background preloader

FabNum

Facebook Twitter

Oui Are Makers : deviens un maker avec plein de tutoriels. Construire un petit robot, cuisiner un pain d’épices « maison », customiser des sandales d’été… La plateforme Oui Are Makers est le réseau social des makers pour apprendre et partager tes propres tutos. Pour les adultes, mais aussi pour les ados, Oui Are Makers réunit tous les makers qui veulent partager leurs astuces sous la forme de tutoriels. Étape par étape, tu vas pouvoir refaire le projet présenté. Sur le mode collaboratif, tu peux aussi partager tes créations avec les autres membres du réseau. Sur la plateforme, tous les tutos ne concernent pas uniquement des projets technologiques. Tu trouves aussi des tutoriels sur la mode, la cuisine, le bricolage, l’art et bien d’autres thèmes. A toi de jouer maintenant sur Oui Are Makers A lire aussi :

Fais-le toi-même ! Description Ils sont artistes, passionnés de data, musiciens ou performers et c’est leur manière de travailler qui les réunit au sein d’un même mouvement. Celui des makers pour qui la bidouille, le Do It Yourself et la volonté de faire et de partager sont les premières valeurs. Ce qu’ils aiment, c’est chercher, comprendre, tester… et si parfois, ils ratent, ils en profiteront pour recommencer. Les makers partagent des ateliers, des fab labs, ou choisissent la rue pour s’exprimer. Ces artistes en tout genre, souvent engagés, proposent un nouveau rapport aux technologies, des modes alternatifs de consommation et de production. Avec leur vision radicale ils décomplexifient la technologie pour la rendre accessible et cherchent à chatouiller les géants du capitalisme. Adrien Pavillard Réalisateur, à l’opposé de beaucoup de ses illustres ainés, il est devenu documentariste après avoir été pubard. Grand Entretien avec Richard David Precht “L’école doit redevenir un lieu qui stimule l’esprit créatif et le bonheur d’exister” Patrice van Eersel.

L’homme est par ailleurs un passionné de sciences, notamment de neurologie. Une passion qui, curieusement, l’amène aujourd’hui à focaliser son attention sur l’école et la pédagogie. Et à proposer une véritable utopie éducative pour le XXIe siècle. C’est surtout pour cette raison que nous désirions le rencontrer. Oui, depuis l’enfance ! Paradoxalement, je les aimais tant que je n’ai jamais voulu les mêler à la chose scolaire. Je ne les ai pas étudiées à l’université, par peur d’être déçu par le commentaire desséchant qu’on m’en ferait. J’ai donc étudié la philosophie, tout en me tenant informé par moi-même des avancées des sciences du vivant. Votre dernier livre, « Anna, l’école et le bon Dieu » (pas encore traduit en français), utilise les récentes découvertes sur le cerveau pour s’attaquer férocement au système scolaire occidental dont vous dites qu’il « trahit nos enfants »… Absolument.

Pourquoi dites-vous qu’il faut, non pas réformer, mais révolutionner l’école ? C’est une aberration. Archicl@sse "Vers une architecture scolaire innovante et compatible avec le numérique" Comment utiliser Periscope dans l’éducation ? Tout le monde a évidemment entendu parler de la dernière application à la mode, l’application qui permet de retransmettre une vidéo en direct à ses abonnés. Celle que certains footballeurs auraient peut-être mieux fait de ne pas utiliser. Nous parlons de Periscope bien sûr. Si cet outil fait une entrée remarquée dans le monde du journalisme, certains enseignants tentent de mettre en place des activités avec Periscope dans l’éducation. En effet, cette application de streaming vidéo peut servir à tout autre chose que de retransmettre à ses amis une vidéo ou l’on se moque de son professeur et où l’on bave sur ses petits camarades.

Mais, pour ceux d’entre vous qui ne sont pas à jour au niveau de l’actualité du ballon rond, et avant de présenter la manière dont on peut utiliser Periscope dans l’éducation, voyons concrètement ce qu’est cette application et les possibilités qu’elle offre. Periscope : mélange de Twitter, snapchat et Youtube. 7 façons d’utiliser Twitter en classe Sources : Télécommande à prof et à élèves! Autour du Libre (acteurs, application, culture, licence, logiciel ...) - Autour du Libre (logiciel, application, culture ...)

Nod-Arama #1. Le Sphérier – FlipMusicLab.fr. La naissance de cet outil d’évaluation vient d’une posture différente concernant l’appréhension des compétences à acquérir en Education Musicale. Cet article est une réflexion et ne se veut aucunement péremptoire, novateur ou infaillible, comme d’ailleurs le principe « lab » / expérimental de ce site. Le sphérier est pour l’instant sur creative commons la plus fermée car il me faudra encore du temps pour l’éprouver et me confirmer ou m’infirmer sa pertinence.

Ayant soumis cet outil à supervision depuis quelques mois , je le teste depuis l’an dernier. Mon très estimé collègue d’ #edmus @vleroux44 vient d’en réaliser avec un brio immense la concrétisation numérique et j’ai testé ce système avec quelques classes cette année, ce qui m’incite maintenant à expliquer son fonctionnement. Ma très estimée collègue d’#edmus @zikmuable a grandement contribué dans son élaboration par un travail commun autour des îlots par rôles et du sphérier lui-même. D’abord la finalité du sphérier :

Îlots ludifiés. Quand l'enseignant devient coach. Depuis plusieurs années, on se rend compte que l’enseignement descendant, c’est-à-dire la transmission d’un sachant à un apprenant, n’est pas forcément la manière optimale de faire apprendre quelque chose. Pourtant, à l’école, les cours magistraux sont souvent légion, ce qui ne laisse pas l’opportunité à l’apprenant de s’exprimer, d’expérimenter ou d’enrichir les propos de l’enseignant. Aujourd’hui, de plus en plus d’apprenants souhaitent gagner en autonomie et être acteur de leur apprentissage. Dans un article d’Inside Higher Ed, Christine Seifer et Richard Chapman, deux professeurs d’université affirment que l’enseignant devrait changer de posture et apprendre à coacher les apprenants.

Que signifie coacher les apprenants ? Coacher les formés, c’est leur permettre de devenir autonomes et les inciter à prendre conscience qu’ils sont acteurs de leur apprentissage. Pourquoi l’enseignant doit-il devenir coach ? D’après les deux auteurs, le coaching permet : Quelles sont les difficultés ? Pédagogie et technologie : ne pas se tromper de priorité ! On m’a demandé à plusieurs reprises si l’on apprenait mieux avec le numérique. Ma position est assez claire à ce sujet : le numérique ne fait pas mieux apprendre par principe, par contre, il permet de créer des situations d’apprentissages riches, qui elles, permettent de développer des apprentissages en profondeur.

Voyons donc quelques éléments de réflexion à ce sujet. 1 – Le syndrome NSD NSD pour No Significant Difference ! En effet, des méta-analyses ont été faites à ce sujet et dans un premier temps, aucune conclusion n’est généralisable : des études montrent que le numérique apporte une plus-value, d’autres montrent que le numérique est contre-productif et d’autres encore n’arrivent pas à conclure sur la pertinence (ou pas) du numérique … 2 – le modèle ICAP (ou CoCAR, dans une traduction libre en français) Une nouvelle méta-analyse menée par Michelene T.H. 3 – Discussion Et vous, qu’en pensez-vous ? WordPress: J'aime chargement… Créer des présentations animées. Les homonymes grammaticaux. « Comment le numérique bouleverse la pédagogie » : François Germinet (UCP) Président de l’université Cergy-Pontoise (UCP), François Germinet préside le Comité numérique de la Conférence des présidents d'université et a, à ce titre, largement participé à l’organisation en 2015 de son colloque intitulé Université 3.0 : nouveaux enjeux, nouvelles échelles à l’ère du numérique.

Le cabinet de conseils spécialisé dans l'enseignement supérieur HEADway et Learn Assembly, l’« université des entrepreneurs et des professionnels du web », sont allés à sa rencontre. Il répond d'abord à nos questions sur le digital et la pédagogie, l'arrivée de nouvelles technologies, la classe inversée. Puis sur les MOOCs, ces fameux cours en ligne gratuits et ouverts à tous, et comment ils peuvent plus particulièrement être utiles aux entreprises. Share and Enjoy Signaler ce contenu comme inapproprié Cette entrée a été publiée dans MOOC, Orientation, Pédagogie, Universités. Les outils collaboratifs pour organiser des réunions de travail » Délégation Académique du Numérique Educatif. Faire vivre le travail collaboratif dans la gestion de projet : l’organisation de réunions de travail Les collègues du premier degré de la circonscription de Vesoul 2 se retrouvent pour une journée de formation aux usages du numérique.

Chacun va pouvoir se faire son propre parcours de formation, en fonction de ses besoins et des ses activités. La journée a pour but d’appréhender un nouveau modèle de production : collaboration du début à la fin du projet, sans division des tâches. Une démarche qui peut s’appuyer sur des solutions dites «synchrones » (réunions à distance, web conférences…) ou « asynchrones ». Les bénéfices recherchés sont une meilleure circulation de l’information, une gestion en temps réel, un gain de temps et une harmonisation des méthodes de travail notamment lorsqu’il s’agît d’externaliser la gestion de groupes sur plusieurs sites.

L’atelier s’organise en 3 temps : Le travail collaboratif : qu’est-ce que cela implique ? L’animateur doit penser à : Sources. Licence Creative Commons.