background preloader

Anecdotes sur paris

Facebook Twitter

Marthe de Florian. Extrait d'une annonce de l'AFP du 04/10/2010 (Marie-Noëlle Blessig) : Mathilde Beaugiron, alias Marthe de Florian, est redevenue célèbre en 2010 lorsqu'on retrouvé un magnifique portrait d'elle réalisé par le peintre italien Giovanni Boldini.

Marthe de Florian

Cette toile a été adjugée à Paris pour un prix record mondial de 2,1 millions d'euros. Saut de Franz Reichelt depuis la tour Eiffel. C’était 100 ans avant l’exploit de Felix Baumgartner… en février 1912.

Saut de Franz Reichelt depuis la tour Eiffel

La tour Eiffel est alors le théâtre d’un tragique accident, conduisant à la mort de Frantz Reichelt alors âgé de 33 ans. En effet, celui-ci avait le projet fou de se jeter du premier étage de la Dame de fer afin de tester son invention, un costume parachute. Mais dès le début de l’expérience, les difficultés s’accumulent. L'histoire des Arènes de Lutèce.

Connaissez-vous l’histoire des vestiges les plus anciens de Paris ?

L'histoire des Arènes de Lutèce

En effet, si l’on ne compte pas l’obélisque de la Concorde importée d’Egypte, les Arènes de Lutèce est le plus vieux monument de la capitale. Elles datent du 1er siècle, à l’époque de la domination de l’Empire Romain. Pour respecter la fameuse expression romaine du « pain et des jeux », des théâtres et des arènes étaient construits dans toutes les villes gallo-romaines. Les arènes de Lutèce avaient cette spécificité d’occuper cette double fonction : celle de théâtre et d’arène. Une guillotine à Paris. Rue de la Croix Faubin dans le 11ème, au niveau du passage piéton, 5 dalles encore visibles sont les rares vestiges d’une guillotine à Paris.

Une guillotine à Paris

Elle était placée devant l’ancienne prison de la Grande Roquette détruite à la fin du 19ème siècle. Les exécutions avaient lieu tard dans la nuit, face à la prison, et devant à chaque fois une foule de spectateurs. Ces dalles permettaient tout simplement de caler la guillotine pour assurer son bon fonctionnement, la stabilité assurant une glisse parfaite de la lame jusqu’à la nuque du condamné.

La tour Jean Sans Peur porte mal son nom… Située sur la très animée rue Etienne Marcel, la tour Jean-sans-Peur est l’un des plus beau témoignage du Paris médiéval. On ne s’attend pas à trouver, caché au milieu d’ immeubles haussmanniens, un donjon médiéval dont l’architecture emprunte immédiatement à la Bourgogne.

Construite au 15ème siècle (entre 1409 et 1411) à la demande de Jean de Bourgogne, cette tour de fortification avait pour première vocation de le protéger d’éventuelles représailles suite à l’assassinat de son cousin (accessoirement le frère du roi Charles VI) qu’il avait commandité. Jean de Bourgogne qui s’était lui-même surnommé Jean Sans Peur, n’était donc pas vraiment sans crainte. La tour était remplie d’inventions pour tromper d’éventuels assaillants. D’où vient le nom de bateaux Mouches ? C’est à l’occasion de l’exposition universelle de Paris en 1867 que les premiers bateaux-mouches firent leur entrée dans la capitale.

D’où vient le nom de bateaux Mouches ?

À la suite d’un concours lancé par les organisateurs de l’exposition, le constructeur naval lyonnais Michel Félizat remporta le prix et achemina une trentaine d’exemplaires de ses bateaux construits dans ses ateliers implantés dans le quartier de la Mouche à Lyon (d’où leur nom). Après la guerre, le transport fluvial de voyageurs disparut rapidement au profit des transports terrestres et souterrains (Métro). C’est à ce moment-là que Jean Bruel acquit un des derniers bateaux de l’exposition universelle, afin de proposer des promenades touristiques sur la Seine. Le barbier et du pâtissier sanguinaire de l'île de la Cité. A la fin du 14ème siècle, les petits pâtés d’un maître pâtissier de l’Île de la Cité comptaient parmi les plus réputés de la capitale.

Le barbier et du pâtissier sanguinaire de l'île de la Cité

Délicats et savoureux, ils avaient pourtant une recette très singulière ainsi qu’un petit parfum de crime. La légende dit q’en 1384 au coeur de l’Île de la Cité, un pâtissier et un barbier de la rue des Marmousets s’étaient associés pour un trafic aussi rentable que macabre. La dernière prison de Paris. Paris a connu de nombreuses prisons pendant son histoire, sans compter des maisons de santé transformées en petit centre pénitentiaire.

La dernière prison de Paris

Parmi les plus connues, nous pouvons citer la Bastille, la Conciergerie, la prison du Temple (Louis XVI y a été emprisonné), la Petite et la Grande Roquette (devant laquelle était installée la guillotine à Paris dont des traces sont toujours visibles). Au fil des siècles, presque toutes les prisons de Paris furent démolies ou fermées dans la ville intramuros. Meurtre de Laetitia Toureaux dans le métro en 1937. Dimanche 16 mai 1937, 18h30.

Meurtre de Laetitia Toureaux dans le métro en 1937

Laetitia Toureaux, une jeune ouvrière d’origine italienne monte dans une rame Porte de Charenton, au terminus de la ligne 8. Une minute plus tard, six voyageurs montent à la station suivante, Porte Dorée. La jeune femme est seule dans le wagon. Paris 1900-2013 en photos : pilotez notre fabuleuse machine à remonter le temps. Dix autochromes, commandés par un riche banquier, de la capitale au siècle dernier... en face de dix photos, prises par nous cette année.

Paris 1900-2013 en photos : pilotez notre fabuleuse machine à remonter le temps

Rue89 vous invite à sentir le temps passé. Mode d’emploi - Les flèches à droite et à gauche de l’image, pour changer de photos. Paris Avant : interview d'une machine à remonter le temps ! Nous avions découvert il y a quelque temps l’application Paris Avant très intéressante pour comprendre et voir l’évolution des bâtiments, des rues, des commerçants, des vieilles enseignes à Paris.

Paris Avant : interview d'une machine à remonter le temps !

On a voulu en savoir un peu plus sur leur façon de collecter les infos et profiter de leur œil d’expert du avant/après à Paris. Nous les avons donc rencontrés pour une interview et voici leur Paris d’avant ! 1. Histoire des maisons closes de Paris. Les maisons closes ne datent pas d’hier puisque nous en retrouvons des traces datant de la Rome Antique.

On appelait ces lieux étant des Lupanar à l’époque (les prostituées étant surnommées les louves…). A Paris, c’est sous le règne de Louix IX que la politique autour de la prostitution évolua. Un décret réglementa l’activité des filles publiques et les renvoya hors de l’enceinte de Philippe Auguste. La colonne de Juillet : le génie de la liberté. « Non Serviam »- « Je ne servirai pas ! » Quelques mots suffirent à Dieu pour précipiter la plus belle de ses créatures au fond de l’abîme. Lucifer, le porteur de Lumière, entraîna avec lui un tiers des anges dans sa révolte. L’enfer fut créé pour lui. Nous connaissons la suite… Visite de la maison d’éducation de la légion d’honneur … A l’ombre des jeunes filles en fleurs … tel pourrait être le nom de cette visite au sein de la maison d’éducation de la légion d’honneur.

Nichée sous le flanc droit de la Basilique Saint-Denis, l’actuelle maison de la légion d’honneur (un lycée de jeunes filles) est une invitation à voyager dans le temps. Pleine de charme, cette sortie est aussi peu connue des parisiens qui lui préfèrent généralement la Basilique Saint-Denis. Souvenirs de maisons closes parisiennes. Quand on entre dans le domaine de la confidence, surtout quand votre papier va être lu par cent et mille pékins, peut-être même traduit en mandarin, ça vous fait cogiter. Alors vous balancer comme ça les confessions de grand-mère Lolotte… Bon. Faut quand même y aller. Victor Noir ou le destin d'un mort... - Chez Calicoba. L'éléphant de la Bastille. Paris sous l'Occupation. Petite histoire du périphérique parisien. La légende de la tombe de Victor Noir. Savez vous qui était le Grenadier Mariole ? Paris avant 1900 en photo : les plus belles photos du vieux Paris !

La Tour Eiffel devrait s’appeler La Tour Koechlin. Notre Dame et les portes du Diable. Endroits disparus de Paris ! Petite histoire des quais de Seine. Le fantôme de l'Opéra Garnier : histoire et légende. Expo Paris sur Seine … chronique d’une histoire d’amour entre la Seine et nous. Crue de la Seine de 1910. Démolition de la colonne Vendôme. La 1ère photo de Paris date de 1837. La commune de Paris 1871. Zola et Paris, vision de l'époque 1900. Exposition Universelle de Paris en 1900. Marthe de Florian. Paris avant : les années 1900 à 1960.

L'appartement figé dans le temps depuis 70ans. Adresses mythiques du Paris littéraire. L'accident de la gare de l'Ouest. Les monuments disparus de Paris. Un crocodile dans les égouts de Paris ! Les secrets de la tour Saint-Jacques. Hauteur tour Eiffel. La plus petite maison de Paris.