background preloader

Facteurs de réussite et d'échec à l'université

Facebook Twitter

CAS – Central Authentication Service.

Altruisme (prosocialité)

01-alava.pdf. Médiation(s) et métier d'étudiant. Les recherches et les statistiques sur la réussite des étudiants de premier cycle sont aujourd’hui concordantes : près de 70 % des étudiants de première année universitaire échouent durant leurs études 1, près de 30 à 40 % quittent alors l’université sans diplôme 2 et pour les autres ne réussissent leur DEUG qu’au bout de 4 à 5 ans. Ces constats sont aujourd’hui connus et l’image de l’université en est fortement dégradée.

Est-ce à dire que l’université est essentiellement productrice d’échec, que l’entrée à l’université est devenue un véritable espace de sélection sociale et que les pratiques pédagogiques ne sont pas adaptées aux étudiants du XXIe siècle ? Ces questions méritent de susciter l’intérêt du chercheur et du pédagogue 3. 35839.pdf. Croyances épistémiques, buts d’accomplissement de soi et engagement dans l’utilisation d’un média électronique chez des étudiants.

Introduction La question de l’engagement des élèves dans l’apprentissage est une préoccupation centrale des enseignants comme des chercheurs en éducation.

Croyances épistémiques, buts d’accomplissement de soi et engagement dans l’utilisation d’un média électronique chez des étudiants

L’engagement désigne les efforts déployés par l’élève tant dans leurs aspects quantitatifs (fréquence et temps d’exécution d’une tâche) que qualitatifs (mise en oeuvre d’activités cognitives profondes pour traiter les informations, d’activités métacognitives pour contrôler et réguler les apprentissages, de stratégies motivationnelles pour maintenir les efforts vers le but visé). À propos de l’épistémologie personnelle : un état des recherches anglo-saxonnes. 1Dans un article récent, Hofer (2002b) propose un exemple qui permet d’entrer concrètement dans la problématique qui sera développée dans cette note de synthèse.

À propos de l’épistémologie personnelle : un état des recherches anglo-saxonnes

Cette chercheuse invite le lecteur à s’imaginer qu’il vient d’apprendre qu’il souffrait d’une maladie à propos de laquelle il ne connaît pas grand-chose. Comment va-t-il réagir ? Www.unige.ch/cyberdocuments/theses2003/Hazanov-BoskovitzO/these_body.html. Dans le cadre de ce travail, nous avons eu pour but d'étudier en situation, les comportements de coping des adolescents.

www.unige.ch/cyberdocuments/theses2003/Hazanov-BoskovitzO/these_body.html

Conformément à cet objectif, un jeu d'ordinateur interactif a été développé, testé, puis administré à des adolescents. Cette méthode expérimentale nous a permis d'observer et de mesurer des comportements de coping mis en oeuvre face à différents types de situations stressantes. Après que des procédures informatiques aient été mises au point pour permettre une analyse contextuelle de ces conduites, les résultats issus de cette dernière ont pu être analysés d'un point de vue statistique, afin de répondre à dix questions de recherche.

La première partie de ces questions portait de façon plus ou moins directe sur le concept de fonctionnalité du coping, et sur sa mesure. Par le biais de ces questions nous avons tenté d'opérationnaliser deux façons traditionnelles de concevoir ce qui fait un coping fonctionnel. 1.1 Typologie des comportements observés. Rôle de certains facteurs psychosociaux dans la réussite universitaire d’étudiants de première année. 1 Les auteurs remercient chaleureusement le service de médecine préventive de l’université de Bordea (...) 1C’est en première année de faculté que le pourcentage d’échec aux examens est le plus élevé ; il est en moyenne d’environ 50 % en France selon Gruel (2002).

Rôle de certains facteurs psychosociaux dans la réussite universitaire d’étudiants de première année

Sans doute, le début des études universitaires constitue-t-il une période délicate où l’étudiant doit faire face à des situations nouvelles et complexes : conditions de vie plus autonomes (habitat, tâches domestiques, démarches administratives, distance accrue vis-à-vis de sa famille), nouvelles relations (affectives et sociales), acquisition de nouvelles méthodes de travail (Coulon, 1997 ; Kohn, Lafreniere & Gurevich, 1991 ; Tinto, 1982, 1993 ; Vollrath, 1988, 2000). Oi2_oi2.pdf. «Les facteurs psychologiques de la réussite et de l'échec chez les étudiants : comment aider les étudiants à réussir» «Les facteurs psychologiques de la réussite et de l'échec chez les étudiants : comment aider les étudiants à réussir» Franck Amadieu (maître de conférences en psychologie cognitive, Université de Toulouse II-Le Mirail, rattaché à l'équipe de recherche « Apprentissages, Métacognitions et Motivations » (Axe B) du Laboratoire CLLE-LTC (UMR 5263) du CNRS).

«Les facteurs psychologiques de la réussite et de l'échec chez les étudiants : comment aider les étudiants à réussir»

Pour éclairer les interrelations pédagogie université numérique, la Mission Numérique pour … (Plus d'info)l'Enseignement Supérieur (MINES) du MESR met en place un cycle annuel de conférences centrées sur la thématique « Pédagogie universitaire numérique ».Ces conférences s'adressent à un large public concerné et intéressé par les questions de pédagogie et d'usages du numérique dans l'enseignement supérieur : enseignants chercheurs, ingénieurs pédagogiques, responsables et intervenants de services universitaires de pédagogie ou de services TICE, responsables de formation ...

(moins d'info) Laval-reussite-public-Romainville.pdf. Rôle de certains facteurs psychosociaux dans la réussite universitaire d’étudiants de première année.