background preloader

Nadou0583

Facebook Twitter

Chronologie du règne du calife Haroun al-Rachid. L'alliance des carolingiens aux abbassides [carte] Le calife Haroun al-Rashid vu d'Occident [source primaire] Les Abbassides et le savant Calife Haroun al-Rashid ont noué un échange diplomatique avec les Francs carolingiens pour lutté contre les romains Byzantins, pas contre les Frères musulmans Omeyyade d’al-Andalus ce qui est anulatif de l’Islam Publié le Des ambassades ont été échangées entre les Francs et les Abbassides, une ambassade franque qui s’était rendue à Bagdad en 765, revint en Europe trois ans plus tard avec de nombreux cadeaux, et une ambassade abbasside du calife Abu Jafar Al-Mansour a visité la France en 768 Les échanges commerciaux ont eu lieu entre les royaumes carolingiens et abbassides, et des pièces arabes sont connues pour avoir été diffusées dans l’Europe carolingienne au cours de cette période Trois ambassades ont été envoyées par Charlemagne à la cour du calife Abbasside de Baghdad Hâroun ar-Rachîd et ce dernier a envoyé au moins deux ambassades à Charlemagne.

Le calife Haroun al-Rashid vu d'Occident [source primaire]

L’horloge automatique est une horloge à eau en laiton, décrite dans les Annales royales franques de 807. Haroun Al Rachid, vu par le conte des Mille et une nuits [source primaire] “Voilà que mon coeur saigne à cette nouvelle!

Haroun Al Rachid, vu par le conte des Mille et une nuits [source primaire]

Notre calife, Haroun al-Rachid— qu’il soit protégé par Allah—a quitté cette - terre pour rejoindre Allah et son Prophète. Double disparition que celle du « Bien guidé» et de ma jeunesse à ses côtés. Je n’avais pas atteint ma quinzième année lorsque je suis entrée au service du palais à Bagdad comme esclave. Rachid était encore un jeune homme, fils du calife Al Madhi et d’une esclave berbère. Haroun al Rachid — qu’Allah le protège! Mais à cette heure, comment ne pas haïr ces autres peuples aux frontières, traîtres et infidèles, qui ont tué notre chef vénéré ! Les poètes chantent déjà la gloire de notre calife. Extrait adapté des "Mille et Une Nuits" Une représentation persane d'Haroun al-Rachid (16me siècle) Eginhard : Charlemagne et Haroun ar-Rashid (802), v. 840 [source primaire] Karl et Harûn : « On a encore de leurs lettres, où ils lui témoignent en ces termes tolite leur affection.

Eginhard : Charlemagne et Haroun ar-Rashid (802), v. 840 [source primaire]

Haroun, prince des Perses et maître de presque tout l’Orient, à l’exception de l’Inde, lui fut uni d’une si parfaite amitié qu’il préférait sa bienveillance à elle de tous les rois et potentats de l’univers, et le regardait comme seul digne qu’il l’honorât par des marques de déférence et des présents. Aussi quand les envoyés que Charles avait chargés de porter des offrandes au Saint sépulcre du Seigneur et Sauveur du monde, et aux lieux témoins de sa résurrection [en 800], se présentèrent devant Haroun et lui firent connaître les désirs de leur maître, le prince des Perses ne se contenta pas d’acquiescer à la demande du roi, mais il lui accorda la propriété des lieux, berceau sacré de notre salut, et voulut qu’ils fussent soumis à sa puissance. Charlemagne et l'ambassade d'Haroun al-Rachid [image] L'empire de Charlemagne [carte] Archéologie. Le tombeau de Soliman le Magnifique retrouvé en Hongrie.

Une équipe d’historiens hongrois a annoncé mercredi 9 décembre avoir découvert le monument érigé à la mort du sultan Soliman le Magnifique, mort en 1566.

Archéologie. Le tombeau de Soliman le Magnifique retrouvé en Hongrie

A la tête de l’Empire ottoman pendant 46 ans, le souverain est souvent décrit comme l’un des chefs d’Etat les plus importants de l’époque moderne. Pendant presque 450 ans, on avait perdu sa trace. Et voilà que le mercredi 9 décembre, une équipe d’archéologues hongrois a annoncé l’avoir retrouvée. La tombe de l’un des souverains les plus importants de l’époque moderne, Soliman le Magnifique, se trouvait, pendant tout ce temps, dans le sud de la Hongrie, au niveau du champ de la dernière bataille du sultan de l’empire ottoman. “A 71 ans, le sultan ottoman est décédé dans sa tente, en 1566, en pleine campagne contre l’Autriche.

“Pour l’instant, tous les éléments suggèrent que le lieu abrite la tombe de Soliman. Un des bâtiments orienté vers la Mecque. Secrets d'histoire - Soliman le magnifique (1/2) [FRANCE2] Secrets d'histoire - Soliman le magnifique (2/2) [FRANCE2] L'entrée royale à Rouen en 1550 - ms y 28 [image] [archive]