background preloader

PROJET RH

Facebook Twitter

Récompenser - Mieux manager. 1.La mise en place d’un système de récompenses repose sur :- l’existence d’un surplus à distribuer, la formalisation de règles de partage et la définition de la notion de performance (justifiant l’octroi d’un surplus)Question : votre société dispose-t-elle d’un surplus conséquent à distribuer(quine soit pas investi ou distribué aux actionnaires) ?

Récompenser - Mieux manager

2. Trois systèmes de partage existent :- un système égalitaire de partage du surplus- un système inégalitaire conduisant à donner davantage aux « laissés pour compte » ou à réserver le surplus aux « meilleurs collaborateurs ». La définition des uns et des autres est, bien sûr, arbitraire.- un système régulé dont les règles du jeu sont affichées, adaptées au contexte, acceptées par le corps social.Question : Avez-vous défini des critères de récompense ? MANAGEMENT - Promouvoir la reconnaissance au travail - Les Cahiers du DRH, septembre 2012. Le manque de reconnaissance au travail : une notion simple mais aux lourdes conséquences pour l’entreprise. Donner à ses employés le salaire qu'ils demandent. Ce billet a été précédemment publié sur la plateforme de Linkedin Spécialiste des réseaux sociaux et expert LinkedIn Trouver des employés motivés et passionnés qui en ont vraiment quelque chose à f@%tre de leur société, ce n'est pas toujours une partie de plaisir.

Donner à ses employés le salaire qu'ils demandent

La reconnaissance au travail. Nous avons tous besoin d'être reconnus par autrui pour exister.

La reconnaissance au travail

L'enfant a besoin du regard de ses parents, le professeur existe grâce à ses élèves, les amis se comparent les uns aux autres. Que l'on cherche à être perçu comme leur semblable ou comme différent d'eux, les autres nous confirment notre existence. Ce n'est pas un hasard si Jean-Jacques Rousseau, Adam Smith et Georg Hegel ont mis en valeur, parmi tous les processus élémentaires, la reconnaissance. Développer la reconnaissance au travail : un élément majeur pour l’entreprise.

Souffrance, mécontentement, démotivation, trouble du sommeil, difficultés de concentration, isolement, absentéisme, angoisse, burn out…… Le stress au travail peu avoir des impacts lourds et non négligeables sur la santé.

Développer la reconnaissance au travail : un élément majeur pour l’entreprise

Il peut se traduire par des réactions physiques, psychologiques et comportementales importantes. Compétition accrue entre les entreprises, augmentation des exigences de qualité, de délais, de service, devoir de réactivité… Les exigences de rendement de plus en plus poussées associées à notre mode de vie moderne et à son rythme effrené font que de plus en plus de salariés sont confrontés à des problèmes de stress dans leur environnement professionnel.

Le manque de reconnaissance nuit gravement à la fraternité… La reconnaissance au travail … dans le bon sens. N° 3506 - Proposition de loi de M. Benoît Hamon visant à faciliter la reconnaissance du syndrome d’épuisement professionnel en tant que maladie professionnelle. (Renvoyée à la commission des affaires sociales, à défaut de constitution d’une commission spéciale dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.) présentée par Mesdames et Messieurs députés.

N° 3506 - Proposition de loi de M. Benoît Hamon visant à faciliter la reconnaissance du syndrome d’épuisement professionnel en tant que maladie professionnelle

Mesdames, Messieurs, La reconnaissance : un outil de management - CANAL AUNEGE. "L'absence de reconnaissance au travail démotive les salariés". [Express Yourself] Reconnaître le travail bien fait ou le bon service rendu n'est pas automatique.

"L'absence de reconnaissance au travail démotive les salariés"

Nombreux sont les employés qui souffrent aujourd'hui d'un manque de reconnaissance et ne l'attendent plus de leur hiérarchie. Si ce sentiment de manque est dommageable, le besoin de reconnaissance est très personnel et les effets de la reconnaissance par conséquent très variés.