background preloader

C2i niveau 1

Facebook Twitter

Objets santé connectés : utiles aujourd'hui, indispensables demain ! Les objets santé connectés sont aujourd'hui une réalité et vont encore beaucoup se développer, au point de révolutionner notre quotidien et notre manière d'aborder notre propre santé.Mieux s'écouter, mieux suivre ses propres indicateurs de santé permet un diagnostic précoce des maladies et donc un meilleur traitement. Plus en amont encore, les objets connectés sont de formidables outils de prévention santé.Sans oublier les malades et leurs médecins, pour qui les objets connectés constituent aussi une aide précieuse. Bracelets, balances, montres, fourchettes, brosses à dents, piluliers, vêtements, etc. De nombreux outils existent déjà aujourd'hui... Objets connectés, "quantified self" : ils révolutionnent notre santé Les objets connectés santé : 60% du marché des objets connectés portables en 2013. Le principe de l'objet connecté Tout objet composé de capteurs qui envoient des informations vers une application mobile ou un service web.

Mieux se connaître, suivre et améliorer sa santé. Microsoft lance Bing Santé & forme pour Windows Phone en version beta. Déjà disponible pour Windows 8, l’application Bing Santé & forme arrive enfin sur le Windows Phone store avec en prime un outil complet et interactif pour vous aider à garder la forme. Si les fêtes de fin d’année sont bien derrière nous, notre résolution de garder la forme doit être tenue tout au long de l’année. Pour y parvenir, Microsoft vient de lancer son application Bing Sant & forme sur Windows Phone. Pour cette édition « mobile », la firme vous proposera de suivre précisément vos besoins nutritionnels grâce à de nombreux outils, dont un suivi des calories que vous mangez dans plus de 300 000 produits alimentaires.

Vous pourrez définir des objectifs calorifiques avec, à la clé, une motivation supplémentaire ainsi qu’un accompagnement pour perdre du poids, gagner en masse musculaire, augmenter vos capacités cardiovasculaires et bien d’autres encore. iOS Healthbook - Tuxboard. <a href='//ad.adxcore.com/adsclick.php? What=zone:69582&inf=no&n=a6303958' target='_blank' rel="nofollow"><img src='//ad.adxcore.com/ads.php?

What=zone:69582&inf=no&n=a6303958' border='0' alt=''></a>> Blog • Healthbook, l’application de suivi de santé complet d’Apple • iOS Healthbook Retourner à l'article : Healthbook, l’application de suivi de santé complet d’Apple iOS Healthbook / ios 8 apple icone Healthbook apple Share Tweet Email WhatsApp Galerie Photos Dossiers Tux que vous devez connaître par coeur ! Actus Qui est Abdallah El Hamahmy, l’auteur de l’attaque du Louvre ? Moins d'une semaine après l'attaque du Louvre, l'assaillant du Carrousel du musée a été formellement identifié comme étant Abdallah El Hamahmy. Les commentaires Lire la suite de l'article Food On veut goûter les burgers Lego de chez Brick Burger Fans de burgers, fans de Lego, geeks et gourmands, ceci est pour vous. Les commentaires Lire la suite de l'article Blaise Matuidi insulte son coéquipier Julian Draxler, vraiment ?

Fun Sport. Les applications santé sont-elles fiables ? | MLOZ. Nous ne pouvons plus nous en passer : smartphones et tablettes commencent tout doucement à faire partie intégrante de nos vies. Le monde médical aussi a découvert et colonisé le marché mobile. Il existe déjà quelques dizaines de milliers d’applications santé et chaque mois mille nouvelles viennent s'ajouter à celles-ci. Médecin de poche ou juste un chouette gadget… Peut-on s'y fier ?

Les "apps" sont des applications software qui peuvent être téléchargées, parfois gratuitement, parfois pour quelques euros, sur les smartphones et tablettes. Elles sont principalement développées pour Apple (iPhone, iPad et iPod Touch)® et Android®. Elles sont disponibles sur des marchés virtuels liés à ces systèmes : pour Apple, il s’agit de l’iTunes App store® et pour Android, vous pouvez vous rendre sur Google Play®. Alimentation et activité physique De nombreuses applications relatives à l’alimentation et à l’activité physique peuvent vous aider à perdre quelques kilos avant l’été. Diabète. Les chiffres clés de l’e-santé - Fédération de l'Hospitalisation Privée. Télémédecine, applications mobile, serious games, objets connectés… Le numérique gagne du terrain dans le domaine médical. Une tendance synonyme d’innovations, de meilleurs soins et d’économies. La preuve en chiffres. Un marché en plein essor Selon une étude du cabinet Precepta (1), le secteur français de l’e-santé est estimé à 2,7 milliards d’euros en 2014, contre 2,4 milliards en 2012.

Il devrait progresser de 4% à 7% par an d’ici 2017. La santé 2.0 pourrait ainsi répondre à trois grands défis : – Améliorer la qualité des soins (optimisation du temps médical, meilleure organisation de l’offre autour du patient, lutte contre les déserts médicaux, etc.) ; – Aider à la prévention en matière de santé publique (big data santé, quantified self, etc.) ; – Assurer une meilleure gestion des comptes de l’assurance maladie (optimisation des pratiques et des actes, réduction des transports de patients et des périodes d’hospitalisation, etc.). Des médecins de plus en plus réceptifs. E-santé | les NTIC. Une application iPhone médicale vous permettant d’entrer la liste de vos symptômes pour savoir si une pathologie semble correspondre. Mais attention, l’objectif de cette application n’est clairement pas de se substituer à la consultation de votre médecin, mais plutôt de vous informer de manière sérieuse et efficace avant votre consultation.

En effet, une étude a montré que 50 à 60% des gens vont sur internet avant d’aller voir leur médecin. Et le résultat n’est pas toujours des plus rassurant puisque vous avez des chances de paniquer sur le premier forum venu où un homme aura annoncé qu’il avait mal à l’arrière du crâne avant d’avoir une rupture d’anévrisme. DocNow se veut donc plutôt un compagnon d’information qui va vous orienter vers la maladie la plus probable d’après vos symptômes avant de vous conseiller d’aller voir un médecin. L'irrésistible développement de la santé mobile. L'utilisation et la protection des données recueillies par les applications sur mobiles ne sont pas encore résolues.

«À la fin de l'année 2014, dans le monde entier, plus de 100.000 applis santé médecine étaient disponibles, dans un marché de plus de 5 milliards de dollars qui devrait atteindre 26 milliards de dollars en 2017, essentiellement grâce aux services fournis.» Ces observations du rapport annuel de Research2 Guidance, analyste des marchés d'applications mobiles, annoncent l'arrivée d'une révolution des pratiques médicales. La m-santé, santé mobile, se développe par la demande des patients, qui entraîneront inévitablement les médecins avec eux.

Elle ouvre de nouveaux horizons positifs pour la médecine prédictive, pour la gestion des maladies chroniques ou pour la prise en charge des patients dépendants. La santé sur portable Des données précieuses L'explosion des objets connectés et des applis santé Les objets connectés vont modifier les pratiques dans la santé. E-santé | les NTIC. E-santé : un nouvel écosystème veut ubériser la médecine | L'Atelier : Accelerating Innovation. Une plateforme de financement participatif, des outils techniques, un accompagnement juridique : plusieurs partenaires s’associent pour lancer HealthShapr et aider médecins et patients à accélérer leurs projets de e-santé. 58% des jeunes médecins estiment que la e-santé aujourd’hui est issue des besoins des professionnels de santé et des patients mais seulement 34% d’entre eux pensent qu’elle est portée par ces mêmes personnes. C’est ce que révèle une étude réalisée du 7 au 20 janvier 2016 auprès d’un échantillon de 250 lecteurs de What’s Up Doc (un magazine pour les jeunes médecins) et dévoilée lors de la conférence de presse pour le lancement de HealthShapr le 28 janvier.

Selon cette étude, seuls 28% des répondants pensent aux professionnels de santé en tant que principaux acteurs de la e-santé dans les 5 ans à venir, 70% citent plutôt les entreprises de technologies médicales. 71% des sondés jugent la médecine ubérisable. Source : HealthShapr. Utilisation de l’app Santé sur iPhone ou iPod touch. Pour utiliser l'application Santé, téléchargez la dernière version d'iOSpour votre iPhone ou iPod touch. Vous pouvez ensuite suivre les informations relatives à votre santé depuis diverses sources, comme des apps et accessoires de fitness compatibles.

Configuration de vos données de santé Ouvrez l'application Santé et touchez Données Santé pour configurer les consulter les informations que consigne l'app Santé. Vous pouvez aussi modifier votre profil, consulter vos dossiers médicaux et ajouter des catégories que vous souhaitez suivre à l'aide de l'app Santé. Pour commencer, touchez une catégorie relative à la santé et aux activités physiques et téléchargez une app recommandée. Suivi des données des applications de santé et forme Sur l'iPhone 5s et les modèles ultérieurs, l'app Santé compte automatiquement vos pas et mesure les distances que vous parcourez en marchant et en courant.

Pour voir des données de santé correspondant à la catégorie que vous avez configurée, touchez cette catégorie.