background preloader

VW VOLKSWAGEN

Facebook Twitter

Nov2015.

Un rappel s'impose : Jusque dans les années 80, il y avait aucun cycle normalisé. Les constructeurs avaient chacun le leur, les consommations annoncées ne pouvait pas être comparées. Pour éviter ça, l'Europe a instauré un cycle d'homologation qui ne visait pas à refléter la consommation réelle des véhicules (d'ailleurs, c'est impossible, chacun ayant sa manière de conduire, des parcours différents avec plus ou moins de ville de route et d'autoroute, avec plus ou moins de relief, à des températures différentes, etc.) mais à constituer une base de comparaison. Et l'objectif a été atteint puisque si nous avons à comparer un véhicule donné pour 4,5 l/100 nous savons qu'il consomme très probablement moins qu'un autre donné pour 6,2. Le tricherie de VW est toute autre. Elle vise à faire fonctionner différemment le moteur en phase de test et hors phase de test, avec un écart non pas de consommation mais de rejets d'oxyde d'azote notable. Si les gens veulent un cycle plus proche de la réalité, il suffit de modifier la norme. C'est d'ailleurs ce qui était déjà prévu pour la suite. Que cette affaire ait précipité les choses, c'est bien ! – nrr67

Scandale Volkswagen : l'UE a-t-elle cédé au lobby automobile ?

Si, comme l'annonce le Financial Times, la Commission Européenne était bel et bien au courant, il n'est alors plus question de négligence ou incompétence, mais bien de complicité et de corruption passive ! Bel exemple de connivence entre pollueur et responsables européens.... STOP à cette Europe de l'argent car c'est bien l'Europe du double langage, c'est l'Europe Allemande et de sa puissance économique et industrielle, bref de cette Europe là que nos sommes nombreux à ne plus accepter et pourtant nous avons tellement rêvé de cette communauté ! – nrr67

Un deuxième logiciel "tricheur" chez Volkswagen ? La France va demander à Volkswagen un remboursement des aides publiques.

Des aides de 1.000 euros en moyenne par véhicule Stéphane Le Foll a confirmé qu'il s'agissait de faire rembourser ces aides par Volkswagen, et non par les acheteurs trompés. Les aides atteignent globalement 1.000 euros en moyenne par véhicule, a ajouté le porte-parole du gouvernement, sans pour l'instant connaitre le nombre de voitures Volkswagen qui en avaient bénéficié. La France n'est pas le premier pays à demander réparation. Le ministère de l'Industrie espagnol a indiqué mardi que Volkswagen avait accepté de restituer les primes versées par l'État. En Australie, le régulateur a indiqué que le géant allemand pourrait se voir infliger jusqu'à 1,1 million de dollars australiens d'amende, soit 687 000 euros, pour chaque moteur truqué. – nrr67

Comment une économie de 300 euros a provoqué l'affaire Volkswagen. Accueil En 2007, VW décidait d'adapter ses moteurs diesel aux normes américaines.

Comment une économie de 300 euros a provoqué l'affaire Volkswagen

SCANDALE VW : TOUS LES DETAILS. En plein VW gate, il n’est pas inutile de revenir sur ce qui a vraiment fait tomber le constructeur allemand...

SCANDALE VW : TOUS LES DETAILS

Tout est parti de trois études de roulage en conditions réelles de 15 diesels de marque et gabarit très différents. De la compacte type VW Golf aux gros SUV type BMW X5 en passant par des familiales et des breaks diesels vendus aux USA. Deux bons points "pollution" En faisant le bilan de ces séances en utilisation réelle, les ingénieurs ont découvert que ce que rejetaient ces 15 autos cobayes était bien conforme aux normes en vigueur (Euro 5/6 et dernière législation US) pour deux polluants : le CO, ou monoxyde de carbone et les HC, hydrocarbures imbrûlés.

Des autos étaient même en dessous des pré-requis. Le rapport prémonitoire qui annonçait la fraude de Volkswagen. Enquête fiabilité Volkswagen : une réputation mise à mal.

Il faut prendre la mesure du coup porté au PIB Allemand, et des conséquences pour l'Europe et se représenter la valeur de 18 milliards de dollars... Pour avoirr une idée, c'est carrément le PIB du Cambodge par exemple ! – nrr67
VW c'est Audi, Volkswagen, Skoda Auto, Seat, Lamborghini, Bentley Motors, Bugatti, MAN, Scania et Bugatti Automobiles SAS, Porsche et Ducati. – nrr67
Deutsh kalitat ? Nein, Deutsh gross arnak ! C'était donc ça le secret des formidables triomphes industriels Allemands dont on nous rebat les oreilles sans arrêt ? La triche...! – nrr67

Affaire Volkswagen: d'autres constructeurs automobiles visés par une enquête. Après la révélation de la triche aux contrôles anti-pollution de Volkswagen, l'agence environnementale américaine a annoncé lundi avoir étendu à d'autres constructeurs ses investigations sur les tests antipollution.

Affaire Volkswagen: d'autres constructeurs automobiles visés par une enquête

"L'EPA et la CARB (son homologue californienne) ont commencé des tests sur des véhicules diésel déjà en circulation produits par d'autres constructeurs pour détecter la présence de possibles 'logiciels trompeurs'", a indiqué une porte-parole. L'agence environnementale ne précise pas quels constructeurs étaient désormais visés par l'enquête. Parmi les groupes américains, Fiat Chrysler (FCA US) est celui qui mise le plus sur le diesel, suivi par General Motors (GM). Le japonais Mazda est aussi présent sur ce marché. Ce scandale sera "dans les prochaines semaines" au coeur d'une audition du Congrès américain, ont annoncé les deux élus à la tête du sous-comité à l'Énergie et au Commerce de la Chambre des représentants américaine. Volkswagen risque 18 milliards de dollars d'amende pour tricherie.

Il s'agit de NOx, gaz mortel émis en très grande quantité par les moteurs diesel. – nrr67
Dans un second temps, tous les particuliers américains qui ont acheté un véhicule VW qui n'est plus aux normes (car les USA viennent de retirer l'agrément aux voitures concernées) seront tentés par une class action (recours collectif). Si je ne me trompe pas, 480.000 véhicules diesel de marque VW sont concernés par cette affaire. Imaginez donc jusqu'à 480.000 propriétaires demandant plusieurs millions d'euros de dommage à la marque allemande... faillite assurée ! Bref, cette histoire peut mettre fin à VW et au chômage des dizaines de milliers de salariés. Il serait temps que les responsables industriels qui prennent de telles décisions totalement inconsidérées soient directement et sévèrement punis par la loi. – nrr67