background preloader

Entreprise 2.0

Facebook Twitter

Gamification. Les RH peuvent-ils s'inspirer des jeux vidéos. Quelques sources sur le ROI de l’entreprise 2.0. En début d’année je parlais d’un phénomène de débisounoursisation (abandon de la vision “Bisounours”) et il semblerait que cette tendance se concrétise avec de nombreux débats atour du ROI.

Quelques sources sur le ROI de l’entreprise 2.0

Le retour sur investissement de quoi ? En aparté - XEnvoyer cet article par e-mail A la Une également – La fin des préjugés Nouveau !

En aparté -

Pas le temps de lire cet article ? Classez le dans vos favoris en cliquant sur l’étoile. Vous pourrez le lire ultérieurement (ordinateur, tablette, mobile) en cliquant sur « votre compte » Fermer Esprit start-up vs esprit grand groupe Agile, innovante, audacieuse, réactive… la start-up est devenue un véritable objet de fantasme pour les grandes entreprises qui, toutes, rêvent de reproduire ses spécificités dans l’espoir de gagner en créativité et en implication. Des salariés surmotivés qui enchaînent les nocturnes, une créativité débridée et une réactivité à toute épreuve, le tout dans un esprit de franche camaraderie… quelle entreprise n’en a pas rêvé ? How to Calculate the ROI of Enterprise 2.0.

Qu’est-ce qu’un “intranet social” ou un “intranet 2.0The connected company. Many thanks to Thomas Vander Wal for the many conversations that inspired this post.

The connected company

The average life expectancy of a human being in the 21st century is about 67 years. Do you know what the average life expectancy for a company is? Surprisingly short, it turns out. In a recent talk, John Hagel pointed out that the average life expectancy of a company in the S&P 500 has dropped precipitously, from 75 years (in 1937) to 15 years in a more recent study. Why is the life expectancy of a company so low? I believe that many of these companies are collapsing under their own weight. Entreprise 2.0 : le ROI enfin calculé et validé ? La question du ROI pour l’entreprise 2.0 c’est toujours posée depuis le début de ce concept.

Entreprise 2.0 : le ROI enfin calculé et validé ?

Récemment au sein du livre blanc sur l’entreprise @bduperrin s’est collé à la tâche, et j’ai déjà plusieurs fois abordé ce thème sur ce blog, notamment ici. Le vrai problème, le collaboratif est composé de processus « mous », ce qui ne facilite pas la tâche. Livre blanc sur l'entreprise 2.0. Comment calculer le ROI (Retour Sur Investissement) pour une entreprise 2.0. Retour sur le E2.0 summit de Francfort. La semaine dernière je vous faisais partager ma présentation sur l’animation de communauté du E2.0 summit de Francfort.

Retour sur le E2.0 summit de Francfort

Aujourd’hui, je vais vous faire un retour des principales choses que j’ai pu retenir de ce Summit qui a été passionnant. Je ne suis pas certain que cette page soit totalement exhaustive et les principales ressources sont en anglais, mais vous trouverez ici (avec des mises à jours régulières) le travail de veille de Jim Worth sur ce thème qui est vraiment très complet. Useo - SENA.

The Death—and Reinvention—of Management: A draft synthesis. I have prepared a synthesis of the thinking in a whole host of recent management books that propose the reinvention of management, including: Reinventing Management by Julian Birkinshaw, Reorganize for Resilience by Ranjay Gulati, The Power of Pull by John Hagel, John Seely Brown and Lang Davison, Delivering Happiness by Tony Hsieh, Peak by Chip Conley, Employees First, Customers Second by Vineet Nayar, Drive by Dan Pink, The Design of Business by Roger Martin, The Dragonfly Effect by Jennifer Aaker and Andy Smith, Empowered by Josh Bernoff and Ted Schadler, Open Leadership by Charlene Li, Enterprise 2.0 by Andrew McAfee, Succeeding with Agile by Mike Cohn, Buy-In and A Sense of Urgency by John Kotter, as well as my own book, The Leader’s Guide to Radical Management.

The Death—and Reinvention—of Management: A draft synthesis

While doing full justice to none of the books individually, the article draws out the common themes in all of the books so as to make this stream of thinking more accessible to a broader audience. Charte des médias sociaux, le cas Cisco. Ce n’est pas la première fois que je parle de Cisco , mais généralement c’est plutôt pour aborder le côté travail collaboratif interne, point sur lequel ils sont particulièrement en avance. Mais sur la question des médias sociaux externes, ils sont aussi loin d’être en retard, au contraire, et dans ce cadre ils viennent de mettre à jour leur charte des médias sociaux à l’usage de leurs collaborateurs.

Elle s’intitule Voici les principaux points cette charte. Il est intéressant de voir que dès l’introduction Cisco encourage ses collaborateurs à utiliser les médias sociaux externes, considérant le partage, la conversation comme des choses très importantes. Cette charte est donc présentée comme un document éducatif dont le but est de rendre plus efficient les collaborateurs dans leur navigation quotidienne, tout en préservant les intérêt de l’employeur. Qu’est-ce que l’Entreprise 2.0 ? Si le web 2.0 a été le buzzword de l’année 2006, on commence de plus en plus à entendre parler d’Entreprise 2.0.

Qu’est-ce que l’Entreprise 2.0 ?

Pour faire court, il s’agit d’utiliser dans le monde de l’entreprise les outils qui ont fait le succès du web 2.0. N’allez surtout pas vous imaginer que cela se résume à lancer un blog et un wiki interne, cette notion recoupe en fait des pratiques bien plus riches que des simples blogs et surtout engendre des mutations qui vont au-delà de la mise en ligne de nouveaux outils. Avant de vous livrer un schéma récapitulatif qui risque de vous perturber, je vous propose dans un premier temps de débroussailler le sujet. Quelques définitions et articles fondateurs (et après on n’en parle plus) Commençons par une définition très académique qui nous vient du professeur Andrew McAfee : “L’entreprise 2.0 correspond à une utilisation de plateformes sociales émergentes au sein de sociétés ou entre des sociétés, leurs partenaires et leurs clients“. Fundamentals of the Enterprise 2.0 Culture.

Outils E2.0

Adoption E2.0. Cas E2.0. Bertrand Duperrin, rubrique E2.0. Résumé : l’heure est venue pour l’entreprise de ne pas cantonner les activités dites « sociales » à tout ce qui est hors du flux de travail et en dehors des mécanismes structurants de l’entreprise.

Bertrand Duperrin, rubrique E2.0

Les logiques sociales sont au contraire à même d’améliorer significativement cette partie de l’entreprise, dans une logique de flexibilité et d’amélioration continue à condition de faire fî de certains intégrismes déplacés. D’ailleurs si ça n’est pas la seule voie pour que le social améliore significativement les choses dans l’entreprise, c’est la seule option pour que ces améliorations touchent le cœur de l’opérationnel de manière mesurable, tangible et irréfutable. Cela fait très longtemps que je voulais vous parler d’un concept que j’évoque de plus en en plus fréquemment : le Social BPM. Et quoi de mieux comme introduction que de profiter de l’occasion pour vous parler de Social BPM: Work, Planning and Collaboration Under the Impact of Social Technology Je finirai avec deux citations : L'ERP est-il l’antithèse de l’Entreprise 2.0 ? - techtoc.tv, web. Nous inaugurons avec ce plateau un partenariat avec L'EMSI Grenoble (école de management des Systèmes d'information).

L'ERP est-il l’antithèse de l’Entreprise 2.0 ? - techtoc.tv, web

Dans le cadre de ce partenariat nous diffusons en live des plateaux TV pendant les cours des étudiants de l'EMSI. Par cette démarche, les étudiants peuvent échanger directement avec les intervenants en apportant leurs questions et réactions. Une application du concept de Social Rich Learning ? Sun Tzu, l’art de la guerre, appliqué aux m. Cet ouvrage est l’un des plus célèbres au monde et pourtant nul ne sait si Sun Tzu a vraiment existé et de quand date l’art de la guerre, les estimations se fixent sur la période de 1450 à 500 ans avant J-C.

Sun Tzu, l’art de la guerre, appliqué aux m

Sun Tzu a inspiré les dirigeants asiatiques en particulier de la Chine du Japon et du Vietnam et Mao en était un fervent lecteur mais sa lecture n’est devenue courante qu’il y a une quarantaine d’année et populaire depuis 15 ans. Souvent mis en parallèle avec l’œuvre magistrale de Clausewitz, parfois soupçonné d’être une mode orientaliste et un résumé de tactique plus que de stratégie c’est avant tout une lecture indispensable de par la richesse des idées développées sur le management, le leadership, l’organisation et bien sur la guerre. Les clefs du succès En tout premier lieu Sun Tzu décrit dans le livre I les facteurs qui permettent d’envisager de remporter une guerre sont au nombre de cinq et parmi ceux-ci nous trouvons l’influence morale, le commandement et la doctrine.

Réactivité. Comment l’entreprise 2.0. Dans le cadre de la conférence de Boston enterprise 2.0, le Sovos Group a publié un livre blanc intitulé « Accelerating business performance », sous la houlette de deux spécialistes de l’entreprise 2.0, Oliver Marks et Sameer Patel. Cette étude examine la valeur du travail collaboratif, ainsi que les concepts et les technologies associées à la réalisation des objectifs de l’entreprise.