background preloader

Mpisani

Facebook Twitter

L'eau une ressource aux enjeux vitaux

EMC. Qu'est-ce que la COP21/CMP11 ? La COP21 expliquée aux enfants. 1jour1actu s’engage pour le climat !

Une vidéo à voir ! Qu'est-ce que le réchauffement climatique expliqué aux enfants. – mpisani

Effet de serre et changement climatique. COP21 : Toute l'actualité sur Le Monde.fr. Climat. Le Groenland, percé comme du “fromage suisse” Une équipe de scientifiques a passé trois jours et trois nuits sur la banquise du Groenland pour évaluer l’impact de la fonte de la glace sur l’élévation du niveau des océans et vérifier la précision des modèles de changement climatique.

Climat. Le Groenland, percé comme du “fromage suisse”

Les journalistes qui les ont suivis en ont tiré un bel objet multimédia et un reportage à la une du New York Times. “Le Groenland est en train de fondre”, s’alarme le New York Times à la une de son édition internationale datée du 28 octobre. Bangladesh, quand le dérèglement climatique creuse les inégalités. Aujourd’hui, plus de la moitié de la population habite à moins de 100 kilomètres des côtes, là où frappent les cyclones, qui sont de plus en plus fréquents et violents.

Bangladesh, quand le dérèglement climatique creuse les inégalités

A chaque inondation, les familles perdent leur maison et leurs récoltes et l’accès à l’eau potable est rendu bien plus difficile. L’année 2007 a été particulièrement rude pour le pays. En août, la mousson a inondé la capitale, Dhaka, faisant plus de 3 000 morts, 8 millions de déplacés, et noyant 13 % des terres agricoles. Trois mois plus tard, le cyclone Sidr a frappé le littoral, causant la mort de plus de 3 000 personnes et détruisant 1,5 million de maisons. Chaque année, 500 000 personnes déplacées doivent reconstruire leur foyer. Carte :Les territoires vulnérables aux inondations et aux différentes catastrophes naturelles. COP21 : la Chine, cancre du climat, veut rattraper son retard. Mardi, le premier pollueur de la planète a annoncé sa contribution pour la conférence mondiale sur le climat.

COP21 : la Chine, cancre du climat, veut rattraper son retard

Son objectif d'atteindre un pic d'émissions de CO2 autour de 2030 semble réalisable, alors que la Chine se penche, depuis peu, sur les questions environnementales. L'annonce était très attendue. Climat : cinq pistes pour manifester quand même. C’est probablement ce qui pouvait arriver de pire pour la coalition de dizaines d’associations, ONG et mouvements qui organisaient depuis des mois la mobilisation citoyenne pendant la COP21.

Climat : cinq pistes pour manifester quand même

Une semaine de sprint, le brouillon de cultures. L’accord de Paris sera-t-il ambitieux ?

Une semaine de sprint, le brouillon de cultures

Les pays les plus vulnérables le souhaitent car, pour eux, c’est une question de survie. Mais beaucoup de capitales préféraient un accord politique un peu mou. Après une semaine de toilettage du brouillon d’accord par les négociateurs, voilà, schématisé, ce que récupèrent les ministres de l’Energie ou de l’Environnement des 195 pays signataires de la convention climat de l’ONU, ce lundi matin.

Les négociateurs de la première semaine de la COP 21 se sont entendus pour adopter, samedi midi, cette ébauche aux options clarifiées mais encore nombreuses : pas moins de 939 crochets indiquent le nombre d’alternatives, souvent contradictoires, encore sur la table. Cop 21 - Climat. Laurent Fabius : « Le compte n’y est pas »

Négociations internationales. Qu’est ce que le GIEC ? Le GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) a été créé en 1988 par l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) et le Programme pour l’Environnement des Nations Unies (PNUE). 193 pays en sont membres.

Qu’est ce que le GIEC ?

Il évalue et synthétise les travaux publiés de milliers de chercheurs sous forme de rapports. Le 4e et dernier publié date de 2007. Associations membres. Les Réseau Action Climat France est un réseau multidisciplinaire de 18 associations nationales et de 11 associations locales rassemblées autour de la lutte contre les changements climatiques.

Associations membres

Les associations membres du RAC-F sont les suivantes : Associations généralistes Agir Pour l’environnementCréée en 1997, Agir pour l’environnement est une association nationale loi 1901 qui initie des campagnes de mobilisation citoyenne sur des sujets d’actualité. Agriculture durable, transport, énergie, protection de la biodiversité, santé et environnement. Kit pédagogique. L’objectif de ce kit est de fournir un support de formation complet sur les enjeux climatiques, couvrant des enjeux très larges : Les bases scientifiques : qu’est ce que l’effet de serre, comment fonctionne le système climatique ?

Kit pédagogique

Les dernières données du 5ème rapport du GIEC : comment ont évolué les températures, le niveau des mers, la cryosphère ces dernières années ; comment expliquer ces changements ; quelles sont les évolutions possibles ? Cop21. Participe Des résolutions pour la nouvelle année ?

cop21

Mardi 10 novembre 2015 à 15h47 Bientôt 2016 ! Prends-tu de nouvelles résolutions au début de la nouvelle année ? Si oui, lesquelles ? Est-ce que tu les tiens ? Lire la suite » Sur les écrans Les sorties ciné du 11 novembre mardi 10 novembre 2015 à 14h35. COP21 : le compte n’y est pas. La session de négociations intermédiaire en vue de préparer la COP 21, qui débute à Paris le 30 novembre 2015, s’est achevée vendredi dernier.

COP21 : le compte n’y est pas

Son objectif ? Préparer un brouillon d’accord que les différentes parties présentes à Paris devront finaliser pour aboutir à un texte commun. A quelques semaines du début des festivités, où en est-on ? Le seuil des 2°C, enjeu principal Rappelons d’abord que l’enjeu principal de l’accord à Paris est de parvenir à contenir l’augmentation des températures en deçà des 2°C – voire 1,5°C si l’on en croit les dernières études scientifiques. Des contributions nationales insuffisantes Pour le moment, 150 Etats ont publié leur contribution, leur feuille de route. Tensions nord/sud. Comprendre la COP21. Oceania 21 : les îles du Pacifique plaident pour une « révolution internationale » sur le climat.

En conclusion du sommet Oceania 21, qui s'est tenu cette semaine à Nouméa, les Etats et territoires insulaires d'Océanie ont exhorté, vendredi 1er mai, la communauté internationale « à une révolution » pour la conférence sur le climat à Paris à la fin de 2015. Ils réclament que « leurs inquiétudes et leurs souffrances » soient entendues. « Nous voulons que la conférence des Nations unies à Paris [21e conférence des parties à la convention cadre de l'ONU sur les changements climatiques – COP21] proclame une révolution internationale dans la manière dont le monde fait face au changement climatique », ont affirmé dans une déclaration commune, dite « Déclaration de Lifou », quinze pays et territoires du Pacifique sud.

Les îles du Pacifique ne sont responsables que de 0,03 % des émissions de carbone mondiales, mais en raison de leur situation géographique et topologique, elles sont frappées de plein fouet par les conséquences du réchauffement global. Les victimes du changement climatique. Pierre Rabhi : « La COP21 ne s’attaque pas aux sources des déséquilibres »

Entre deux conférences, la promotion de ses derniers livres et la rédaction d’un manifeste, prélude au lancement d’un forum citoyen, Pierre Rabhi nous a reçus chez lui, à Montchamp, hameau paisible d’Ardèche. Le paysan-philosophe de 77 ans, chantre de l’agroécologie, ne se fait guère d’illusion sur l’issue de la COP21 et appelle à quitter le culte de la croissance indéfinie. L’agroécologie qu’il défend promeut, entre autres pratiques agricoles, la pluriculture, le compostage ainsi que la recherche de complémentarité entre espèces, et cherche à intégrer l’ensemble des paramètres de gestion écologique de l’espace cultivé tels qu’une meilleure utilisation de l’eau, la lutte contre l’érosion, la réintroduction des haies, le reboisement et la biodiversité.

Dans un mois, les dirigeants de 195 pays se penchent sur le futur de la planète. Qu’attendez-vous de la Conférence de Paris sur le climat ? Pierre Rabhi Il ne sortira rien de cette énième grand-messe. « La phase politique fait toujours plus évoluer les choses. Terra eco : C’est la mi-temps de la conférence. Où en est-on du texte d’accord ? Pierre Radanne : Ce que les négociateurs ont fait pendant la première semaine, c’est ranger le texte, le comprimer, sans supprimer les différentes options. COP21 : tensions sur le texte de l’accord. Le Monde | • Mis à jour le | Par Simon Roger Les nuits sont de plus en plus courtes au Bourget. Mercredi 2 décembre, les négociateurs de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), en examinant le dossier du financement, avaient prolongé leurs travaux jusqu’à 2 heures du matin. Jeudi soir, encore plus de « badges roses » – qui permettent d’identifier les représentants des 195 pays et de leur garantir un accès aux salles officielles – se sont préparés à veiller tard.

Après un tunnel de réunions thématiques en journée puis un bilan d’étape en début de soirée, il leur restait une troisième tâche à accomplir d’ici à vendredi matin : consolider le projet d’accord universel de la conférence mondiale sur le climat (COP21) . « Les gens sont nerveux et irrités » « Nous sommes à un point des négociations difficile parce que nous n’avons plus beaucoup de temps. Une partie du chemin a finalement été accomplie. COP21 : le double jeu de la Chine dans les négociations. Les premières réunions de négociateurs de la conférence climat vont débuter dimanche au Bourget. Au bout du tunnel de tractations qui s’annonce, un objectif majeur : limiter le réchauffement climatique à deux degrés.

COP 21 : un accord pour sauver la planète. Samedi 12 décembre, la COP 21 s’est terminée, et après plusieurs jours de négociation (c’est le mot du jour), les 195 représentants des pays qui ont participé sont arrivés à trouver un accord pour lutter contre le changement climatique. Évidemment, il n’a pas été facile de mettre tout le monde d’accord, car chaque pays a des besoins différents : certains gagnent beaucoup d’argent en vendant des énergies polluante comme le pétrole (par exemple en Arabie Saoudite), alors que d’autres comme le Bangladesh sont déjà très touchés par le changement climatique (cyclones, inondations…). Malgré ces différences, tous les pays se sont engagés à diminuer leur consommation de pétrole et de charbon. À la place, ils vont développer des énergies propres comme le solaire (l’énergie du soleil) ou l’éolien (l’énergie du vent).

COP21 : L’océan rejoint le grand concert de la négociation climatique   Après des années de travail et de négociations, l'accord climatique approuvé à Paris ce samedi 12 décembre marque un moment historique pour la planète : il jette les bases d’une transition progressive vers une économie verte et non carbonée.