background preloader

Royaume uni

Facebook Twitter

Lettre de la City : l’ordinateur en panne.

BREXIT

Le Royaume-Uni, champion des passe-droits en Europe. Fort de la promesse faite à ses concitoyens d'un référendum sur le Brexit, la sortie ou pas de son pays de l'UE, David Cameron est en tournée auprès des ses partenaires européens pour obtenir de nouvelles réformes.

Le Royaume-Uni, champion des passe-droits en Europe

La livre sterling ou le secret de la baisse du chômage en Angleterre. FIGAROVOX/ANALYSE - L'économiste dresse le bilan économique de David Cameron.

La livre sterling ou le secret de la baisse du chômage en Angleterre

Il souligne l'efficacité de la politique monétaire de la Banque d'Angleterre, mais regrette que le Premier ministre ait cédé au «dogme de l'austérité budgétaire». Charles Wyplosz est professeur d'économie internationale à l'Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) à Genève, et directeur du Centre international d'études monétaires et bancaires. Ses principaux domaines de recherche sont les crises financières, l'intégration monétaire européenne, les politiques monétaires et budgétaires ainsi que l'intégration monétaire régionale. Il intervient fréquemment comme expert auprès d'organisations internationales. En période électorale, tous les arguments se valent. Anmer Hall, le manoir où William et Kate élèveront leurs enfants.

Le couple royal a fait sa résidence principale du cadeau de mariage de la reine, dans le Norfolk, au prix d’importants travaux.

Anmer Hall, le manoir où William et Kate élèveront leurs enfants

Une gentilhommière de dix chambres, avec piscine, tennis, 8000 hectares de parc et vaste nurserie pour les petits. Avec l’arrivée d’un second héritier, la jeune génération de la famille royale britannique prend ses aises. Qu’il semble loin le temps, pourtant pas si vieux, où William et Kate se contentaient d’un modeste cottage en location sur l’île galloise d’Anglesey, où l’héritier du trône remplissait sa mission de pilote d’hélicoptère de sauvetage en mer. Après avoir emménagé à grands frais - plus de 6 millions d’euros de travaux - dans l’ «appartement 1A» (composé de 20 pièces) de Kensington Palace après la naissance du prince George, voici qu’ils ont encore changé d’adresse pour s’agrandir un peu plus. Officiellement, «KP», comme disent les initiés londoniens, reste la résidence principale du couple Cambridge.

WINDSOR

Malgré la reprise économique, le Royaume-Uni touché par la faim. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Enora Ollivier Robert Clarck est un homme qui en impose.

Malgré la reprise économique, le Royaume-Uni touché par la faim

ROYAUME-UNI. Fin de la récré pour Charles, le prince lobbyiste. Dans une écriture noire désordonnée, et sans lésiner sur les points d'exclamation, durant des années, le prince Charles a envoyé des lettres à plusieurs ministères britanniques pour leur faire part de son avis personnel sur différents sujets.

ROYAUME-UNI. Fin de la récré pour Charles, le prince lobbyiste

Jusque là, ces "black spider memos" (surnommés ainsi en référence au style calligraphique du prince de Galles) étaient restés secrets, protégés par une décision de justice datant de 2012. Jugeant que leur publication pouvait compromettre le futur monarque, le procureur général l'avait alors interdite. Mais, après dix ans de bataille juridique, le "Guardian" a remporté la guerre : les 27 lettres adressées entre 2004 et 2005 à 7 ministères par l'héritier de la couronne britannique pourront être publiées, a jugé la Cour suprême.

Si elle quittait l'Union, la Grande-Bretagne pourrait perdre 2,2% de son PIB. À l'heure où l'Europe s'interroge sur une sortie de la Grèce de la zone euro ("Grexit"), un éventuel Brexit ("British exit") est au centre des débats outre-Manche.

Si elle quittait l'Union, la Grande-Bretagne pourrait perdre 2,2% de son PIB

Proposée par le Parti de l'indépendance du Royaume-Uni (Ukip, tendance eurosceptique), une telle éventualité aurait un impact important sur l'économie britannique. En effet, si elle sortait de l'Union européenne, la Grande-Bretagne verrait son produit intérieur brut (PIB) amputé de manière permanente de 2,23% d'ici à 2030, estime le centre de réflexion Open Europe dans une analyse publiée ce lundi 23 mars. Le Yorkshire "a créé plus d'emplois que la France toute entière" (Osborne)

Lorsqu'un dirigeant des deux pays se compare à l'autre, c'est rarement pour en dire du bien.

Osborne devrait davantage se préoccuper de ses finances (5,3% de déficit) et de l'état de l'industrie britannique, sans compter les 22% de mini jobs payés une misère.... – nadine6767

Le chancelier britannique de l'Echiquier, Georges Osborne, n'a ainsi pas manqué de lancer quelques piques économiques à la France lors de sa présentation du budget 2015 jeudi 18 mars, rapporte le Financial Times.

Le Yorkshire "a créé plus d'emplois que la France toute entière" (Osborne)

Une croissance 7 fois plus élevée qu'en France Enthousiaste sur les bons chiffres britanniques à quelques semaines des élections législatives en mai prochain, le ministre des Finances a déclaré que "l'économie a connu une croissance plus forte que n'importe quelle économie avancée l'an dernier".

Rira bien qui rira le dernier : la croissance revient en France n'en déplaise à ce monsieur ! Seule la France épargne relativement bien ces concitoyens avec des protections sociales que les citoyens britanniques doivent nous envier... Certains de ses retraités sont obligés de trouver un job jusqu'à pas d'âge... franchement ça ne fait pas rêver ! En Angleterre, on gagne peut-être mieux sa vie, mais gagner 4.00 pour en donner 2.500 dans le loyer, non merci ! Et, si vous êtes malade, ce n'est pas le même tarif ! Bref, nous Français, on connaît notre bonheur. Le mode anglo-saxon ? Non merci. – nadine6767

Le ministre britannique des Finances se paye encore la France - L'Express L'Expansion. Royaume-Uni : David Cameron dans un épais brouillard. David Cameron avance en terrain miné.

L'Angleterre éternelle ne sait plus trop où elle va. Elle rêve de larguer les amarres européennes (sauf les milieux d'affaires très inquiets), mais n'a plus les moyens de son splendide isolement. Son armée est exsangue après les aventures de l'Afghanistan et de l'Irak. Son budget militaire est en chute libre. La diplomatie britannique brille par sa discrétion sur tous les grands dossiers internationaux du moment. En Ukraine, ce sont Angela Merkel et François Hollande qui sont à la manoeuvre. Contre Daesh ou en Afrique, Londres est quasiment absent. Ses liens privilégiés avec les États-Unis sont singulièrement distendus. Dernière pomme de discorde entre Londres et Washington : la décision britannique de rejoindre la Banque asiatique d'investissements dans les infrastructures (AIIB) lancée par les Chinois. Ce flirt en tête à tête avec Pékin n'est pas du tout du goût des Américains qui soupçonnent l'empire du Milieu de vouloir mettre sur pied des institutions concurrentes du FMI et de la Banque mondiale. Déficit budgétaire persistant : Enfin, la santé de l'économie britannique n'est pas aussi florissante que l'imaginent certains. Si Londres est une vitrine brillante, le reste du royaume l'est beaucoup moins. Le déficit budgétaire tourne toujours autour de 5 %, et pour atteindre les objectifs d'équilibre promis par Cameron, il faudrait couper drastiquement (entre 14 % et 26 %) dans les budgets de la santé, dans l'éducation. "Irréaliste", juge le Wall Street Journal, qui n'est pourtant pas un brûlot gauchiste. "L'Angleterre n'a pas d'amis ou d'ennemis permanents, elle n'a que des intérêts permanents", affirmait lord Palmerston, qui fut de longues années, au XIXe siècle, le maître d'oeuvre de la diplomatie britannique. Et aujourd'hui, nul doute que les intérêts permanents du Royaume-Uni sont bel et bien en Europe. Et nulle part ailleurs. – nadine6767

À moins de deux mois des élections générales du 7 mai prochain, bien malin qui peut dire quelle équation politique compliquée sortira de la boîte à malice électorale de nos voisins d'outre-Manche.

Royaume-Uni : David Cameron dans un épais brouillard

Le bipartisme a du plomb dans l'aile. Conservateurs et travaillistes n'ont plus le monopole de la représentation nationale. Ils sont au coude-à-coude dans les sondages (environ 33 % des voix). Le découpage des circonscriptions (650) favorise cependant la gauche. Mais le Parti nationaliste écossais (SNP, plutôt à gauche) va sans doute rafler la quasi-totalité des 59 sièges de l'Écosse, privant les travaillistes de plusieurs dizaines de députés (ils en avaient fait élire 39 en Écosse aux élections de 2008). Le parti anti-européen Ukip, crédité de 15 à 20 % des suffrages, va, de son côté, mordre sur les positions du parti conservateur.

Cameron boycotte les 70 ans du triomphe sur les nazis. Le Premier ministre britannique David Cameron a décidé de décliner l'invitation du président russe Vladimir Poutine d'assister aux célébrations des 70 ans de la victoire sur l'Allemagne nazie, le 9 mai à Moscou, a annoncé Downing Street ce jour.

Cameron boycotte les 70 ans du triomphe sur les nazis

"Nous n'envisageons pas que le Premier ministre assiste" à ces cérémonies, a déclaré un porte-parole, liant cette décision à la crise ukrainienne. Il n'a toutefois pas exclu que le Royaume-Uni envoie un représentant de second rang. "Nous allons étudier notre représentation en regard des discussions qui se poursuivent avec la Russie et de notre inquiétude concernant ses agissements", a-t-il dit, rappelant que "récemment, il n'y avait pas eu de visites ministérielles". La parade militaire prévue sur la place Rouge à Moscou aura lieu deux jours après les élections législatives au Royaume-Uni, dont le résultat est pour le moins incertain pour M. Grande-Bretagne : la faible productivité inquiète - Les Echos. Europe Grèce : l'Europe donne son accord et prolonge son aide.

Grande-Bretagne : la faible productivité inquiète - Les Echos