background preloader

SYRIE

Facebook Twitter

Une jeune Française revenue de Syrie raconte le djihad. « Je parle pour ouvrir les yeux à des jeunes filles qui y vont en se disant "oui, l'Occident est contre nous, et Daech, c'est le califat", dit-elle.

Une jeune Française revenue de Syrie raconte le djihad

Mais ce n'est pas un califat, c'est une secte. » Nous l'appellerons « Nadia ». Des milliers de Syriens fuient en Turquie : le récit poignant du photographe. ''La scène à laquelle j’assiste dépasse l’imagination'' "Je n’avais encore jamais vu une chose pareille, des milliers de personnes qui fuient désespérément leur pays à travers une brèche aussi exiguë", confie Bülent Kiliç sur le blog de l'Agence France-Presse.

Des milliers de Syriens fuient en Turquie : le récit poignant du photographe

Retour en images. (AFP PHOTO / BULENT KILIC) 13 juin Samedi 13 juin. Un journal prouve que la Turquie a livré des armes aux djihadistes en Syrie. Terrorisme : 125 procédures judiciaires liées à la Syrie en cours. Cent vingt-cinq procédures judiciaires, dont cinquante-huit enquêtes préliminaires suivies par le parquet et soixante-sept informations judiciaires confiées à des juges d'instruction, sont ouvertes en France concernant des dossiers terroristes en lien avec la Syrie.

Terrorisme : 125 procédures judiciaires liées à la Syrie en cours

Quelque 166 personnes ont été mises en examen dans le cadre de ces procédures et 113 d'entre elles placées en détention provisoire, précise la chancellerie, qui a rendu publique cette information lundi. Selon une source proche du dossier, deux nouvelles enquêtes judiciaires antiterroristes sont ouvertes en moyenne chaque semaine. Dans un entretien lundi au Parisien, la ministre de la Justice Christiane Taubira précise que 39 enquêtes judiciaires ont été ouvertes depuis le début de l'année dans ce cadre, dont 19 informations judiciaires, et que 35 personnes ont été mises en examen. Bachar el-Assad se dit prêt à dialoguer avec Washington.

VIDÉO - Le président syrien Bachar el-Assad a accordé une interview à la chaîne de télévision américaine CBS, dont un premier extrait a été diffusé jeudi.

Bachar el-Assad se dit prêt à dialoguer avec Washington

Bachar el-Assad va faire une apparition remarquée à la télévision américaine. La Grande Stratégie de Bachar El Assad. C'est un cas d'école.

Quand le seul argument de Fabius est que Bachar el Assad avait lui-même placé ces islamistes en les libérant de prison en 2011, alors que cette libération avait été expressément demandée par l’ONU, les USA, les européens et ses soi disant opposants ... que le dirigeant syrien, avait contre son gré libéré quelques prisonniers parmi les moins dangereux ... Cela étant, il ne faut pas se voiler la réflexion et l’analyse, l’intérêt de destruction de la Syrie et de son peuple n’a aucun intérêt pour l’Europe et le reste du monde, même pas pour les USA , mais pour leur donneur d’ordres que chacun devine. – nadine6767

L'affrontement qui se déroule sous nos yeux en Syrie depuis 4 ans sera, à coup sûr étudié et enseigné dans les écoles de stratégie du futur tant il emblématique.

La Grande Stratégie de Bachar El Assad

Il rassemble en un seul lieu et un seul temps, dans une sorte de tragédie grecque à l'échelle des états, 2 acteurs principaux dont un ne fait aucune faute et l'autre... que des erreurs. Où l'on voit un petit pays de 180.000 km2 et 22 millions d'habitants, à peine plus grand que le Portugal résister à la première puissance mondiale, et à ses roquets, qui a juré d'avoir sa peau et à des hordes de barbares venus de tous les coins du monde se battre sous le drapeau de l'Islam. En Syrie, Bachar El Assad, depuis le début ne joue que des bons coups. Il déploie une stratégie extrêmement intelligente qui ne tombe dans aucun piège et saisit toutes les perches qui lui sont tendues. En Syrie, Jacques Myard a rencontré un religieux... mort il y a 2 ans. Le député UMP Jacques Myard, qui fait partie des quatre parlementaires français qui se sont rendus en Syrie la semaine dernière, affirme dans un communiqué avoir rencontré un religieux… mort il y a deux ans.

"J'ai rencontré Jean X d'Antioche car l'autre est mort." L'autre ? Voilà en quelle estime il tient les Chrétiens d'Orient, autrement dit les Orthodoxes !! – nadine6767

Face à la polémique suscitée par le déplacement, l'élu des Yvelines a publié un communiqué sur sa page Facebook.

En Syrie, Jacques Myard a rencontré un religieux... mort il y a 2 ans

"Nous avons été reçus à dîner par le grand Mufti, Ahmad Badr Al Din Hassoun, entouré du patriarche catholique Grégorius III et du patriarche Grec Orthodoxe, Ignace IV Hazim. Fausse vidéo "Syrian Hero Boy": le producteur norvégien s'excuse. Le producteur norvégien de la fausse vidéo censée montrer un jeune Syrien bravant des tirs pour sauver une fillette a présenté des excuses dimanche, après que cette initiative eut fait l'objet de nombreuses critiques.

Fausse vidéo "Syrian Hero Boy": le producteur norvégien s'excuse

>> Lire aussi "Hero Boy": la vidéo du petit garçon syrien sauvant une fillette est un fake.

Les députés ne sont pas regardants, il est vrai, sur les pays envers lesquels il est possible de manifester de l'amitié. Le Kazakhstan, le Soudan, le Yémen en font partie. Et, pour des dictatures comme la Corée du Nord ou la Libye, une formule particulière a été inventée : les "groupes d'études à vocation internationale". Une distinction hypocrite puisque les uns comme les autres bénéficient d'un secrétariat administratif et de subventions pour financer leurs déplacements et les frais de réception de personnalités étrangères. À l'Assemblée nationale, l'enveloppe des seules subventions s'élève à environ 600 000 euros par an. Au Sénat, les voyages semblent former la jeunesse. En 2014, pas moins de 17 missions ont été organisées à l'étranger, depuis la Moldavie jusqu'au Mexique en passant par la Chine et Madagascar. À quoi servent-elles ? À voir du pays, c'est tout. Il suffit pour s'en convaincre de lire des comptes rendus souvent indigents qui en résultent : quatre pages en couleur, photos comprises, pour une semaine de voyage à Madagascar ! – nadine6767

Coignard - Groupes d'amitié : le tourisme parlementaire. Les zones d’ombre d’un voyage « privé » à Damas. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Benjamin Barthe (Beyrouth, correspondant) Les parlementaires français, qui ont rencontré mercredi 25 février le président syrien, Bachar Al-Assad, à Damas, contre l’avis du Quai d’Orsay, devaient rentrer ce jeudi sur Paris, avec le sentiment d’avoir ouvert un débat, jusque-là impossible, sur la politique syrienne de la France. « Juppé puis Fabius [ancien et actuel ministre des affaires étrangères] n’ont cessé de nous dire que Bachar était sur le point de tomber, lâche Jacques Myard, député UMP des Yvelines, rencontré mercredi soir dans un hôtel de Beyrouth, peu après sa sortie de Syrie.

Patrick Barraquand, contrôleur général économique et financier à Bercy, semble donc avoir rendu visite à Bachar sans l'accord de sa hiérarchie... Quelle sanction le ministre des Finances va t-il lui infliger ? – nadine6767
Je suis plutôt en faveur d'un retournement d'alliance en Syrie mais là, quelle lamentable odyssée de Pieds Nickelés ! Merci à de Gaulle et à la Vème république de nous protéger du "pouvoir parlementaire" (dont rêvent les béats du FN entre-autres...) et de ses absurdités. La France ne parle que d'une seule voix. Celle du pouvoir exécutif. J'ai beau ne pas être d'accord avec celui-ci, c'est lui qui mène la diplomatie de mon Pays et me représente, point. Pathétique épisode... – nadine6767
Les zones d’ombre d’un voyage « privé » à Damas

Le PS va sanctionner le député Bapt pour avoir rencontré Bachar al-Assad.

C'est justement parce qu'ils sont les représentants du peuple Français qu'ils ne doivent pas prendre ce genre d'initiative en contradiction avec la position officielle de la France ! Vis-à-vis de l'étranger, cela brouille complètement le discours de la France. Ils ont le droit de considérer qu'il faut renouer le dialogue avec Assad mais, dans ce cas, leur rôle et d' essayer d'en convaincre l'Assemblée et le Gouvernement pour faire évoluer notre politique étrangère. – nadine6767

Syrie: Les fameuses preuves chimiques pourraient venir de la DGSE. Gaz sarin en Syrie: Les journalistes du Monde ont servi de "mule" à la DGSE Juin 2013, Paris affirme détenir la preuve que les forces de Bachar Al-Assad ont utilisé du gaz sarin contre les civils syriens.

Syrie: Les fameuses preuves chimiques pourraient venir de la DGSE

Deux envoyés spéciaux duMonde déclarent avoir rapporté des échantillons recueillis sur le terrain. Dans leur livre Les Chemins de Damas, les journalistes Christian Chesnot et Georges Malbrunot avancent la thèse d’une manipulation des services français. Nous sommes au tout début du mois de juin 2013. Un journaliste du quotidien Le Monde, Jean-Philippe Rémy [photo], et un photographe, Laurent Van der Stockt, font la Une de tous les médias français. Attaque chimique en Syrie : le rapport qui dérange. Conférence de presse sur le rapport final de la Mission d’enquête de l’ONU concernant les allégations d’emploi d’armes chimiques en Syrie. « Je n’ai pas à ma disposition les éléments d’informations nécessaires permettant d’identifier les responsables des attaques à l’arme chimique qui ont eu lieu en Syrie », a déclaré aujourd’hui, lors d’une conférence de presse, le Chef de la Mission d’enquête des Nations Unies concernant les allégations d’emploi d’armes chimiques en République arabe syrienne, M.Åke Sellström.

Conférence de presse sur le rapport final de la Mission d’enquête de l’ONU concernant les allégations d’emploi d’armes chimiques en Syrie

Dans son rapport final, remis hier au Secrétaire général, la Mission indique qu’elle a recueilli des informations et des preuves confortant les allégations faisant état de l’utilisation répétée, et sur plusieurs sites d’échelles variables, d’armes chimiques contre des civils et contre des cibles militaires en Syrie. Elle était arrivée à la même conclusion dans son rapport préliminaire, remis le 16 septembre concernant l’attaque contre la Ghouta, quartier située dans la banlieue de Damas, le 21 août dernier, qui avait heurté la conscience de la communauté internationale.