background preloader

Economie positive

Facebook Twitter

Trait d’Union devient une publication ! – Trait d’Union – Medium. Hello à tous, fidèles followers, Une petite lettre pour vous informer de quelques changements : Trait d’Union, le média collaboratif réalisé par la communauté Singa, existe désormais sous forme de publication Medium, pour que la lecture soit plus fluide et surtout plus multilingue !

Trait d’Union devient une publication ! – Trait d’Union – Medium

Merci à Adèle Galey pour les très bonnes idées :) Trait d’Union, c’est aussi un site web, des pages Facebook et Twitter et un groupe de contributeurs. L’objectif est toujours le même : raconter des histoires différentes ou différemment sur l’asile. Parce qu’il existe bien sûr une multitude d’histoires, au-delà des narratifs éculés sur le “réfugié-victime” ou le “réfugié-menace”. Pour participer, c’est très simple : il suffit d’avoir envie. Contribuer : Coordonner ou accompagner : A bientôt, L’équipe Trait d’Union. Langues Plurielles. Fondation Internet Nouvelle Génération.

Emmapom.com - Bureau de presse et nouvelle culture. Environnement et écologie.

Innovation Frugale

L’obfuscation, stratégie de résistance à la surveillance. Sur son blog, Ethan Zuckerman (@EthanZ), directeur du Centre pour les médias civiques du MIT, revient sur une conférence donnée au MIT par la chercheuse spécialiste de la vie privée Helen Nissenbaum.

L’obfuscation, stratégie de résistance à la surveillance

L'obfuscation : une technique pour disparaître ? Face à la collecte et à la tyrannie des données ("vous êtes tyrannisés dans la mesure où vous pouvez être contrôlé par la décision arbitraire d'autrui" dit le politologue Michael Walzer), chacun cherche à résister à sa mesure. Pour elle, nous pouvons (et devons) créer des outils pour améliorer le respect de la vie privée, des outils qui permettent d'obscurcir ses données et qui s'inscrivent dans un cadre d'entraide et de résistance. En utilisant son concept d'intégrité contextuelle de la vie privée (voir "La vie privée en contexte ou la vertu de la réciprocité"), elle rappelle que la vie privée ne consiste pas en un contrôle complet de nos renseignements personnels, ni en un secret parfait.

Www.wearephenix.com. ShaREvolution. Accueil - Without Model.

Développement durable

ESS. Consommation collaborative. Consommation Collaborative. Autres Mises en pratique. Fonds Danone pour L’Écosystème - Novembre 2013. «Le bonheur, une idée nécessaire à préserver» INTERVIEW - La première édition de la Journée internationale du bonheur s'est tenue le 20 mars dernier.

«Le bonheur, une idée nécessaire à préserver»

Entretien avec M. A Nassir Abdulaziz Al-Nasser, Qatari, Haut-Représentant des Nations-unies pour l'Alliance des civilisations, ancien Président de l'Assemblée générale de l'ONU, à l'initiative du projet. Le Figaro - Pouvez-vous nous dire ce qu'est la Journée internationale du bonheur? M. A Nassir Abdulaziz Al-Nasser - D'abord, laissez-moi vous expliquer pourquoi cette Journée internationale du bonheur. Maintenant, pour répondre précisément à votre question sur le pourquoi de la Journée du bonheur, je dirai simplement: pour que l'Humanité atteigne le bonheur global, l'équilibre nécessaire entre la famille et le travail doit être accompagné d'un développement social. Cette initiative est également à mettre au crédit du Bhoutan, un petit royaume de l'Himalaya. Startup Africa Paris. La Quadrature du Net. Ars industrialis. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ars industrialis

Ars industrialis (« Association internationale pour une politique industrielle des technologies de l'esprit ») est une association culturelle et philosophique française créée le 18 juin 2005 à l’initiative du philosophe Bernard Stiegler. Active sur Internet et à travers diverses publications[1], cette association propose de développer une réflexion critique sur les « technologies de l’esprit » (industries de l’informatique et des télécommunications, notamment) et à interroger les impératifs économiques qui les sous-tendent. Accueillant des membres et des adhérents à travers le monde, l’association se veut « européenne ». Son siège est à Paris. Les réflexions d'Ars Industrialis[2][modifier | modifier le code] Le capitalisme autodestructeur[modifier | modifier le code] L'association fait l'analyse d'un système économique, social et politique invivable à long terme : le capitalisme dans sa forme autodestructrice.

Pendant qu'ils ne cherchaient pas d'alternative, nous pensions à un #PlanB.