background preloader

Dispositifs d'insertion

Facebook Twitter

Synthèse des mesures économiques et sociales prises depuis juin 2012 en France (Le Monde diplomatique, septembre 2014) Le smic en ligne de mire En juillet 2012, le smic a augmenté de 2 % : 1,4 % pour pallier l’inflation, comme la loi en fait obligation, et 0,6 % au titre du « coup de pouce » (0,56 centime par heure de travail).

Synthèse des mesures économiques et sociales prises depuis juin 2012 en France (Le Monde diplomatique, septembre 2014)

Il n’y a pas eu d’autre « coup de pouce » en 2013 et 2014. Les politiques de lutte contre la pauvreté - La pauvreté en France et en Europe. Les principaux dispositifs pour combattre la pauvreté Selon Jean-Michel Charbonnel (in ″La pauvreté en France : permanences et nouveaux visages″, collection Les Etudes, la Documentation française, 2013), « Lutter efficacement contre les phénomènes de pauvreté, c’est travailler à l’expansion des ressources matérielles, économiques ou sociales des pauvres afin qu’ils puissent reconquérir la maîtrise de leur destin.»

Les politiques de lutte contre la pauvreté - La pauvreté en France et en Europe

Cette lutte repose sur trois piliers : l’accès au travail, une aide aux revenus suffisante pour éviter l’exclusion sociale et un meilleur accès à des services sociaux. L’accès au travail L’aide aux revenus Face à la montée du nombre d’allocataires des minima sociaux et à la persistance d’un chômage de masse, les pouvoirs publics ont mis en place des dispositifs d’aide conditionnelle.Dans un rapport de juillet 2011. Le projet de loi Travail. La Garantie jeunes, c'est quoi? L'accompagnement des demandeurs d'emploi.

L'emploi est une priorité du Gouvernement.

L'accompagnement des demandeurs d'emploi

L'enjeu des mesures mises en œuvre est d'accompagner l'ensemble des demandeurs vers un retour à l'emploi, et ce quels que soit leur profil ou leur formation. Une attention toute particulière est portée sur le retour à l'emploi des plus fragiles : jeunes, seniors et demandeurs d'emploi de longue durée. La formation et la reprise ou création d'entreprise sont également des éléments essentiels pour le retour à l'emploi. Le Premier ministre a souhaité réunir pour la première fois, mardi 12 mai, à Matignon, la nouvelle gouvernance des politiques de l’emploi issue de la loi du 5 mars 2014, en y associant l’ensemble des présidents de régions, pour coordonner leurs actions en matière d’apprentissage et d’accès à la formation des demandeurs d’emploi, et préparer ensemble la rentrée 2015.

A l'issue de cette réunion, le plan de mobilisation pour la rentrée 2015 sur l’apprentissage et la formation des demandeurs d’emploi a été présenté. Contrats uniques d'insertion : les taux de prise en charge régionaux. Contrat unique d'insertion (CUI) Durée du travail La durée du travail est fixée au minimum à 20 heures par semaine.

Contrat unique d'insertion (CUI)

Exceptionnellement, la durée du travail peut être inférieure à ce seuil : Répondez aux questions successives et les réponses s’afficheront automatiquement. Le Contrat Unique d'Insertion - CUI - Fusion des sites ANPE et ASSEDIC. Le contrat unique d'insertion (CUI) associe formation et aide financière pour faciliter l'embauche de personnes dont les candidatures pour occuper un emploi sont habituellement rejetées.

Le Contrat Unique d'Insertion - CUI - Fusion des sites ANPE et ASSEDIC

Il se divise en 2 catégories : le contrat initiative emploi (CUI-CIE), qui concerne le secteur marchand, et le contrat d'accompagnement dans l'emploi (CUI-CAE), qui s'adresse au secteur non marchand. Créé en décembre 2008 par la loi RSA, le Contrat Unique d'insertion - CUI - est déployé en métropole depuis le 1er janvier 2010. Il regroupe les Contrat Initiative Emploi (CIE) du secteur marchand et les Contrats d'Accompagnement dans l'Emploi (CAE) du secteur non-marchand. Les CI-RMA et Contrats d'Avenir disparaissent.