Patho

Facebook Twitter

AVC

La SPA. Détails Publié le 18 décembre 2003 Écrit par Pr.

la SPA

A. El Maghraoui Pr. Centre de Rhumatologie et Rééducation Fonctionnelle Hôpital Militaire Mohammed V Rabat La spondylarthrite ankylosante (SPA) ou pelvispondylite rhumatismale est un rhumatisme inflammatoire chronique touchant le plus souvent l’adulte jeune de sexe masculin et lié à l’antigène HLA B27 dans plus de 90% des cas. La SPA est le chef de file d’un groupe d’affections appelés spondylarthropathies ayant plusieurs points communs et un même terrain génétique de susceptibilité représenté par l’antigène d’histocompatibilité HLA B 27.

L’actualité est dominée par l’apparition d’un traitement spectaculairement efficace sur toutes les manifestations de la maladie. La cause de la SPA reste inconnue mais certains facteurs favorisants sont connus au premier rang desquels se trouvent les facteurs génétiques : - On connaît des formes familiales de SPA (10 p. 100 des cas) surtout fréquentes chez les parents des SPA féminines. Urgence : Péritonite aiguë. My Site - Mieux vivre ma Polyarthrite Rhumatoïde - Home Mieux comprendre et gérer ma PR ou mon AJI. Ce site a été créé pour vous, personnes atteintes de Polyarthrite Rhumatoïde ou d'Arthrite Juvénile.

My Site - Mieux vivre ma Polyarthrite Rhumatoïde - Home Mieux comprendre et gérer ma PR ou mon AJI

Il a pour vocation de vous aider à trouver les informations essentielles pour mieux vivre votre maladie au quotidien, de vous conseiller, de vous rassurer mais aussi de vous aider à bouger ! Aujourd’hui des traitements efficaces existent et la vie continue! Vous n’êtes pas une momie alors profitez de la vie, elle vous réserve encore de très bons moments… SPA : Spondylarthrite Ankylosante. Définition: Affection chronique, généralement progressive à l'origine de remaniements inflammatoires et de néoformations osseuses aux sites de fixations osseux des ligaments et tendons (enthésopathie).

SPA : Spondylarthrite Ankylosante

L'atteinte des sacro-iliaques constitue la principale caractéristique de la spondylarthrite ankylosante (SPA), avec une atteinte variable du rachis. 20 à 30% des patients ont une atteinte associée des articulations périphériques. Classification : les spondylarthropathie ont en communs : HLA B27 + atteinte axiale la spondylarthrite ankylosante (SPA) idiopathique . le syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter (FLR) et les arthrites réactionnelles ou reactives (AR) sexuellement transmises : Chlamydia trachomatis et Ureaplasma urealyticum. ou digestive : Shigella flexneri, Yersinia enterocolitica, Y. pseudo-tuberculosis, Salmonella typhi et S. paratyphi, Campylobacter jejuni. l'oligo-arthrite séronégative.

Critères du diagnostic des spondylarthropathies : 6 points: spondylarthropathie certaine. Hepatoweb.com. Médecine.

Diabète

Douleur. Suivi de la grippe. Incontinence urinaire. MediPedia, l'encyclopédie des maladies. SEP : la sclérose en plaques. L'incidence de la sclérose en plaques dans la population française atteint 4 à 7 nouveaux cas par an pour 100.000 habitants.

SEP : la sclérose en plaques

On estime que 65.000 à 90.000 personnes sont touchées par cette maladie en France. La SEP apparaît en général entre 20 et 40 ans, et deux à trois fois plus souvent chez les femmes que chez les hommes. Elle cause des handicaps sévères ; après les accidents de la route, la SEP est la première cause de handicap neurologique chez les jeunes adultes. La sclérose en plaques est une maladie auto-immune du système nerveux central, c’est-à-dire le cerveau et la moelle épinière. © radiopub.unblog.fr Dans ce dossier, retrouvez les symptômes, causes et traitements de la sclérose en plaques, sa description au niveau tissulaire et cellulaire et enfin les conseils à connaître sur la vie quotidienne des malades.

Ulcère veineux, artériel ou mixte.