background preloader

Sitographie

Facebook Twitter

Le tourisme grec, peu touché par la crise politique. Voir la vidéo Francetv info Mis à jour le , publié le En Grèce, le tourisme est un secteur phare. Il représente 15 à 20 % de la richesse du pays. Depuis deux semaines, les voyagistes enregistrent une baisse des réservations. Le JT JT de 19/20 du jeudi 9 juillet 2015 L'intégrale Les autres sujets du JT Suivez ce thème en direct : GRECE. La Grèce a séduit les français en 2014! L'optimisme est de retour pour le secteur touristique grec : tous les voyants sont au vert y compris pour la France… Marketing Greece, la voix du secteur privé grec est venue à Paris cette semaine pour dévoiler les derniers chiffres du tourisme grec. Et ceux-ci sont plutôt bons : le pays a accueilli 23 millions de visiteurs depuis le début de l'année soit une hausse de 15%. Ce chiffre a même été révisé à la hausse, le SETE (Grek Tourisme Confederation) ne prévoyant originellement que 21,5 millions de visiteurs.

Pour la France, les chiffres sont encore meilleurs avec une hausse de 26,9% pour les neufs premiers mois de l'année 2014 dont 59,8% en septembre. «Ces bons chiffres proviennent notamment de l'augmentation des dessertes aériennes au départ de la France vers la Grèce» nous a confié Thrasy Petropoulos de Marketing Greece. Des bons résultats dus notamment à la compagnei aérienne Aegean se développe à marché forcée. www.marketinggreece.com www.aegeanair.com. Gr€co : Héliades lance la Grèce à petits prix pour relancer la destination. Pour rendre la Grèce accessible à toutes les bourses, Héliades a lancé 10 produits à petits prix, mis en avant dans la nouvelle brochure.

Les offres Gr€co proposent des séjours en Grèce continentale à partir de 369€ Dure année pour un spécialiste de la Grèce. Après 35 ans de business sans nuages, Héliades a dû faire face aux conséquences des manifestations qui fortement perturbé le pays. Effrayés par la médiatisation des manifestations et des grèves, les voyageurs ont préféré s’envoler vers d’autres cieux plus calmes. Résultat : le chiffre d’affaire a chuté de 10% . « La fréquentation globale du pays a diminué de 20% » se désole Jean Brajon le directeur général d’Héliades. Des séjours à petits prix Autres articles Pour être plus accessible à toutes les bourses, Héliades a donc lancé dix produits à petits prix, mis en avant dans la nouvelle brochure.

Nouveaux clubs Le succès des Evasions Lancé l’hiver dernier, le Cap Vert est une belle réussite. Pourquoi la Grèce va-t-elle faire un carton cet été ? Les sites touristiques de la Grèce ne devraient pas désemplir cet été. DR Cet été, les Français vont aller se faire voir chez les Grecs. Terrorisés face à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un pays musulman, ils reportent largement leur choix sur des destinations considérées comme "sûres" la Grèce en tête. En 2014, environ 1.4 million de nos compatriotes ont visité le pays, en progression de 18%. L’office du tourisme à Paris s’attend à une nouvelle croissance de 10% cette année. Très peu de promotions cet été Autres articles Les TO se frottent les mains et sont de plus en plus nombreux à programmer la destination. Vers une pénurie de chambres dans les établissements hôteliers ? Du coté de la croisière, on s'amuse également.

Juillet : la Tunisie en déroute, la Grèce au top. Selon le dernier baromètre Snav/Atout France, les départs du mois de juillet se sont affichés en légère hausse en nombre de passagers par rapport à l'été 2014, confirmant la désaffection durable pour la Tunisie et le succès de la Grèce. Les destinations long-courriers, notamment les Etats-Unis, ont pour leur part enregistré un net recul.

L'été n'a pas trop mal commencé en agences, selon le baromètre mensuel Snav/Atout France publié ce matin. En départs, la tendance s'est en effet inscrite à la hausse, au moins en nombre de passagers, avec une progression des ventes par rapport à juillet 2014 de 2%. Un été méditerranéen Le volume d’affaires est resté en revanche à la baisse, de l'ordre de -2%, mais sans comparaison avec les très mauvais chiffres de juillet 2014 (-10% en passagers et surtout- 7% en volume d’affaires).

Au sein de cette "orientation favorable", la France, l'outre-mer inclus, bénéficie d'une hausse de 5% en passagers, avec un volume d’affaires quasi stable, note le baromètre. La crise grecque n’a pas d’effet sur le tourisme. Athènes a enregistré un bond de 26% des arrivées pour la période janvier-août par rapport à la même période l'an dernier. ©DR Malgré le contexte économique et politique, la Grèce pourrait enregistrer un nouveau record de fréquentation cette année.

Pour le seul mois d'août, près de 3 millions de visiteurs sont arrivés dans les principaux aéroports du pays, en hausse de 4,6% sur un an. Sur huit mois, les arrivées ont atteint 11,7 millions. "A condition que le marché se stabilise, l'année 2015 va se solder sur un total de 26 millions d'arrivées depuis l'étranger et de 14,5 milliards d'euros de recettes", dopant le PIB, estime l'association des entreprises touristiques (Sete) dans un communiqué.

Athènes en vedette Longtemps boudée au profit des vols directs vers les îles, Athènes a enregistré un bond, par rapport à la même période l'an dernier, de 26% des arrivées pour la période janvier-août. Le poids du secteur touristique est estimé entre 15% et 20% du PIB grec. Avec AFP. En direct de Grèce : la fréquentation touristique bat des records. La hausse de la TVA dans les îles pourrait avoir impact sur la fréquentation l'an prochain.

©DR Selon la Confédération grecque du tourisme (SETE), la fréquentation en Grèce bat des records cette année malgré les craintes liées à la fermeture des banques fin juin et la mise en place d’un contrôle des capitaux. Ces mesures n’ont pas affecté les ressortissants étrangers qui pouvaient retirer de l’argent au guichet automatique sans restriction. D’après la SETE, du début de l’année jusqu’au 31 juillet, la fréquentation dans les aéroports du pays a augmenté de 6,9% par rapport à la même période de 2014. Athènes enregistre l’augmentation la plus spectaculaire avec, pour le seul mois de juillet, une fréquentation en hausse de 28% par rapport à l’an dernier. D’après la Banque de Grèce, les recettes touristiques ont également été accrues ces six derniers mois de l’ordre de 8,2%, soit 311 millions d’euros supplémentaires en comparaison de 2014. 160 000 migrants depuis janvier.

Comprendre la crise grecque en cinq étapes. Crise grecque : des touristes épargnés, des commerçants touchés - Le journal de 13h. Vacances farniente ou aventure : la Grèce attire toujours autant - Le journal du week-end. Vacances : la Grèce a toujours la cote auprès des Français - Le journal de 13h. Vous partez en Grèce cet été : les précautions à prendre. Plus d'1,6 million de touristes français sont attendus en Grèce cet été. Le gouvernement d'Alexis Tsipras fait tout pour que la crise n'ait pas d'impact sur le tourisme, principale source de revenus du pays. Deux touristes pour un habitant. C'est la situation qu'a vécue la Grèce l'été dernier, enregistrant une affluence jamais vue de 22 millions de touristes. Cette année, les experts du secteur s'attendent à un nouveau record, espérant accueillir 25 millions d'étrangers.

Parmi eux, plus d'1,6 million de Français, que les derniers événements dans le pays n'ont pas découragé. «Nos clients ne s'affolent pas, indique une agence de voyages spécialiste de la Grèce au Figaro. Bien que la restriction des retraits bancaires ne s'applique pas aux ressortissants étrangers, le ministère des Affaires étrangères conseille aux Français partant en Grèce d'emporter avec eux des liquidités suffisantes. Ne pas pénaliser le «fer de lance» de l'économie grecque La priorité est donc de choyer les touristes. L'article à lire pour comprendre comment la Grèce en est arrivée là. Par Violaine Jaussent Mis à jour le , publié le Empêtrée dans la crise. La victoire du "non" lors du référendum organisé sur les propositions des créanciers, dimanche 5 juillet, a jeté une lumière crue sur l'état catastrophique de la Grèce.

>> Crise grecque : suivez la journée de vendredi en direct Mais comment le pays s'est-il retrouvé dans cette situation ? Si vous ne comprenez pas grand chose à la crise qui secoue la Grèce, voici des explications. 1On n'avait pas déjà sauvé la Grèce en 2010 ? Si. Le 23 avril 2010, la Grèce appelle à l'aide. La Grèce est censée faire son retour sur les marchés début 2012. 2Cette dette, elle est grosse comment aujourd'hui ? La dette a atteint 174,5% du PIB en 2014, soit 321,7 milliards d'euros. La dette grecque, elle, est détenue à 70,5% par les créanciers publics internationaux, rappelle Le Monde. 3On a prêté combien déjà, à la Grèce ?

Attention, on se lance dans les chiffres. Le deuxième plan d'aide est scellé le 27 octobre 2011. Qui a reçu combien ? Grèce : les clés pour comprendre la crise de la dette européenne- 21 juillet 2011. Le sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de la zone euro se plonge jeudi 21 juillet sur le dossier de la crise de la dette en Grèce avec l'espoir de trouver une solution durable afin d'éviter une faillite et une contagion. Comment en est-on arrivé là? Quels effets?

Quelles solutions? Challenges.fr décrypte la crise grecque en six points. - Pourquoi la crise? En arrivant au pouvoir en octobre 2009, le Premier ministre Georges Papandreou découvre un déficit de 12,9% et une dette publique équivalente à 115% du PIB. . - Les plans d'aide à la Grèce Le 2 mai 2010, l'Union européenne et le FMI donnent leur feu vert pour un plan de sauvetage commun de 110 milliards d'euros, un montant sans précédent dans le monde. Athènes a également obtenu le 3 juin 2011 un feu vert conditionnel au versement début juillet d'une nouvelle tranche de prêts sur l'enveloppe de 110 milliards d'euros décidée il y a un an.

La Grèce se voit également promettre une nouvelle aide financière de la zone euro.