background preloader

Drones et automates

Facebook Twitter

Advanced Robotics - Disruption. News, views and everything robotic. Drones Archives - Presse-Citron. Robots Archives - Presse-Citron. DronePress. Résultat recherche. Livraison de colis par drone : le secteur se précise. Progrès et emploi : la "destruction créatrice" a-t-elle encore un sens ? - Business. Vidéo : Progrès et emploi : la « destruction créatrice » a-t-elle encore un sens ?

Progrès et emploi : la "destruction créatrice" a-t-elle encore un sens ? - Business

La théorie de la "destruction créatrice" développée par Joseph Schumpeter a-t-elle encore un sens au 21ème siècle, malgré l'accélération continue du rythme des cycles d'innovations technologiques ? Nous entrons dans une ère où il devient plus facile et rapide de détruire des emplois que d'en re-créer, ce qui impose de se poser pour réfléchir aux conséquences sociales, et aux moyens de soutenir à la fois le développement technologique et le développement humain. Il y a quelque chose de désespérant à voir les taxis, les VTC et les particuliers s'affronter tels des gladiateurs dans une arène pendant qu'Uber contemple le spectacle en sachant que ce divertissement fait de sang, de coups de poing et de larmes prendra fin dans les années ou les décennies à venir.

Mais la théorie de Schumpeter fonctionne-t-elle encore au 21ème siècle ? Ce n'est pas qu'il faut freiner le progrès technologique, bien au contraire. Le drone EHang 184 qui transportera des passagers bientôt testé aux USA - Tech. Vidéo : Le drone EHang 184 qui transportera des passagers bientôt testé aux USA Omar Belkaab - - Tech Le EHang 184 est un drone conçu par une société chinoise capable de transporter un passager à bord.

Le drone EHang 184 qui transportera des passagers bientôt testé aux USA - Tech

Le constructeur vient d'obtenir l'autorisation de le tester dans le Nevada, aux États-Unis. En janvier dernier, à l’occasion du CES 2016, le constructeur de drones EHang présentait un projet assez fou : un drone capable de transporter des passagers. L’entreprise évoquait notamment la possibilité de concurrencer les services VTC… par les airs. Intel vante sa technologie d'évitement pour les drones - Tech. Intel accroît ses efforts dans le domaine des drones.

Intel vante sa technologie d'évitement pour les drones - Tech

Lors de son salon annuel, il a mis en avant sa technologie RealSense qui permet aux aérodynes d'éviter des obstacles et de planifier un nouveau parcours. C’est le défi absolument incontournable que le secteur des drones devra relever pour espérer donner une vraie perspective à l’emploi de petits aérodynes en zone urbaine : l’évitement des obstacles.

Dans ce domaine, l’entreprise américaine Intel entend bien jouer un rôle de premier plan avec sa technologie RealSense (que le groupe exploite dans ses caméras pour modéliser en 3D n’importe quelle personne bien réelle) pour aider ces appareils à évoluer sans souci. Lors de la conférence Intel Developer Forum, l’entreprise a fait la démonstration de l’usage de sa technologie RealSense sur le modèle de drone Typhoon H de Yuneec — une société chinoise dans laquelle Intel a investi 60 millions de dollars. Comme le fait remarquer FrAndroid, il s’agit-là de la version professionnelle. Lire. Le patron d'Intel pilotera un comité sur les drones aux USA - Business. L'administration civile de l'aviation aux USA a choisi Brian Krzanich, le patron d'Intel, pour présider un comité consultatif sur les drones.

Le patron d'Intel pilotera un comité sur les drones aux USA - Business

Si elle est avant tout connue pour ses microprocesseurs, l’entreprise Intel manifeste aussi de l’intérêt pour des secteurs assez éloignés de son cœur de métier. Le géant de l’électronique grand public s’est ainsi fait remarquer dans le domaine de la réalité virtuelle, de la réalité augmentée et des drones de loisir. L’attention que porte le fondeur américain pour les aérodynes de divertissement s’est accrue depuis 2014, en témoigne les investissements qui ont été réalisés au cours de cette période : Intel a participé à une levée de fonds de 10 millions de dollars dans PrecisionHawk, a investi dans Airwave et a tissé un partenariat avec Yuneec avec à la clé une enveloppe de 60 millions de dollars. Le projet Boréades. Airbus veut abattre les drones à longue distance - Tech.

Airbus a créé une joint-venture avec une startup américaine pour concevoir un système capable d'abattre automatiquement les drones.

Airbus veut abattre les drones à longue distance - Tech

Le dispositif est capable de détecter les appareils volant dans un rayon de 10 km. Airbus est surtout connu pour son activité principale : construire des avions. Mais le groupe européen ne se contente pas de cela et a créé une joint-venture avec Dedrone, une startup californienne, pour vendre un système de sécurité capable de détecter des drones dans un rayon de 10 km… et de les abattre. L’objectif principal de ce dispositif est, vous l’aurez compris, de lutter contre les drones illégaux, voire espions. « Partout dans le monde, des incidents avec de petits drones universellement disponibles ont révélé un manque de sécurité lors d’événements majeurs ou des installations sensibles telles que les aéroports », déclare Thomas Müller, directeur général d’Airbus Defense and Space, dans un communiqué.

Airbus n’est toutefois pas le seul sur ce marché. Lire. Et si les drones savaient où ils n'ont pas le droit d'aller ? - Tech. DJI se rêve en Apple du drone avec son premier magasin - Tech. DJI ouvre son premier magasin flagship à Shenzhen : démonstrations, espace lounge, ateliers de réparation... un espace qui montre la puissance de la marque.

DJI se rêve en Apple du drone avec son premier magasin - Tech

Dans vos rêves les plus fous, vous imaginez un espace où le drone est roi et où vous pouvez faire voler vos petites bêtes dans les meilleures conditions possibles, avec des passionnés pour vous conseiller ? Vous avez peut-être alors imaginé le premier magasin flagship de DJI, le constructeur de drones chinois dont la réputation n’est plus à faire. La Poste teste la livraison avec des drones - Tech. Vidéo : La Poste teste la livraison avec des drones Julien Lausson - - Tech Le principe de la livraison de colis par des drones intéresse aussi le groupe La Poste.

La Poste teste la livraison avec des drones - Tech

Cet automne, un test a été mené dans le Var pour évaluer la viabilité du projet en attendant une éventuelle évolution de la réglementation En 2013, Amazon a levé le voile sur le projet PrimeAir qui consiste à utiliser des drones pour effectuer des livraisons. Encore en phase de développement, ce service n'aura aucun débouché commercial avant quelques années. Alibaba défie Amazon dans la livraison par drone - Tech. Le géant du e-commerce chinois Alibaba se lance lui aussi dans la livraison par drone.

Alibaba défie Amazon dans la livraison par drone - Tech

L'entreprise va conduire des tests dans trois villes chinoises pendant quelques jours, afin d'évaluer la viabilité d'un tel service. En 2013, Amazon a créé la surprise en dévoilant PrimeAir, un projet dont le but est d'employer des drones pour effectuer des livraisons en ville. En développement, ce service ne sera pas disponible avant des années : des progrès substantiels doivent encore être accomplis pour que les vols soient aussi sûrs que possible. De plus, la réglementation doit être modifiée pour autoriser le survol des zones habitées. Malgré les obstacles techniques et juridiques qui jalonnent le parcours menant vers l'exploitation des drones de livraison, des sociétés comme Domino's (pour livrer des pizzas) ou DHL (pour apporter des médicaments) cherchent à se mettre sur la ligne de départ, bien conscientes des opportunités qui pourraient émerger.

Le géant Walmart mise sur les drones pour livrer ses clients - Business. L'entreprise de grande distribution Walmart, régulièrement pointée du doigt pour ses pratiques de management du personnel, a annoncé qu'elle misait sur les drones pour optimiser toute sa chaîne de distribution, du traitement des approvisionnements jusqu'à la livraison au domicile du client.

Le géant Walmart mise sur les drones pour livrer ses clients - Business

Le temps paraît déjà loin, où certains pensaient qu’il s’agissait d’une blague lorsqu’Amazon a dévoilé son projet de livraison par drones en 2013. Deux ans plus tard, nombre d’entreprises ont présenté avec plus ou moins de sérieux leurs propres initiatives, que ce soit le Chinois Alibaba, Google, Domino’s Pizza, DHL, la Poste suisse, ou encore la Poste française.

La question n’est déjà plus de savoir si l’on pourra un jour recevoir des colis transportés par des robots, mais quand, et dans quelles conditions réglementaires assurant la sécurité d’un trafic aérien qui promet d’être rapidement surpeuplé d’engins volants. Servir nos clients avec des drones Lire.