background preloader

Livre blanc sur l'entreprise 2.0

Livre blanc sur l'entreprise 2.0

Réflexion sur les Réseaux Sociaux d'Entreprise (RSE) La semaine dernière se tenait le salon Intranet / RSE à Porte de Versailles à Paris. J'y suis passé quelques heures et voici donc mon résumé du salon. Deux constats Premier constat évident : le marché en France foisonne d'offres qui se présentent (trop souvent) sous le même angle et que, sans une vraie bonne grille de lecture, la différence perçue par le visiteur lambda est surtout dans l'ergonomie et le talent du commercial qui vend la solution. Ce constat est partagé par de nombreux consultants, indépendants des solutions, qui pointent ces manques. Autre constat linguistique ce coup-ci : réseaux sociaux d'entreprise est clairement un terme plus vendeur qu'Intranet alors qu'il s'agit au final de répondre au même usage collaboratif et informatif en interne des entreprise. Une vision "logicielle" orientée autour des fonctionnalités Useo s'est lancé le mois dernier dans un réferentiel non exhaustif des solutions. Pour aller plus loin :

Livre blanc : Du Web 2.0 à l’Entreprise 2.0 (par Raffaele COSTANTINO) amazon Entreprise 2.0 : votre pire cauchemar ? Bien souvent bloggeurs, consultants, influenceurs… présentons l’entreprise 2.0 comme le modèle de l’entreprise demain, celui qui saura réunir performance pour l’entreprise, reconnaissance et bien-être pour les collaborateurs, un mode gagnant-gagnant. Est-ce si sûr ? Au risque de se répéter, un réseau social d’entreprise n’est qu’un outil et il est ce qu’on en fait. Au regard de ce qui se passe dans nos organisations, pouvons nous vraiment en être certains, que cela va être pour le meilleur, ou bien pour le pire ? Que promet l’entreprise 2.0, plus de transparence ? Moins de management intermédiaire ? Une e-reputation liée à mes publications sur le réseau. L’empowerment de mes collègues. En fait, chaque argument en faveur de l’entreprise 2.0 a aussi sa face cachée et peut déboucher sur le pire. Il y a un vrai modèle à repenser. Mettre un RSE en place ne sert à rien si on ne fait pas évoluer l’organisation et la culture dans le même sens.

Entreprise 2.0 L'évolution des sociétés humaines, Christian Liccope tous les livres à la Fnac L'utilisation massive des nouveaux services d’information et de communication au travers des mobiles et de l’Internet, tant dans le monde professionnel qu’au niveau du grand public, a provoqué une nouvelle précipitation du développement de nos sociétés. Cela constitue un moteur d’évolution puissant qui amplifie les ressorts fondamentaux des mutations des sociétés humaines. Tout notre quotidien est en phase de mutation critique et impacté par les nouvelles technologies de l’information et de communication : Travail, mobilité, ubiquité, modernité, connaissances, écologie, production des contenus, loisirs, administration, justice, migrations, identité, redéfinition de l’espace public et privé,......jusqu’au lien social, notre représentation et même notre propre corps. Ces évolutions ne transforment pas que nos sociétés occidentales, mais bien l’ensemble du monde.

De l’urgence d’intégrer la sphère sociale dans votre relation clients Les médias sociaux sont plus que jamais au coeur des préoccupations des entreprises et des médias (notamment avec les bouleversements induits par le nouveau Facebook et l’intégration d’offres musicales et de social news). Bon en tout cas, je prends ça comme postulat de départ de mon article sinon je vais encore devoir vous ressortir des statistiques et chiffres très rébarbatifs. Donc il faut faire du “social”. À partir de ce constat, l’attitude la plus saine pour une marque lambda est de se dire qu’elle ne peut décemment pas entrer en compétition avec ce type de contenus. Plus généralement, l’avènement des médias sociaux a un impact tellement fort, que l’ensemble des services devrait les prendre en compte (communication, marketing, RH, ventes…), mais plus particulièrement la relation clients. Le dénominateur commun de ces trois fonctions est le client. Selon cette approche, les grandes fonctions sont toujours les mêmes, mais les moyens sont différents :

The Future of Work – Le monde du travail au 21ème siècle | Groupe Manpower Les implications individuelles et sociétales des changements induits par les nouvelles technologies dans la nature et l’organisation du travail sont phénoménales. C’est le sujet d’un récent Livre blanc, publié par l’Aspen Institute et intitulé “The Future of Work – What it means for individuals, businesses, markets and governments”. De haute facture intellectuelle, celui-ci rapporte les passionnants échanges qui ont eu lieu lors de la 19ème table ronde annuelle de l’Aspen Institute sur les technologies de l’information. Rassemblant experts des technologies, inventeurs, chefs d’entreprise, universitaires et responsables politiques internationaux, cette table ronde visait à identifier comment la nouvelle donne technologique et ses implications sociales impactent la nature du travail et des entreprises sur le long comme le court terme. L’Atelier de l’emploi vous livre ici une synthèse, en français, des nombreuses questions et propositions formulées dans ce rapport. >>> Pour aller + loin :

Related: