background preloader

Idéologies

Facebook Twitter

Les joyeusetés, de l'âme ou l'âne humaine ?!? Je ne sais plus; de l'humanité... savoir et faire savoir... chercher les apôtres...

Partis et organisations politiques

Religions. Propagandes. Service d'action civique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le service d'action civique (SAC) a été de 1960 à 1981 une association loi de 1901 au service du général de Gaulle puis de ses successeurs gaullistes, mais souvent qualifiée de police parallèle, créée à l'origine pour constituer une « garde de fidèles » dévouée au service inconditionnel du général après son retour aux affaires en 1958. Ses statuts précisent seulement qu'il est une « association ayant pour but de défendre et de faire connaître la pensée et l'action du général de Gaulle ».

Il a pour ancêtre le service d'ordre du Rassemblement du peuple français, qui s'était déjà illustré dans des affrontements violents face aux communistes. Historique[modifier | modifier le code] Une organisation au service du général de Gaulle[modifier | modifier le code] Le SAC est officiellement créé le 4 janvier 1960, date de son enregistrement à la préfecture de Paris, dans le but d'apporter un soutien inconditionnel à la politique du général de Gaulle. Sionisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article se consacre surtout à l'analyse des courants idéologiques sionistes ainsi qu'aux réactions qu'ils ont suscitées.

Pour le détail de son histoire, voir aussi : Histoire du sionisme. Le sionisme est une idéologie politique, décrite comme nationaliste par les uns et comme émancipatrice par les autres, prônant l'existence d'un centre spirituel, territorial ou étatique peuplé par les Juifs en Terre d'Israël (Eretz Israel). À la naissance du mouvement, à la fin du XIXe siècle, ce territoire correspondait à la Palestine ottomane, puis après la Première Guerre mondiale à la Palestine mandataire. Le mouvement sioniste est né parmi les communautés ashkénazes d'Europe centrale et orientale sous la pression des pogroms, mais aussi en Europe occidentale, à la suite du choc causé par l'affaire Dreyfus – qui compte parmi les motifs du lancement du Congrès sioniste par Theodor Herzl[1].

Terminologie[modifier | modifier le code] Service militaire en Israël. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le service militaire est obligatoire en Israël, sauf à condition d'être déclaré inapte au service (c'est-à-dire sauf en cas de problèmes physiques ou mentaux). La durée du service est de 3 ans minimum pour les hommes, et de 22 mois minimum pour les femmes. Critères d’exemption[modifier | modifier le code] Sont exemptés du service militaire : les Arabes israéliens, quelle que soit leur confession religieuse (certains d'entre eux se portant tout de même volontaires),la plupart des Juifs Haredim (Ultraorthodoxes) qui se consacrent à l'étude religieuse[1],les femmes mariées, enceintes ou se déclarant pratiquantes.les Olim (nouveaux immigrants) bénéficient eux aussi de nombreux avantages (notamment en ce qui concerne la durée et l’exemption du service), selon l’âge, le profil médical et la situation familiale de l’ayant droit[2].

Les femmes conscrites[modifier | modifier le code] Références[modifier | modifier le code] Programmes de Volontariat. Informations Pratiques > Programmes de Volontariat Tsahal vous propose 5 différents programmes de volontariat : 1. Sar’El Pour vos questions en français ►► Pour vous inscrire ►► Description du programme Sar’El est un programme de volontariat de courte durée (pas plus trois semaines généralement).

Des volontaires du programme Sar-El Ce n’est qu’à son arrivée en Israël que le volontaire reçoit son affectation. Les tâches sont diverses et dépendent des besoins de l’armée : préparer les repas des soldats, les trousses de premiers secours, réparer les appareils de communication, nettoyer le matériel militaire, etc. Les participants sont installés dans les baraquements d’une base de l’armée israélienne aux côtés des soldats (de 4 à 8 personnes par chambre). Tout au long de l’expérience, les volontaires sont épaulés et guidés par une soldate qui s’occupe d’eux et les guide (la « madrikha »). Conditions d’admission 2.

Qui Doit Servir à l'Armée ? Informations Pratiques > Rejoindre Tsahal > Qui doit servir à l’armée 1. Les Règles Concernant les Citoyens Israéliens et Résidents Permanents 2. Le Cas Particulier des Nouveaux Immigrants (hébreu : עולים חדשים, ‘Olim Hadashim’) 3. Cas des Israéliens Résidant à l’Étranger 4. Report ou Avancement du Processus d’Incorporation 5. 1. Les citoyens israéliens âgés de 17 ans et demi-18 ans révolus et déclarés aptes au service sont tenus d’effectuer 36 mois de service militaire obligatoire, appelé en hébreu « Sherout Hova » (שירות חובה) ou « Sherout Sadir » (שירות סדיר). Les israéliennes âgées de 18 ans révolus et déclarées aptes au service sont tenues de servir durant 24 mois. Retour en haut de page 2. Tsahal a réduit considérablement les obligations des nouveaux immigrants. Les critères qui rentrent en jeu L’âge et le statut de l’immigrant ainsi que la date de son arrivée dans le pays.

Statut et âge de l’immigrant Pour les hommes Pour les femmes Dispense pour jeunes filles religieuses : 3. 4. 5. 6. Le scandale des Français engagés dans l'armée israélienne. Le conflit actuel à Gaza pose à nouveau le problème de l'engagement de Français dans l'armée israélienne. Un engagement sur des bases ethniques et religieuses, à l'opposé des principes républicains français, fruit d'un travail de prosélytisme de Tsahal en France. Retour sur une situation aberrante tolérée par notre pays...

Difficile de savoir combien ils sont, l'armée israélienne ayant tendance à ne pas trop s'étendre sur ce genre de sujets, mais, chaque année, des jeunes français juifs franchissent le pas de l'engagement dans Tsahal. Ces français sont décris par l'armée israélienne comme d'excellentes recrues, souvent plus volontaires à défendre une terre promise qu'ils ont totalement idéalisé, contrairement aux jeunes de leur âge nés en Israël, qui n'ont connu que la guerre, et pour qui les contradictions de l’État hébreux sont souvent beaucoup plus évidentes. Service militaire ou recrutement de mercenaires ? Bien sûr, pour ces engagés volontaires il s'agit d'un service militaire.

Libéralisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le libéralisme est une doctrine de philosophie politique qui affirme la liberté comme principe politique suprême ainsi que son corollaire de responsabilité individuelle, et revendique la limitation du pouvoir du souverain. Le libéralisme repose sur l’idée que chaque être humain possède des droits fondamentaux naturels précédents toute association et qu'aucun pouvoir n'a le droit de violer. En conséquence, les libéraux veulent limiter les obligations sociales imposées par le pouvoir et plus généralement le système social, telles que la morale, au profit du libre choix et de l'intérêt de chaque individu indépendamment des autres[1]. La question de l'articulation entre « libéralisme économique » et « libéralisme politique » reçoit des réponses variées[2],[3],[4].

Présentation générale[modifier | modifier le code] L'individu est au centre du libéralisme. Les différents courants au sein du libéralisme[modifier | modifier le code] Critiques du libéralisme. Libéralisme et lien social : une analyse critique. La société comme marché À mon sens, le libéralisme économique est en pleine mutation, affirmation qui nécessite au préalable un bref rappel historique. Soulignons que, dès ses origines, le libéralisme économique a reposé, pour l’essentiel, sur la libre concurrence, la responsabilité individuelle et, plus fondamentalement, sur le droit de propriété, la propriété de soi d’abord, la propriété des choses par son travail ensuite.

En outre et surtout, au cœur du libéralisme se trouve le principe selon lequel le marché comporte en lui-même sa propre régulation. Toutefois, l’idée selon laquelle le marché doit être à l’abri de la société, c’est-à-dire qu’il doit fonctionner comme un ensemble séparé du reste de la société, a été remise en question lors de la grande crise des années 1930. Troisièmement, la financiarisation accrue de l’économie.

La société comme communauté Ce débat est crucial pour l’avenir du libéralisme et il revêt une grande importance en Amérique du Nord. La Cité perverse, critique du libéralisme de Dany Robert Dufour. Dany-Robert Dufour, un philosophe analyse et critique les effets dévastateurs du libéralisme, dont les effets pervertissent tous les aspects du réel : l'économie, où le marché est devenu la nouvelle religion, où de manière détournée la finance prime sur la production, et où la consommation est devenue le coeur du système, à la place de la production et du travail : le système a créé de nouvelles contraintes de consommation librement consenties chez les individus dont le désir est exploité, ce qui produit une véritable prolétarisation des consommateurs assujettis à de nouvelles normes de consommation,.

En effet, ne pouvant plus offrir du travail à tous le système propose à chacun la consommation ;et la libération des pulsions. Dany-Robert Dufour, auteur de Le Divin Marché. On peut écouter ce qu'il en dit Sur France-culture Pour éviter la répétition d'un tel drame, il faut prendre conscience de l'ampleur des dégâts et des diverses tâches de reconstruction qui s'imposent. 1 - Par alithia. Critiques du libéralisme économique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les critiques du libéralisme économique sont d'origine et de nature diverses et ne forment pas un ensemble homogène. Certaines émanent d'une mouvance antilibérale tandis que d'autres critiques, internes, trouvent leur source parmi des libéraux qui divergent sur la place à accorder à l'État dans l'économie : les libéraux classiques accordent ainsi une place à l'État dans les mécanismes économiques quand les libertariens lui refusent tout rôle.

Nature et origines des critiques[modifier | modifier le code] Critiques théoriques[modifier | modifier le code] Critique interne[modifier | modifier le code] La critique interne accepte le cadre conceptuel de l'économie néoclassique (autodétermination des agents, rationalité complète de l'individu, informations parfaites, efficience de la concurrence), et remet en cause les inférences en faveur du libéralisme économique qui en découlent habituellement. Critique externe[modifier | modifier le code] Bohemian Club. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'emblème du club et sa devise.

Le Bohemian Club, créé en 1872 par cinq journalistes du San Francisco Examiner (qui en furent exclus par la suite) et situé à San Francisco en Californie, est l'un des clubs les plus fermés du monde. Véritable club néo-conservateur[1] de l'élite et des personnes d'influence, il regroupe quelque 2 000 membres (uniquement des hommes, pour la plupart des Américains, mais aussi quelques Européens et Asiatiques) qui se réunissent tous les ans lors des deux dernières semaines du mois de juillet au Bohemian Grove. La cotisation est de 25 000 $ et la liste d'attente est de 21 ans au minimum. Le nom du club est inspiré du mouvement culturel « Bohème ». Le Bohemian Grove[modifier | modifier le code] Le Bohemian Grove est une propriété privée de 11 km² appartenant au club, située à Monte Rio en Californie.

La Cremation of care[modifier | modifier le code] Références notables au Bohemian Club[modifier | modifier le code] Le Bohemian Club. Le Bohemian Club (ou "Bohemian Grove") a été fondé en 1872, et compte environ 2000 membres, exclusivement masculins. C'est une organisation de type "ésotérique" ou "occulte", où se retrouvent des hauts dirigeants de l'économie, de la finance et de la politique. Ces dirigeants sont supposés être des modèles de rationalité matérialiste. Mais chaque année au mois de Juillet, ils se rendent en jet privé à Monte Rio en Californie, à 120km au Nord de San Francisco, dans un immense domaine de 1500 hectares de nature sauvage, de forêts de séquoias et de lacs. Ils y discutent des affaires du monde et s'entendent sur des stratégies politiques ou économiques. Mais surtout, ils participent à des cérémonies païennes d'inspiration druidique, avec notamment un bûcher nocturne devant une immense statue de hibou, et qui est en fait une représentation de Moloch, une divinité babylonienne, et de Lilith, une divinité sumérienne.

Le hibou est aussi le logo du Bohemian Club. Quelques membres du Bohemian Club. Oligarchie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une oligarchie (du grec ancien ὀλιγαρχία / oligarkhía, dérivé de ὀλίγος / olígos (« petit », « peu nombreux »), et ἄρχω / árkhô (« commander »)) est une forme de gouvernement où le pouvoir est réservé à un petit groupe de personnes qui forment une classe dominante[1].

On peut distinguer les oligarchies institutionnelles et les oligarchies de fait. Les oligarchies institutionnelles sont les régimes politiques dont les constitutions et les lois ne réservent le pouvoir qu'à une minorité de citoyens. Les oligarchies de fait sont les sociétés dont le gouvernement est constitutionnellement et démocratiquement ouvert à tous les citoyens mais où en fait ce pouvoir est confisqué par une petite partie de ceux-ci. L'oligarchie dans l'histoire[modifier | modifier le code] L'oligarchie institutionnelle[modifier | modifier le code] L'oligarchie de fait[modifier | modifier le code] Quelques définitions dans la littérature[modifier | modifier le code]

Totalitarisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le totalitarisme est l'un des trois grands types de systèmes politiques avec la démocratie et l'autoritarisme. C'est un régime à parti unique, n'admettant aucune opposition organisée et dans lequel l'État tend à confisquer la totalité des activités de la société. C'est un concept forgé au XXe siècle, durant l'entre-deux-guerres, avec une apparition concomitante en Allemagne et en URSS. Le totalitarisme signifie étymologiquement « système tendant à la totalité[1]. » L'expression vient du fait qu'il ne s'agit pas seulement de contrôler l'activité des personnes, comme le ferait une dictature classique.

Les origines du concept[modifier | modifier le code] L' adjectif « totalitaire » (« totalitario ») apparut en Italie dès le mois de mai 1923 (on prête parfois son invention à Giovanni Amendola[4],[5], opposant et victime du fascisme). Des définitions diverses[modifier | modifier le code] Définition selon Hannah Arendt[modifier | modifier le code] Hitler - La montée du nazisme. La fin de la Grande Guerre laisse l'Allemagne au bord du chaos. En 1918, tandis qu'abdique l'empereur Guillaume II, un gouvernement social-démocrate s'installe à Berlin. Dans la petite ville de Weimar, des représentants élus de tout le pays jettent les bases d'une république démocratique. Ses principes sont sains mais ses jours paraissent comptés dans la situation prérévolutionnaire qui prévaut dans tout le pays.

Émergence de l'antisémitisme allemand Les soldats de retour du front, écrasés par le sentiment que la défaite est due à une trahison (un «coup de poignard dans le dos»), attribuent celle-ci aux juifs ; c'est le début d'une vague sans précédent d'antisémitisme, facilitée par le fait que les juifs sont très peu nombreux en Allemagne ; à peine 500.000 soit moins de 1% des 80 millions d'Allemands. À défaut de connaître des juifs en chair et en os, la plupart des Allemands s'en font une idée stéréotypée. Les nazis, un parti extrémiste parmi d'autres Trahison des démocrates. La montée du nazisme. NKVD. Antisémitisme. Fascisme. Fascisme. FASCISME : Définition de FASCISME.