background preloader

Confiscation du pouvoir

Facebook Twitter

Le problème des hommes avec les sages-femmes hommes. La technique est éprouvée.

Le problème des hommes avec les sages-femmes hommes

Vous êtes blogueur, et vous souhaitez débiter un tissu de propos machistes, réactionnaires et misogynes mais avec l'air de ne pas y toucher. publicité. On Labeling Women 'Crazy' I've had to quit telling stories about crazy exes or women I've dated.

On Labeling Women 'Crazy'

The problem was that I started realizing that when my friends and I would talk about our crazy exes or what-have-you, more often than not, we weren't talking about ex-girlfriends or random dates who exhibited signs of genuine mental health issues. Now I did have a few where I would qualify my story with, "No, I don't mean 'we broke up and I can't be bothered to figure out where things went wrong, I mean that she was diagnosed with borderline personality disorder and was starting to show signs of genuine paranoia," but for the most part, crazy meant "acting in a way I didn't like. " And I didn't realize just how damaging this attitude was in the way I related to women. Part of my journey toward getting better with women was having to unlearn a lot of old attitudes and habits when it came toward dealing with the opposite sex. A Message To Women From A Man: You Are Not “Crazy

Le coït, une aberration totale (sauf si on regarde sa fonction dans le patriarcat) Je viens de découvrir avec beaucoup de joie une phrase de Christine Delphy dans la video de sa présentation du livre "femmes de droites" d’Andrea Dworkin à Violette & Co.

Le coït, une aberration totale (sauf si on regarde sa fonction dans le patriarcat)

Enfin un peu de bon sens! Elle parle brièvement de l’arnaque du "libéralisme sexuel" et la fonction qu’ont les contraceptifs et avortements dans le maintien de l’asservissement des femmes par les hommes – (qui passe par le coït): "l’avortement, c’est ce qui va rendre toutes les femmes disponibles à tous les hommes. [...] Une des excuses que les femmes pouvaient fournir pour ne pas coucher avec un mec c’était qu’elles ne pouvaient pas être enceinte, car après elles n’avaient plus la contraception, elles n’avaient plus l’avortement".

Or, aujourd’hui, la pilule et l’avortement font que nous n’avons plus ce moyen de négociation possible, nous n’avons plus d’excuses pour refuser le coït aux hommes. On ne pourrait pas être plus loin de la vérité. Le féminisme ne fait plus mauvais genre. Le féminisme, un combat d’arrière garde?

Le féminisme ne fait plus mauvais genre

Pas sûr. Alors que pendant des lustres, il était de bon ton chez les femmes de commencer ses phrases par: «Je ne suis pas féministe, mais… », le vent pourrait bien être en train de tourner. 75% des femmes françaises interrogées dans cette nouvelle étude estiment en effet que le «féminisme a encore un sens». Parmi elles, 50% affirment même «qu’il reste des inégalités à combattre». «La politique de l’intelligence» d’Andrea Dworkin. Qui parle des droits des femmes dans la campagne ?

Le site de visualisation de données 4th Estate met à disposition de nombreuses infographies résumant en un coup d'oeil des enjeux de la campagne.

Qui parle des droits des femmes dans la campagne ?

Sur celui-ci, il décrypte les discours qui concerne les "women's issues", des thèmes comme le droit à l'avortement, la contraception et plus largement les droits des femmes. On y apprend que : La très grande majorité des propos sur ce thème ont été tenus par des hommes.L'ensemble des journaux nationaux et des émissions de télévision font appel à des hommes pour discuter de thèmes concernant les femmes.

Texas Weighs Ban on Women. AUSTIN (The Borowitz Report)—Republican lawmakers in the Texas State Senate are proposing a precedent-setting new bill that would make it illegal for women to live in the state.

Texas Weighs Ban on Women

She wanes while he waxes. Gender and the Body Language of Power. We’re celebrating the end of the year with our most popular posts from 2013, plus a few of our favorites tossed in.

Gender and the Body Language of Power

Les hommes s'étalent, les femmes disparaissent. Dans le métro, les hommes occupent plus d’espace que les femmes. Le voilà, le maître du monde.

Dans le métro, les hommes occupent plus d’espace que les femmes

Les jambes nonchalamment écartées, les pieds calés de chaque côté du corps, le journal largement ouvert devant lui, la tablette à portée de main, installé comme s’il lisait paisiblement dans son salon. A côté, une femme, telle une petite souris, a replié les jambes, rangé ses affaires et posé son sac sur ses genoux. Et l’équipée s’en va ainsi, brinquebalante, soumise aux soubresauts de la rame, aux accélérations soudaines et aux freinages intempestifs.

'Let's Take Back Our Space' Marianne Wex the Complete version. What are you trying to prove? Au nom de l'égalité, réduisons les performances des meilleurs élèves. C'est l'un des projets les plus secrets du ministre de l'éducation Vincent Peillon, et pourtant l'un des plus ambitieux.

Au nom de l'égalité, réduisons les performances des meilleurs élèves

Je ne peux révéler par quels contacts j'ai pu en avoir vent, car les personnes en question risqueraient de perdre leur place. Mais la controverse ne tardera guère à se nouer tant il s'agit d'une rupture radicale avec ce que nous avons l'habitude de penser comme la justice scolaire. Ces hommes qui sabotent la contraception de leurs compagnes. Une étude américaine révèle que certains hommes sabotent la contraception de leur compagne afin qu'elles tombent enceintes.

Ces hommes qui sabotent la contraception de leurs compagnes

Ce phénomène porte un nom : la coercition reproductive. Une récente étude de l'université américaine Brown suggère qu'un nombre croissant de femmes seraient victimes de coercition reproductive. A leur insu, leurs compagnons sabotent leurs méthodes de contraception afin qu'elles tombent enceintes. De plus en plus de femmes concernées.

Women Speak Drastically Less When They're Surrounded by Dudes. And That's Bad. Things I've Learned from Writing Under a Gender-Neutral Name. Originally posted at Thought Catalog and cross-posted here with their permission. When you write on the Internet a lot, you tend to notice patterns in your feedback and what pushes people’s buttons. If I plan to write about race, gender, or rape culture, I have to mentally gear up for the blowback. Quand la conversation est l'école du mépris. Si la parole est déterminante dans la construction de la réalité, ceux qui contrôlent la parole contrôlent aussi la réalité. Corinne Monnet Selon une idée répandue, les hommes parleraient peu, et les femmes beaucoup. Seulement, comme pas mal d’idées répandues, celle-ci est fausse.

Women speak less when they're outnumbered. L’agression sexuelle dans les lieux publics : vos réactions. J'ai récemment demandé sur twitter qui avait déjà été "peloté" (je n'aime pas cette expression qui minore la réalité mais elle est bien comprise par tous et toutes) par un-e inconnu-e dans un espace public. J'ai eu énormément de réponses, par twits, DM et emails et nous allons tenter de les analyser. J'emploierai le terme "peloter" dans le texte car c'est avec ce terme que la question a été posée et certain-e-s peuvent souhaiter en conserver la symbolique pour des raisons qui leur appartiennent. Il ne s'agit évidemment pas de culpabiliser ou d'établir qu'il y a de bonnes réactions face à ce type de comportements.

Why Men Outnumber Women Attending Business Schools. Copyright © 2014 NPR. For personal, noncommercial use only. Les attributs du pouvoir et leur confiscation aux femmes. Le genre et l’espace. Partie 1 : l’occupation de l’espace Partie 2 : le temps de parole et le choix des sujets de conversation Partie 3 : l’expression de la colère Dans cette nouvelle série d’articles, nous nous intéresserons à différents comportements qui sont typiques des dominants (occuper beaucoup d’espace, avoir beaucoup de temps de parole et parler fort, exprimer certaines émotions comme la colère…).

Les attributs du pouvoir et leur confiscation aux femmes. Le genre et la parole. Partie 1 : l’occupation de l’espacePartie 2 : le temps de parole et le choix des sujets de conversation Partie 3 : l’expression de la colère Nous avons vu que les hommes – ou du moins les personnes masculines – occupaient plus d’espace que les personnes féminines. Nous allons voir maintenant comment se répartit le temps de parole entre les genres. Je vous renvoie d’emblée à cet article très intéressant « La répartition des tâches entre les femmes et les hommes dans le travail de la conversation » de Corinne Monnet. Cependant, la plupart des références de l’article sont un peu anciennes (années 1970 et 1980) ; je vais donc tenter de les réactualiser dans cet article, et d’apporter des informations complémentaires. Les attributs du pouvoir et leur confiscation aux femmes. L’expression de la colère.

Partie 3 : l’expression de la colère Partie 1 : l’occupation de l’espace Partie 2 : le temps de parole et le choix des sujets de conversation Vajrapani, un bodhisattva Nous avons vu que prendre de la place dans l’espace, et contrôler la conversation, étaient deux façons d’affirmer son statut social. That Condescending Feeling You Get Grom Dudes in the Office? Yeah, That's Real. Ugh. That sucks. And what also sucks is you can't really say, fuck this, I'm out. Are men really funnier than women? Pourquoi les femmes ont-elles moins de droits que les hommes ? A l'occasion de la Journée mondiale des filles, les petits journalistes de France Info junior s'interrogent sur les différences entre hommes et femmes dans certains pays : accès aux métiers, aux postes de pouvoir, droit d'ouvrir un compte en banque seule ou de prendre une décision sans l'accord de son mari.

En Russie, plus de 450 métiers sont encore interdits aux femmes, comme plombier ou aiguilleurs de train. C'est ce que relève la Banque mondiale dans un rapport récent.