background preloader

P1 - Contrôle et traitement comptable des opérations commerciale

Facebook Twitter

[dt][mark] Conditions générales de vente : faites-les accepter par vos clients ! - n.collot1 - Gmail. Guide pour établir vos documents commerciaux : facture, cgv, devis... De l’initiation de la relation à la facturation des ventes, chaque type de document commercial a pour finalité de sécuriser les transactions entre le vendeur et l'acheteur. Ainsi, il est important de bien connaître les cas où ils sont obligatoires, leur utilité - que vous soyez vendeur ou client - ainsi que les mentions légales qu'ils doivent comporter. N'hésitez pas à consulter un expert juridique pour valider vos documents en accord avec les spécificités de vos domaines d'activité. Au delà de l'aspect juridique, ils jouent un rôle important dans la gestion de l'entreprise, notamment du point de vue de la comptabilité.

Les conditions générales de vente Elles doivent être établies avant toute amorce de relation commerciale. En effet, elles fixent le cadre juridique du contrat. Il convient de distinguer les exigences selon que vous adressez à une clientèle de professionnels (B to B) ou de particuliers (B to C). En savoir plus sur les CGV Le devis Définition et modèle de devis commercial. Loi de finances pour 2019 : autoliquidation de la TVA sur les importations LégiFiscal. L'ANC : le normalisateur comptable français.

2017 : la TVA sur l'essence des voitures particulières déductible à 10% LégiFiscal.

1.5

Distinction entre les charges et les immobilisations. La distinction des dépenses à comptabiliser en charges de celles à comptabiliser en immobilisations est une source d’interrogation importante en comptabilité. Cette problématique doit être correctement traitée par l’entreprise car le choix effectué a également des conséquences fiscales. Compta-Facile vous propose une synthèse sur les règles comptables à appliquer afin que vous puissiez mieux appréhender la distinction entre les charges et les immobilisations. Rappels sur les charges et les immobilisations En comptabilité, une charge est un emploi qui conduit à un appauvrissement de l’entreprise, elle correspond à un bien ou un service acquis pour les besoins de son activité.

Les charges sont comptabilisées dans les comptes de classe 6. Fiscalement, une charge est déduite immédiatement. Une immobilisation est un actif utilisé durablement par l’entreprise. Pour qu’un bien constitue une immobilisation, il doit : La distinction entre les charges et les immobilisations Le matériel de démonstration. Charge ou immobilisation :rappels sur des points délicats. Amortissements - Règles de déduction - Comptabilisation des amortissements - Obligation de constater un amortissement minimal. 4711-PGPBIC - Amortissements - Règles de déduction - Comptabilisation des amortissements - Obligation de constater un amortissement minimal3 BIC - Amortissements - Règles de déduction - Comptabilisation des amortissements - Obligation de constater un amortissement minimal L'article 39 B du code général des impôts (CGI) édicte l'obligation de constater un amortissement minimal.

À la clôture de chaque exercice, la somme des amortissements effectivement pratiqués depuis l'acquisition ou la création d'un élément donné ne peut être inférieure au montant cumulé des amortissements calculés suivant le système linéaire et répartis sur la durée normale d'utilisation. A. Entreprises visées L'obligation a un caractère général. B. L'obligation s'applique aux seules immobilisations qui se déprécient avec le temps et qui, à ce titre, peuvent faire l'objet d'un amortissement (immeubles, matériel, mobilier, agencements, brevets etc.).

Il en est ainsi, notamment : Il s'ensuit : - N : 1 000 € x 22,50 % = 225 ;€ 07.

Les documents commerciaux

1.1. Analyse du SIC. 1.2. Contrôle des documents commerciaux. Scénario 13. Scénario 8 - Le suivi des créances. 1.3. Le suivi des créances et des effets de commerce.

Scénario 10 -