background preloader

Féminisme 2.0

Facebook Twitter

Les attributs du pouvoir et leur confiscation aux femmes. L’expression de la colère. Partie 3 : l’expression de la colère Partie 1 : l’occupation de l’espace Partie 2 : le temps de parole et le choix des sujets de conversation Vajrapani, un bodhisattva Nous avons vu que prendre de la place dans l’espace, et contrôler la conversation, étaient deux façons d’affirmer son statut social.

Les attributs du pouvoir et leur confiscation aux femmes. L’expression de la colère

Or, ces comportements sont considérés comme inappropriés pour les femmes. Colère et pouvoir La colère est une émotion, fortement inconfortable, qui répond à la perception d’une offense ou d’une négligence1. Afficher sa colère semblerait être lié à la notion de pouvoir. Ceux qui expriment de la colère sont perçues comme des dominants Par ailleurs, Larissa Tiedens a également mené une série d’expérimentations à ce sujet3. Féminisme 2.0-liens pertinents. Envoyer par courrielEnvoyer par courriel Au cours de ces 4 années de recherche et participation au mouvement féministe, j’ai découvert de nombreuses ressources intéressantes sur le web que je vous partage ici!

Féminisme 2.0-liens pertinents

N’hésitez pas à m’envoyer d’autres idées de liens, à me parler de vos organismes. Médias et culture féministe Ainsi squattent-elles! : Émission de radio féministe libertaire sur les ondes de CKIA à Québec (émission téléchargeable sur le site aussi)Je suis féministe.com: excellent blog de jeunes féministes québécoises super intéressant (leur page de liens est très riche aussi)Nunuche : magazine flashy mais second degré, miroir grossissant des magazines féminins.Le plafond de verre : très intéressante blogueuse féministe françaiseVie de meuf : blog des filles d’Osez le Féminisme: anecdotes de la vie de meufs!

Idées et groupes Jeunes féministes Féminisme institutionnel. Féminisme muselé sur les réseaux sociaux: retour sur les discussions #FIA. Dans la dernière semaine, je me suis retrouvée Générale de l’«Armée des méchantes féministes frustrées du Web».

Féminisme muselé sur les réseaux sociaux: retour sur les discussions #FIA

Vecteur d’une «tempête dans un verre d’eau», je suis devenue fautive de mettre beaucoup trop d’énergie sur une cause qui, selon certains, n’en vaut vraiment pas la peine. Féminisme 2.0. Le féminisme a-t-il pris la mesure du Web ?

Féminisme 2.0

A l’image de ses figures les plus reconnues, il y semble encore marginal, décalé, en proie à de grandes difficultés pour se faire entendre. Et pourtant, il tisse sa toile, petit à petit. Les hommes et les femmes font l’info Partons de deux questions simples : lorsqu’on veut s’informer sur le féminisme, ses actions ou ses structures, où doit-on chercher sur Internet ? Peut-on trouver des sites qui ont véritablement un traitement égalitaire de l’information ? Le féminisme militant en ligne est sans doute le reflet du mouvement qu’il veut représenter : pluriel, ramifié, éclaté en multiples groupes ou initiatives qui lui donnent une certaine vitalité tout en le rendant difficilement lisible.

C’est l’objectif d’Egalité Infos, site généraliste créé par Caroline Flepp en septembre 2010. Si Caroline Flepp aime à penser que son nouveau projet va occuper un espace encore inoccupé, ce n’est pas exactement le cas. Pourquoi le féminisme est si compliqué en 2014, et comment y remédier. Cela fait déjà 40 ans que les féministes françaises ont défilé pour mettre les hommes et les femmes sur un pied d’égalité, et pourtant on siffle toujours les élues à l’Assemblée Nationale.

Pourquoi le féminisme est si compliqué en 2014, et comment y remédier

A l’école, dans les médias ou dans la rue, la misogynie ordinaire et les injustices sexistes demeurent une réalité. Face à ces comportements parfois dramatiques, les féministes de tous bords continuent de lever le poing pour défendre les droits des femmes. Si le combat reste le même, les enjeux ont changé et nécessitent de penser le féminisme autrement. Rencontre avec Aurore Martin, bac plus 5 en recherche d’Histoire Contemporaine, qui rédige son mémoire sur le premier mouvement féministe au XIXe siècle, les Saint-Simonniennes ; et Anna Reymondeaux, féministe dans sa vie personnelle et professionnelle. Toutes deux, expliquent, avec une voix militante, pourquoi et comment on peut défendre les femmes en 2014. Une cause toujours d’actualité Une opinion publique difficile à rallier. De la nécessité d’un féminisme 2.0 · NoLauMa.

Avec la mise en lumière de nouveaux mouvements féministes tels que Ni Putes Ni Soumises et le FEMEN, il semblerait que le début du XXIème siècle soit l’époque d’un nouvel essor des revendications pour les droits des femmes.

De la nécessité d’un féminisme 2.0 · NoLauMa

Pourtant, la place de la femme dans la société a connu de grandes avancées à travers les acquis sociaux du XXème siècle et beaucoup questionnent la réelle utilité de poursuivre cette lutte sociale, considérant que l’objectif a été atteint. Afin de rendre compte de l’image et de la place de la femme dans la société, intéressons-nous plus particulièrement à un mouvement culturel relativement jeune et lui aussi en pleine croissance : la culture geek. Issue de l’héritage de la pop culture de la fin des années 1970 et du début des années 1980, nourrie de bande dessinées, de super héros, de films fantastiques ou de science-fiction et de jeux vidéo, la culture geek s’est d’abord construite en tant que contre-culture plutôt underground. Anita Sarkeesian en 2011. Aloys Degos.