background preloader

Des idées de séances

Facebook Twitter

Lire avec le kamishibaï au cycle 3 - suite. Un petit post pour mettre en ligne la séquence de travail présentée dans l'article précédent, sur l'exploitation des kamishibaïs avec des élèves de cycle 3.

Lire avec le kamishibaï au cycle 3 - suite

Je présente peu de fiches de prép' car j'en fais très peu dans ma pratique mais celle-ci m'a paru indispensable pour lancer ma séquence la semaine prochaine... En voici un aperçu... et le fichier à télécharger est par là : Lire avec le kamishibaï - cycle 3 Et pour prolonger ces découvertes de kamishibaïs, cliquez sur les images ci-dessous : Mini-leçons ECRIVAIN : fiche d'identité et modèle de lettre. Coucou !

Mini-leçons ECRIVAIN : fiche d'identité et modèle de lettre

Ça y est, j'ai bouclé mes mini-leçons pour la première période, il ne me reste que qq docs à créer pour l'affichage. Voici donc la prog détaillée : Mini-leçons d'écriture P1 et les premières fiches : carte d'identité élève et ci-dessous la carte d'identité PE (la mienne donc ! Pour vous montrer ce que ça peut donner) Squelette de la lettre Il manque la fiche sur les règles de rédaction sous traitement de texte mais je ne l'ai pas au format info, je la récupèrerai à l'école et la mettrai plus tard... Je rajoute suite à celui-ci un petit post pour faire un topo sur le déroulement de l'atelier. La naissance d’un livre en vidéo. Le journal british Daily Telegraph a publié une vidéo présentant les étapes de la naissance d’un livre – en l’occurrence ici les mémoires de Suzanne St Alban, Mango and Mimosa, aux éditions Slightly Foxed – dans une imprimerie traditionnelle, de la mise en forme des pages à l’assemblage final de la couverture.

La naissance d’un livre en vidéo

Tout commence par l’impression de milliers de feuillets qui sont ensuite regroupés à la main pour former la base du livre. Ils sont tissés entre eux et collés à un support qui viendra accueillir la couverture. L’imprimerie en question est celle de Smith Settle près de Leeds. A l’ère du numérique, on n’imagine pas le travail humain derrière le processus d’impression ; cette vidéo rend justice à ces petites mains qui assemblent, qui collent, qui coupent, qui créent nos livres. Source : Telegraph.co.uk. » “Tête de livre” - Le blog du CDI.

Club CDIDocumentaliste15 juin 2012, 9:46 Apparu sur les réseaux sociaux il y a quelques années, le sleeveface (littéralement « tête de pochette ») est une pratique qui consiste à être pris en photo en tenant devant son visage une pochette de disque pour donner l’illusion de ne former qu’un avec la personne dissimulée derrière. Dans les bibliothèques et les médiathèques, cette pratique a ensuite été étendue aux couvertures de livres. Cette activité a été proposée aux élèves lors de la dernière réunion du club CDI. Certaines photos sont vraiment bluffantes, n’est-ce pas ?

Lucas Blog / Jean-Philippe Blondel (Actes Sud) Samyra et Clémentine La mort, j’adore ! Alyzée Maya Fox 2012. 1, la prédestinée / Silvia Brena (Pocket jeunesse) Ophélie Le cercle secret : tome 1 et Journal d’un vampire : tome 4 / L. Clémentine Tattoo / Jennifer Lynn Barnes (Albin Michel) Pauline. Faire une carte postale sonore. Nous prêtons rarement attention aux sons qui nous entourent au quotidien, or nous vivons dans un monde « bruyant ».

Faire une carte postale sonore

Chaque lieu que nous traversons possède des sons caractéristiques : dans une gare on entend des trains qui freinent ou se mettent en marche, des annonces, des sonneries, des pas de voyageurs pressés. Alors que dans un parc, on entend les oiseaux, le vent dans les feuilles des arbres, l’eau d’une fontaine, les cris d’enfants qui jouent. De plus, chaque lieu possède une acoustique différente selon sa taille et ses matériaux de construction : dans une cathédrale les sons résonnent, il y a de l’écho, alors que dans un ascenseur, les sons sont feutrés, proches. Dans une carte postale sonore, on fait le portrait d’un lieu, d’un trajet, d’un voyage avec des sons. C’est une sorte de composition musicale, sauf qu’à la place des instruments, on utilise les sons du monde réel : les bruits de fond forment le décor et les événements sonores donnent de la vie, du dynamisme à la scène. Le mail art où l'art d'envoyer des enveloppes en lien avec le contenu. Realiser_une_correspondance_scolaire.pdf.

Le musée littéraire : fiche sur un objet de l'histoire.