background preloader

Scénario 14 : Le suivi des dettes

Facebook Twitter

Créances et dettes en comptabilité : présentation et composition. En comptabilité, les opérations réalisées par une entreprise génèrent des créances et des dettes.

Créances et dettes en comptabilité : présentation et composition

Compta-Facile vous dévoile les principaux comptes à utiliser pour comptabiliser les créances et les dettes. 1. Définition des créances et dettes Une créance est un droit que détient une entreprise sur une autre personne (son débiteur) en vertu duquel elle peut exiger un paiement. Une dette est une obligation que l’entreprise doit exécuter vis à vis d’un tiers (son créancier). Les dettes et les créances d’une entreprise doivent être rattachées à l’exercice comptable concerné (celui au cours duquel elles ont pris naissance). Effet de commerce. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Effet de commerce

Un effet de commerce est un titre négociable[1] qui constate, au profit du porteur, une créance de somme d’argent, et sert à son paiement. Cet effet doit suivre un formalisme très rigoureux pour sa validité et son efficacité. Différents moyens (dont l'escompte) permettent de faire circuler l'effet avec la créance incorporée. Les deux principaux effets de commerce sont la lettre de change et le billet à ordre. Il convient de noter que le chèque est aussi un effet de commerce. Enjeux des effets de commerce[modifier | modifier le code] L'effet de commerce est un moyen de paiement qui peut s'échanger et partager la garantie de paiement, car il n'est pas attaché à un compte bancaire.

Son usage remonte au Moyen Âge où les changeurs remettaient ce type de document à leurs clients commerçants pour éviter le transport de fonds à une époque dangereuse. Caractéristiques principales des effets de commerce[modifier | modifier le code] Effets à recevoir. Chapitre 9: Les effets à recevoir sont l'ensemble des fonds réclamés aux débiteurs.

Effets à recevoir

Les crédits peuvent être accordés sous deux formes: virement dans un compte ouvert ou présentation d’un instrument formel de crédit. Lorsqu’un instrument formel de crédit existe, notamment un billet à ordre, ceci donne une force légale à la créance et le créancier peut se faire représenter par un tiers. La partie qui promet le paiement est appelée l’émetteur, et celle qui le reçoit en est le bénéficiaire. Réaliser le lettrage des clients et des fournisseurs en comptabilité.

Le lettrage est une opération comptable qui consiste à rapprocher des montants dans un compte de tiers (comptes de la classe 4).

Réaliser le lettrage des clients et des fournisseurs en comptabilité

En général, sont lettrés les comptes clients ainsi que les comptes fournisseurs. Cette manipulation comptable présente un intérêt indéniable : la vérification du règlement effectif des factures émises ou reçues. Le lettrage des comptes clients et fournisseurs peut s’effectuer de manière automatique ou manuelle. La balance agée. La balance agée est un document comptable récapitulant tous les comptes clients ou fournisseurs dont les comptes ne sont pas soldés.

La balance agée

La balance agée est régulièrement utilisée au cour d’un exercice comptable afin de pouvoir relancer ces derniers sur les factures impayées. Elle sert : A mettre à jour les comptes clients (ou fournisseurs) en lettrant (ou imputant) les règlements reçus avec les factures émises.A vérifier les erreurs de saisis (par exemple : un règlement qui aurait été saisi dans un mauvais compte à condition que celui-ci ne soit pas lettré et donc apparaisse toujours dans le tableau de la balance agée.)

La correction se fait alors en passant par le journal des OD (de compte client à compte client ou de compte fournisseur à compte fournisseur).A relancer les clients (ou à payer les fournisseurs) selon l’échéance de règlement prévu. La balance agée présente les éléments suivants : Ci-dessous vous trouverez un exemple de compte client extrait d’une balance agée : Gestion de l'échéancier. L'Edition des échéanciers permet d'obtenir une situation des échéances saisies sur les factures clients et fournisseurs.

Gestion de l'échéancier

La saisie et l'édition d'échéanciers est possible uniquement pour les dossiers paramétrés en Gestion d'échéances. Rappel En Saisie comptable, une date d'échéance a été saisie pour l'écriture : Pour assurer un suivi de la gestion des échéances sur vos factures, procédez à leur édition accessible depuis le menu Gestion - Echéancier. Dans l'écran qui apparaît, vous devez définir les options de vos d'édition des échéances : > Choisissez les comptes Clients et Fournisseurs à éditer. > Pour procéder à l'édition, le logiciel tient compte par défaut des dates de l'exercice en cours. > Cochez Tri par code regroupement pour obtenir une édition des comptes classée en fonction des codes regroupements paramétrés.

> Cliquez sur le bouton pour lancer l'édition. Fonctions avancées Les options Edition en ligne et Edition en colonnes permettent d'agir sur la présentation finale du document. Délais de paiement entre professionnels et pénalités de retard - professionnels. Dans les contrats entre professionnels, le paiement fait l'objet d'une négociation entre les partenaires commerciaux. Le délai de paiement doit obligatoirement figurer sur la facture et dans les CGV.

Plusieurs délais de paiement sont possibles : paiement comptant : le client a l'obligation de payer le bien ou la prestation le jour de la livraison ou de la réalisation paiement à réception : avec un délai d'au moins une semaine, incluant le temps d'acheminement de la facturepaiement avec délai par défaut : avec un délai maximal fixé au 30e jour suivant la réception des marchandises ou l'exécution de la prestation (en l'absence de mention de délai dans le contrat)paiement avec délai négocié : des clauses particulières figurant aux conditions de vente ou convenues entre les parties peuvent amener le délai jusqu'à 60 jours après l'émission de la facture ou, à condition d'être mentionné dans le contrat, à la fin du mois après 45 jours.