background preloader

Montclar26

Facebook Twitter

Dan FERNANDEZ

Notions essentielles de botanique générale : graines et fruits. Introduction Habituellement, la fécondation est immédiatement suivie de la fanaison et de la chute de l'ensemble des pièces florales hormis l'ovaire (paroi et ovules).

Notions essentielles de botanique générale : graines et fruits

Les parois de l'ovaire vont évoluer pour former la paroi du fruit ou péricarpe. Le réceptacle peut parfois intervenir dans ces transformations. Clé pour conifères. Clé pour feuillus. Morphologie des feuilles. Retour Structure anatomique d'une feuille Une feuille est constituée de plusieurs parties : le pétiole ; partie cylindrique plus ou moins aplatie qui relie le reste de la feuille à la tige au niveau du noeud ( sur la tige , à la base du pétiole se situe le bourgeon axillaire) .

morphologie des feuilles

AGROECOLOGIE. Permaculture : Concevoir un jardin pour nourrir une famille de 4 personnes(vidéos) Dans ces vidéos, Christophe Köppel, de l’association Brin de paille, explique le fonctionnement d’un jardin cultivé avec les techniques de la permaculture, dans le quartier de Koenigshoffen à Strasbourg.

Permaculture : Concevoir un jardin pour nourrir une famille de 4 personnes(vidéos)

Il présente toutes les informations importantes permettant de couvrir les besoins alimentaires d’une famille de 4 personnes en faisant attention à votre terre. Source de l’image: prise2terre.wordpress.com Source: Fortune. Merci également à Evan qui m’a signalé cette conférence par e-mail. Sur le même thème Quelques repères pour bien débuter en permaculture De gré ou de force, nombre d'entre-nous opteront pour la transition, pour la décroissance, et au vu de l'actualité en France comme ailleurs, mais également de l'avenir qui se profile, l'idée-même de se mettre au vert semble de plus en plus attirante.

Mardi 5 juillet 2016 Dans "Actions et alternatives" La permaculture, la société et l’attitude humaine vues par Christophe KÖPPEL... mercredi 13 juillet 2016. Explorer les limites du BRF. Le BRF soulève auprès de certains de ses défenseurs un enthousiasme quasiment illimité, confinant parfois à la béatitude.

Explorer les limites du BRF

Ah, simplement mélanger au sol une mince couche de broyats de bois, laisser le miracle s’accomplir, y plonger les mains et sentir la vie grouiller ! Une révolution pour l’agriculture, et pour l’humanité toute entière. Pourtant, notre propre pratique du BRF n’est pas si merveilleuse. Oui, nous avons vu le sol se transformer sous nos arbres fruitiers, ces arbres s’épanouir, chasser leurs parasites et donner plus de fruits.

Une vie nouvelle s’y est développée, à la suite des champignons bénéfiques. Sur la partie du potager, le mycélium tant attendu n’est jamais venu. La surface est restée croûtée, nécessitant le secours d’un paillage supplémentaire. Il ne fait aucun doute que le BRF peut faire des merveilles dans certaines situation. Le bois raméal fragmenté. Depuis longtemps on en rêvait, du BRF et de ses secrets, de l’aggradation et du mycélium, et ben c’est fait.

Le bois raméal fragmenté

On a 3 ou 4 cm de broyat d’élagage de la ville de Montreuil qui recouvre nos buttes depuis jeudi matin. Et maintenant, on va voir ce qu’on va voir. Mais je sens qu’on va encore me demander des explications. Alors voilà : Il y a vingt ou trente ans, des chercheurs canadiens de l’université Laval, à Québec, on fait (ou refait) une constatation toute simple : les sols les plus riches sur cette planète sont ceux couverts par des forêts d’angiospermes dicotylédones (c’est-à-dire les bon vieux feuillus).

Quand ces éléments retournent au sol, par la chute des feuilles ou la morts des arbres, ils l’enrichissent considérablement, et sont réutilisés par les autres plantes (en zone tropicale, cette réutilisation est très rapide, ce qui explique pourquoi on peut avoir une grande biomasse végétale sur un sol pauvre). Ils étaient bien loin de la réalité, en fait. Photos : La spirale d'herbes aromatiques. Les anglais, dont le climat humide ne favorise pas la culture des plantes aromatiques, ont inventé un parterre surélevé en spirale pour les cultiver dans n’importe quel jardin.

La spirale d'herbes aromatiques

La structure accumule la chaleur et tempère les variations de température. La pente crée un microclimat plus chaud que les alentours. La butte surélevée est bien drainée, même en terrain et climat humides. Cette spirale peut avoir de 2 m à 3,5 m de diamètre et de 0,80 à 1,20 m de hauteur au centre selon la place dont on dispose. Avec quelques aménagements supplémentaires, il est possible d’en faire un milieu très favorable aux insectes.

Matériel nécessaire. GNIS - Les chiffres clés de la production de semences. 13 millions d'hectares d'herbe En France les surfaces en herbe représentent 45 % de la Surface Agricole Utile (SAU) et se répartissent en plusieurs catégories selon les espèces présentes et leur ancienneté.

GNIS - Les chiffres clés de la production de semences

Ces catégories sont celles établies par le SCEES (Service Central des Enquêtes et Etude Statistiques du Ministère de l'agriculture) et couvrent: Les prairies cultivées représentent 23 % des surfaces en herbe, compte tenu de leur rendement et de leur qualité, elles participent pour une part beaucoup plus importante à l'alimentation en herbe des animaux d'élevages et contribuent fortement à sécuriser les systèmes fourragers. GNIS - 2011 - FICHE FILIERES - Semences de plantes fourragères et à gazon.