'asile ainsi présenté en valeur absolue dans chaque pays ne donne pas une idée juste de l'impact démographique de ces migrations. . - Migrant - Réfugié. Un accord sur les migrations trouvé lors du sommet de l’Union européenne. Le président du Conseil européen Donald Tusk a estimé vendredi qu’il était « beaucoup trop tôt pour parler d’un succès » après l’accord signé par les Vingt-Huit à Bruxelles.

Neuf heures de négociations et un accord au petit matin. Les vingt-huit dirigeants de l’Union européenne (UE), réunis en sommet à Bruxelles, sont parvenus à s’entendre sur le dossier migratoire au bout de la nuit, vendredi 29 juin vers 4 h 30, a annoncé le président du Conseil européen, Donald Tusk. L’objectif affiché est de mieux protéger les frontières du bloc et de renforcer les règles d’accueil, a expliqué, vendredi, le président français, Emmanuel Macron : « La coopération européenne l’a emporté (…). La solidarité que nous devons aux premiers pays d’entrée a été actée lors de ce sommet. » « Nous avons réussi à obtenir un accord (au sommet) mais c’est en fait la partie la plus facile de la tâche qui nous attend sur le terrain, quand nous commencerons à le mettre en oeuvre. » C’est aussi ce que M. Les réfugiés en Europe : des chiffres et des cartes. L'actualité a conduit les médias à collecter et visualiser les données statistiques concernant les réfugiés et les migrants en Europe.

Rappel : la Veille de Géoconfluences, Migrants, réfugiés, demandeurs d’asile : le choix des mots, 4 septembre 2015 1. Chiffres et infographies Les sources Le Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR), agence des Nations unies pour les réfugiés, comptabilise depuis 1951, dans chaque pays du monde, les demandeurs d’asile, ceux ayant obtenu le statut de réfugié, les déplacés intérieurs et encore les apatrides.

Début 2015, ils étaient 52,9 millions. INSEE : Les immigrés récemment arrivés en France, Insee Première N° 1524 - novembre 2014. Dans la presse Le Monde.fr, Les décodeurs, Le nombre de migrants et de réfugiés a explosé au XXIe siècle dans le monde, 3 septembre 2015 Rue89, Demandeurs d’asile : la carte et les chiffres pour comprendre, 3 septembre 2015. Émigration. L’évolution des grands dossiers européens. Migrations en questions - Recevoir des questions des citoyen.nes sur les migrations et répondre de manière objective et impartiale est l'objectif de migrations en questions. Des universitaires, des expert.es et des spécialistes apportent des réponses cour.

Les demandes d'asile en Europe sont retombées à leur niveau d'avant la crise. Les demandes d'asile en Europe sont retombées à leur niveau d'avant la crise migratoire, avec près de 635.000 dossiers, et les chances d'obtenir l'asile ont baissé à 34%, selon un rapport du bureau européen d'appui pour l'asile (Easo).

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. OKNe plus afficher × Un total de 634.700 personnes ont déposé une demande d'asile l'an dernier dans les pays européens (UE, Suisse ou Norvège), soit une baisse de 10% par rapport à 2017. C'est la "troisième année de baisse après le flux sans précédent lié à la crise migratoire de 2015", note le rapport publié cette semaine. On est revenus "à peu près au niveau d'avant la crise", puisque l'Europe avait enregistré 641.000 demandes en 2014. Parmi les demandeurs d'asile, les Syriens étaient les plus nombreux (74.800 dossiers), suivis par les Afghans (45.300) et les Irakiens (42.100).

Des chances qui varient d'un pays à l'autre. La lutte contre l’immigration irrégulière. Les principes de la politique de lutte. | Réseau International Diaspora En Ligne. Le développement constant des flux migratoires en direction des pays développés impose que ces mouvements de populations soient mieux maîtrisés. A défaut, les chances de développement des pays d’origine se réduisent, la cohésion sociale des pays de destination est fragilisée et l’intégration des immigrés légaux est rendue plus difficile. Cette maîtrise des flux migratoires doit être un objectif partagé des deux pays qui sont au départ et à l’arrivée du parcours du migrant.

Elle doit aussi s’appuyer sur un nécessaire équilibre entre la fermeté, applicable aux immigrés qui ne veulent pas respecter les lois du pays d’accueil, et l’accueil réservé à ceux qui, au contraire, ont choisi la voie légale proposée par évidement le pays d’accueil pour entrer sur son territoire et, le cas échéant, s’y installer et s’y intégrer. C’est ce principe d’équilibre qui dicte toute la politique des pays d’accueil de maîtrise des flux migratoires. En la matière, plusieurs principes fondateurs s’appliquent : Schengen : la carte des contrôles aux frontières nationales - Asile, migrations, Schengen - Toute l'Europe. Face à la menace terroriste ou à la crise migratoire, plusieurs pays dont la France ont décidé de rétablir les contrôles à leurs frontières nationales.

Une mesure normalement temporaire, mais qui perdure maintenant depuis près de trois ans. Visualisez sur notre carte les frontières contrôlées. Le 13 novembre 2015, la France rétablissait les contrôles d'identité à ses frontières. Initialement prise pour sécuriser la conférence Paris Climat 2015 (30 novembre - 11 décembre), la mesure a été renforcée au lendemain des attentats de Paris pour tenter d'endiguer la menace terroriste, puis prolongée à plusieurs reprises. Elle s'est ajoutée aux nombreuses mesures similaires prises à la même période par des pays membres de l'espace Schengen pour tenter de freiner l'arrivée de migrants, pour la plupart des demandeurs d'asile syriens. Depuis, certaines de ces mesures ont pris fin, d'autres sont encore en vigueur.

Cliquez sur un point rouge pour en savoir plus Les contrôles en pratique. Qu'est-ce que l'Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes (Frontex) ? - Asile, migrations, Schengen - Toute l'Europe. 2017 – L’accueil des réfugiés et des migrants dans les sociétés européennes – Défis, enjeux et approches de solutions – EUROPA. Le réseau EUROPA était mobilisé au travers de la participation à cette conférence de 4 de nos experts : Giuseppe BETTONI, 1er Vice-présent et membre du conseil scientifique d’EUROPA, représentant l’Italie,José Manuel RUANO de la FUENTE, Président du Conseil scientifique d’EUROPA, représentant l’Espagne,Stella KYVELOU, membre du Conseil scientifique d’EUROPA, représentant la Grèce,Antoniy GALABOV, Vice-président d’EUROPA, membre du Conseil scientifique d’EUROPA représentant la Bulgarie.

Margot BONNAFOUS, Vice-présidente et membre du Conseil scientifique d’EUROPA, représentant l’Allemagne, responsable de l’organisation de cette manifestation, Michel SENIMON et Christophe BONNOTTE, respectivement Délégué général et secrétaire général d’EUROPA, complétaient le panel des experts EUROPA. Les experts du réseau EUROPA sont intervenus au terme de ces présentations pour illustrer la question de l’accueil des migrants et des réfugiés en Espagne, Grèce, Bulgarie et Italie : Programme Café d’accueil.

Sur la route des réfugiés. Comment l'Europe fait face à la crise des réfugiés ? - Asile, migrations, Schengen - Toute l'Europe. L'ONU demande aux pays développés d'accueillir un demi-million de Syriens. La politique d’immigration de l’UE : externaliser la crise ? - Europe et Méditerranée - Toute l'Europe. La lutte contre l’immigration irrégulière. Les principes de la politique de lutte. | Réseau International Diaspora En Ligne. 2017 – L’accueil des réfugiés et des migrants dans les sociétés européennes – Défis, enjeux et approches de solutions – EUROPA.

La lutte contre l’immigration irrégulière. Les principes de la politique de lutte. | Réseau International Diaspora En Ligne. Sur la route des réfugiés. Les demandes d'asile en Europe sont retombées à leur niveau d'avant la crise. Asile et migrations dans l'Union européenne - Asile, migrations, Schengen - Toute l'Europe. Europe : une autre politique d'immigration est possible ? (2) - Nice Premium.

Processus de Khartoum : quand l’Europe sous-traite ses migrants. Résoudre le problème à la source. C’est un peu l’esprit du processus de Khartoum, signé le 28 novembre 2014 entre l’Union européenne et une vingtaine de pays africains, du Soudan à la Libye. Un partenariat conclu pour lutter contre le trafic d’êtres humains dans la Corne de l’Afrique, mais aussi, et surtout, pour empêcher les migrants de rejoindre l’Europe par la mer, en les incitant à rester dans leur pays d’origine. D’un côté, l’UE finance des formations de surveillance, comme en encadrant des policiers marocains, et des projets de développement, en investissant par exemple en Tunisie.

De l’autre, ces pays d’Afrique renforcent leurs patrouilles aux frontières et établissent des camps d’accueil pour les demandeurs d’asile. De nombreuses ONG, à l'image de l’Association européenne des droits de l’homme, y voient une tentative de l’Europe de sous-traiter les demandes des migrants, avant qu'ils ne prennent la mer. Non, soyons clairs.

Absolument pas. Quelles alternatives préconisez-vous ? "Avenue de l'Europe". Réfugiés, l'Europe dans l'impasse - France 3 - 24 janvier 2018 - En replay. Alors que le gouvernement français présente un projet de loi sur l'asile et l'immigration, "Avenue de l'Europe" consacre un numéro spécial au sort des réfugiés en Europe. Ils rêvent d'Allemagne L'Allemagne est le pays qui a accueilli le plus de réfugiés au monde et continue de faire rêver les migrants. Quels sont les secrets de l’intégration à l’allemande ? Le BAMF, l'équivalent de l'Ofpra en France, ne met plus que deux mois pour traiter les demandes d'asile. A Munich, une école unique en Europe est réservée aux réfugiés. A leur sortie, neuf sur dix trouvent un emploi. Reportage de Geneviève Roger et Loïc Lemoigne.

Grèce : pris au piège Pour les réfugiés syriens ou irakiens, la Grèce constitue la principale porte d'entrée vers l’Europe. Reportage de Frédérique Maillard et Salah Agrabi. Niger : le pari de la France Enquête de Hugues Huet et Guillaume Le Goff. L’invitée : Bénédicte Jeannerod "L'Œil de l'Européen" est confié à Alex Taylor, journaliste britannique.