background preloader

Les révolutions industrielles

Facebook Twitter

L'exploitation des mines. Les régions minières connurent un développement considérable.

L'exploitation des mines

C’était le charbon qui faisait fonctionner les machines à vapeur et qui permit l’apparition et le développement en France d’un nouveau moyen de communication, le chemin de fer. Le charbon n'était pas seulement une source d'énergie, il était aussi une matière première, utilisée dans la fabrication de la fonte et de l'acier. La production du charbon connut un développement extraordinaire. En 1800, on n’en utilisait presque pas. En 1900, 33 millions de tonnes furent extraites des mines. Le XIX siècle les usines. Téléchargement Cliquer sur les images pour les agrandir De nouvelles façons de produire.

Le XIX siècle les usines

La machine à vapeur permet d’utiliser de grandes machines, pour produire très rapidement de grandes quantités. Les machines sont très encombrantes et réclament beaucoup de main d’oeuvre. La vie en usine au XIX siècle. La révolution industrielle au 19ème siècle. La formation du charbon, les énergies fossiles Au dix-neuvième siècle, on est passé d'une société agricole à une société industrielle grâce à une nouvelle source d'énergie: le charbon.

La révolution industrielle au 19ème siècle

Il y a 400 millions d'années, dans les marécages et les forêts tropicales, la décomposition des végétaux et des animaux a formé des couches de débris qui se sont comprimés entre les roches sédimentaires. Un mètre de charbon représente la compression de vingt mètres de débris organiques (organique signifie riche en carbone). Cette période géologique est appelée "le carbonifère". On dit que le charbon est une énergie fossile, comme le gaz naturel et le pétrole. De l'artisanat à l'industrie métallurgique. Contexte historique Les représentations de Bouhot et de Chassériau datent des années 1820-1840, celles du démarrage décisif de l’industrialisation moderne, qui combine l’usage de machines et celui d’énergies nouvelles.

Les deux tableaux et le dessin ne traitent de cette industrialisation que dans un secteur : celui de la production de la fonte et du fer, et plus précisément de la production de fer dans une « affinerie ». La construction du réseau de chemins de fer va considérablement stimuler cette production dès les années 1830 (la demande portant sur les rails, les locomotives, le matériel roulant). Cependant Bouhot et Chassériau se sont intéressés ici à deux âges de la métallurgie, qui ont continué à coexister un certain temps (quinze ans environ séparent leurs œuvres). La forge de Châtillon est déjà une usine qui utilise ces machines que sont le marteau et le soufflet de forge – mais une usine de petite taille, marchant à la force de l’eau. Analyse des images Interprétation. Première révolution industrielle. « Première révolution industrielle » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior Atelier de peignage de la laine dans une usine vers 1880.

Première révolution industrielle

La première révolution industrielle désigne la période historique qui s'étend de la fin du XVIIIe siècle et surtout le XIXe siècle. Elle est caractérisée par un changement considérable dans les techniques et les méthodes de production des biens matériels. La première révolution industrielle est liée à l'utilisation de la machine à vapeur comme moteur pour actionner des machines (en particulier dans l'industrie textile et la métallurgie). Seconde Révolution industrielle. « Seconde Révolution industrielle » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior La Seconde Révolution industrielle est une période historique située entre la seconde moitié du 19e siècle et le début du 20e siècle (1870-1945) où l'Europe, les États-Unis et le Japon connurent un important développement de l'automobile et de la chimie grâce à l'utilisation axée du pétrole et de l'électricité.

Seconde Révolution industrielle

La Seconde Révolution industrielle est caractérisée par l’essor de l’électricité, du pétrole, de la mécanique et de la chimie. Cette période est marquée par des grandes innovations qui vont permettre la croissance économique des pays et des gains de productivité très importants. Révolution industrielle. Ensemble des phénomènes qui ont accompagné, à partir du xviiie siècle, la transformation du monde moderne grâce au développement du capitalisme, des techniques de production et des moyens de communication.

révolution industrielle

Cette période, dite aussi « décollage » ou « take off », est caractérisée par le caractère progressif de l'industrialisation, par l'enracinement du phénomène dans des structures agraires et par l'existence d'une phase précédant l'industrialisation proprement dite, la « proto-industrialisation ». 1. La première révolution industrielle 1.1. La proto-industrialisation Le xviiie siècle est favorable aux productions rurales, grâce à l'expansion des marchés et à l'effritement des privilèges qui jusque-là protégeaient les corporations urbaines. 1.2. Pour en savoir plus, voir l'article histoire des routes. Grèves au siècle dernier. L’Internationale, hymne révolutionnaire. La figuration d’un hymne emblématique C’est en 1887 qu’Eugène Pottier édite le poème L’Internationale.

L’Internationale, hymne révolutionnaire

Le guesdiste Gustave Delory demande dès l’année suivante à Pierre Degeyter de composer sur ce texte une partition destinée à la société musicale lilloise La Lyre des travailleurs. Socialisme. Retour vers sommaire révision de 4ème retour vers sommaire histoire retour vers page d'accueil.

Socialisme

Soierie Vivante Les grandes révoltes. Les grandes révoltes Les grandes révoltes des canuts au 19ème siècle (1831,1834, 1848) Cette épopée croix-roussienne, en plus de faire couler beaucoup d’encre, a suscité de vifs débats quant à la marque qu’elle a laissée sur l’histoire.

Soierie Vivante Les grandes révoltes

Nous n’en ferons donc qu’un bref aperçu. En savoir plus (PDF) La bourgeoisie au XIX siècle. La prospérité du XIXe siècle, le développement des industries et des transports ont multiplié les grandes usines, qui remplacent les petits ateliers d'autrefois.

La bourgeoisie au XIX siècle

Les industriels, pour accroître leurs activités trouvent l'argent auprès des banques, qui se créent en grand nombre sous le second empire. Les industriels et les banquiers forment la grande bourgeoisie. Ces grands bourgeois, qui règnent sur des villes entières, font travailler des milliers d'ouvriers. Ils forment de véritables dynasties. Le travail et l'épargne sont les valeurs sur lesquelles se fonde leur réussite. Bourgeoisie. Les loisirs extérieurs des bourgeois au XIXe siècle. En plus de tous les loisirs d'intérieur auxquels eux seuls avaient accès, les bourgeois pouvaient également dépenser leur temps libre et leur argent si nécessaire dans certains loisirs d'extérieur.

Il s'agissait alors d'activités sportives ou encore culturelles. L'urbanisme du XIXème siècle laisse de l'espace à la nature. A Paris, les parcs comme les Buttes Chaumont et Parc Montsouris apparaissent sous la houlette d'Alphand, dans l'esprit du courant hygiéniste de l'époque (les pratiques d'hygiène recommandées incluent une activité physique dans un environnement « sain »). Les bourgeois y effectuent des promenades, galantes ou en famille. Le mariage bourgeois au XIXe siècle. Contexte historique La sécularisation du mariage. Les ouvriers au XIXe siècle. La vie en usine au XIX siècle. Autour de Germinal d'Emile Zola (La condition ouvrière au XIXe siècle), PAE lycée Gambier de Lisieux.

LA CONDITION OUVRIERE AU XIXème siècle Laurence Levannier, Magali Coieffey et Yohan PasquetSaisie informatique par : Stéphanie Ernoult, Yohan Pasquet, Magali Coieffey et Laurence Levannier Au XIX ème siècle, les ouvriers sont très mal payés, les conditions de travail sont très dures, certains gémissent sous le poids de l'exploitation sans cesse accrue : privés d'argent, affamés, ils manquent de logements, et vivent dans une horrible promiscuité. Ouvriers de l'industrie au XIXe siècle. « Ouvriers de l'industrie au XIXe siècle » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior Une filature de coton en Alsace vers 1880.

Les ouvriers du début du siècle, bilan. Géographie des grandes zones industrialisées et mobilités Elle se simplifie : 14 départements regroupent 50 % de l'activité. Le XIX siecle les villes. Ville. La ville de New York vue du ciel (photographie des années 1930) Une ville est une forme de l'occupation de l'espace par les hommes.

La ville rassemble une population nombreuse sur un espace restreint. En ville on trouve un très grand nombre d'activités humaines : commerce, industrie, éducation, politique, culture. La vie en ville est particulièrement animée et bruyante. Patrimoine industriel nantais. Le chemin de fer, symbole d’une nouvelle révolution industrielle. François CARON, Histoire des chemins de fer en France, 1740-1883, Paris, Fayard, 1997. Georges DUBY, Histoire de la France urbaine, Paris, Seuil, 1983. Développement industriel Mulhouse au XXème siècle. La révolution des transports. Téléchargement. Transports et tourisme au XIXe siecle. Histoire des inventions: les transports terrestres.