background preloader

Morphoblue

Facebook Twitter

Plusieurs millions de documents à portée de main. Banque images laboratoire - PowerPoint. Contact Vous êtes ici Accueil » Servier Medical Art » Banque d'images PowerPoint Banque d'images PowerPoint 3000 illustrations médicales libres de droits pour enrichir vos présentations PowerPoint !

Banque images laboratoire - PowerPoint

Servier Medical Art est une banque d'images que nous mettons à votre disposition afin de vous aider à illustrer vous-même vos présentations PowerPoint. Servier Medical Art propose des centaines d'images médicales réalisées par un illustrateur professionnel que vous pouvez assembler entre elles afin de créer vous-même les illustrations dont vous avez besoin. Ces images sont classées thématiquement sous forme de fichiers PowerPoint, ce qui rend leur utilisation aussi facile qu'un simple "copier/coller". N° 2718 - Rapport de MM. Alain Claeys et Jean-Sébastien Vialatte, établi au nom de cet office, sur la recherche sur les cellules souches. Enregistré à la présidence de l’Assemblée nationale Enregistré à la présidence du Sénat le 8 juillet 2010 le 8 juillet 2010 la recherche sur les cellules souches Par MM.

N° 2718 - Rapport de MM. Alain Claeys et Jean-Sébastien Vialatte, établi au nom de cet office, sur la recherche sur les cellules souches

Alain Claeys et Jean-Sébastien Vialatte, députés. Physiologie et Médecine Expérimentale du cœur et des muscles - PHYMEDEXP - Dystrophine: Thérapies. (retour vers : DMD/BMD) Introduction.

Physiologie et Médecine Expérimentale du cœur et des muscles - PHYMEDEXP - Dystrophine: Thérapies

Dystrophie musculaire : que peuvent apporter les cellules souches ? Qu’est-ce que la dystrophie musculaire ?

Dystrophie musculaire : que peuvent apporter les cellules souches ?

Les dystrophies musculaires sont un groupe de maladies génétiques qui affectent les muscles squelettiques et souvent aussi le muscle cardiaque. Les symptômes comprennent une faiblesse musculaire et une perte progressive de masse musculaire. La dystrophie musculaire de Duchenne (DMD) est la forme la plus fréquente et la plus grave de cette maladie. Elle est due à une anomalie génétique qui empêche la production d’une protéine appelée dystrophine. Sans dystrophine, les muscles sont fragiles et facilement endommagés. Dystrophie musculaire de Duchenne guide parental. Enquête dystrophie musculaire de Duchenne et de Becker. Diagnostic dystrophie musculaire de Duchenne et de Becker. Myopathie de Duchenne. Avec la collaboration du Dr Gillian Butler-Browne, Institut de Myologie, UMRS 974 - UPMC Université Paris 6 / U974 - Inserm / UMR7215 - CNRS/AIM - Décembre 2012.

Myopathie de Duchenne

La myopathie de Duchenne touche tous les muscles © UMR147/Inserm Chez les patients atteints de myopathie de Duchenne, en l’absence de dystrophine, les fibres qui constituent les muscles squelettiques, les muscles lisses et le muscle cardiaque s’abiment à chaque contraction et finissent par se détruire. Des cellules souches musculaires tentent de régénérer le tissu musculaire lésé, mais ce processus est vite débordé et la dégénérescence finit par l’emporter. Le gène DMD responsable de la maladie étant situé sur le chromosome X, 99,9 % des malades sont des garçons. N°25, page 44. N°25, page 45. N°21, page 8. N°21, page 9. Arthrodèse lombaire. Fiche d’information de de la SFCR: (en cours de mise en page) Arthrodèse lombaire postérieure: L’INTERVENTION Elle se déroule le plus souvent sous anesthésie générale ; le chirurgien accède à la colonne verté- brale par une incision dans le dos.

Arthrodèse lombaire

La longueur de l’incision dépend de l’emplacement et du nombre des vertèbres à consolider. Pour consolider la colonne, on utilisera divers types d’éléments métalliques (implants) ainsi que des greffes osseuses. Les implants (vis pédiculaires, tiges, plaques, cages intersomatiques) fournissent une fixation immédiate qui permet à l’os de se reconstituer lentement tout autour. . • Les RISQUES inhérents À TOUTE INTERVENTION CHIRURGICALE : - les risques propres à l’anesthésie vous seront expliqués par le médecin anesthésiste ; - les troubles de cicatrisation sont très rares. Vers l’utilisation des cellules souches adultes iPS pour la thérapie génique. 13 octobre 2011 © Institut Pasteur Cellules iPS humaines différenciées en hépatocytes (en rouge) dans une coupe de foie de souris.

Vers l’utilisation des cellules souches adultes iPS pour la thérapie génique

Les noyaux des cellules sont visibles en bleu. Depuis quelques années, les scientifiques savent produire des cellules ayant les propriétés de cellules souches à partir de cellules déjà matures et spécialisées de notre organisme, comme celles de la peau. Ces cellules souches, appelées "iPS", sont dites "pluripotentes" : elles peuvent fournir des cellules spécialisées, sur commande, possédant le même patrimoine génétique que les cellules d’origine. Infarctus du myocarde. Dossier réalisé en collaboration avec le Pr.

Infarctus du myocarde

Philippe Gabriel STEG, Département de Cardiologie à l’hôpital Bichat à Paris, Université Paris-Diderot, Sorbonne Paris Cité, Inserm U-698 - Mai 2013. © Inserm (d'après une illustration de Daniel Caro) Anatomie du coeur. Coupe sagittale (en haut) et vue postérieure (en bas). L’infarctus du myocarde est déclenché par l’obstruction d’une artère qui alimente le cœur en sang et donc en oxygène (artère coronaire). DMLA dégénérescence maculaire liée à l’âge. Dossier réalisé en collaboration avec Florian Sennlaub, directeur de recherche à l’Inserm, Institut de la Vision, Paris – Juin 2014.

DMLA dégénérescence maculaire liée à l’âge

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est la première cause de handicap visuel chez les personnes de plus de 50 ans. Toutes formes confondues, cette maladie concerne environ 8 % de la population française, mais sa fréquence augmente largement avec l’âge : elle touche 1 % des personnes de 50 à 55 ans, environ 10 % des 65-75 ans et de 25 à 30 % des plus de 75 ans. Si l’on tient compte uniquement des formes tardives de la maladie, associées à une perte de la vision centrale, ces chiffres sont à diviser environ par deux.

La maladie de Parkinson : comment les cellules souches peuvent-elles aider? Qu'est-ce que la maladie de Parkinson?

La maladie de Parkinson : comment les cellules souches peuvent-elles aider?

Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson ne produisent pas suffisamment de dopamine – une substance chimique qui permet d'envoyer des messages aux régions du cerveau qui interviennent dans le contrôle des mouvements et certains formes de pensée. La maladie cible et détruit les cellules nerveuses qui produisent la dopamine, ou neurones dopaminergiques, dans une zone du cerveau appelée la substance noire, mais également d’autres cellules nerveuses, ce qui pourrait expliquer des symptômes de la maladie comme les troubles du sommeil, de la motivation et de la pensée. La maladie est également associée à la formation d'agrégats constitués de protéines anormales, telles que l’alpha-synucléine,et qui portent le nom de corps de Lewy.

Lorsque les neurones dopaminergiques meurent, les patients présentent des tremblements, une rigidité musculaire et un ralentissement des mouvements. Maladies auto-immunes. Dossier réalisé en collaboration avec les Pr Olivier Boyer et François Tron, Unité 905 Inserm/Université de Rouen, Physiopathologie et biothérapies des maladies inflammatoires et autoimmunes & Laboratoire d'immuno-pathologie clinique et expérimentale du CHU de Rouen - Décembre 2012.

Un système immunitaire pathogène © Inserm, Frédérique Koulikoff Représentation schématique du système immunitaire en action dans un vaisseau sanguin. Les effecteurs du système immunitaire patrouillent parmi les globules rouges. Ici, des anticorps (en forme de Y) s’apprêtent à neutraliser des virus (en bleu). Normalement, le système immunitaire défend l’organisme vis-à-vis d’agressions extérieures et tolère ses propres constituants. Polyarthrite Rhumatoïde - Symptômes, Solutions, Traitements. La polyarthrite rhumatoïde est la plus fréquente des diverses formes de rhumatismes inflammatoires chroniques regroupées sous l’appellation « arthrites chroniques ». Elle fait partie de ce que l’on appelle les maladies auto-immunes, maladies où l’immunité agresse le propre corps de la personne atteinte. C’est aussi une maladie de système n’atteignant pas toujours uniquement les articulations, mais aussi parfois d’autres zones du corps.

Elle entraîne une inflammation de plusieurs articulations à la fois, qui gonflent, deviennent douloureuses et sont limitées dans leur amplitude de mouvement. Sans traitement, ces articulations ont tendance se déformer progressivement au fil du temps. Lésions de la moelle épinière : comment les cellules souches peuvent-elles aider? Dans cette fiche-info. Diabète: comment les cellules souches pourraient-elles aider? Qu’est-ce que le diabète ? Les cellules qui composent le corps ont besoin d’énergie. Cette énergie est transportée sous la forme de sucre (glucose) dans le sang.

Normalement, le niveau de sucre dans le sang est contrôlé par une hormone, l’insuline. L’insuline est fabriquée par des cellules présentes dans le pancréas appelées les cellules bêta, et qui s’organisent en amas avec d’autres cellules du pancréas. La purification des protéines. Biochimie des protéines 5.0 La purification des protéines 5.3 Essai Vous aurez compris à la lecture de ce qui précède que la purification est un processus étapiste. Une purification peut prendre plusieurs jours et nous voulons savoir à chaque étape où en est notre protéine.

Western blot - Immunoblot. Un western blot, ou immunoblot, est une méthode de biologie moléculaire qui permet la détection de protéines spécifiques sur une membrane. La technique se déroule en plusieurs étapes : des échantillons protéiques sont déposés sur un gel d'électrophorèse et sont séparés en fonction de leur poids moléculaire. Pour cela, un courant électrique est appliqué dans le gel. L'électrophorèse. Auteur : Gilles Camus. La chromatographie. Auteurs : Ali Ladram, Gilles Camus. Les différents modes de chromatographie liquide. On dispose d'un grand nombre de modes de chromatographie. Certains ont un champ d'application très large, d'autres au contraire correspondent à des applications très spécialisées. On distinguera dans ce qui suit : Electrophorèse SDS PAGE : principe et exemple. Métabolisme énergétique.