background preloader

Construction de la virilité

Facebook Twitter

A quoi ressemblait la sexualité des adolescents avant 68 ? Longtemps, la France des décennies 50-60 a été perçue comme une société corsetée, que seule la libération sexuelle des années 70 aurait délivrée de son rigorisme provincial et sa raideur militaire.

A quoi ressemblait la sexualité des adolescents avant 68 ?

L’étonnante visibilité de l’homosexualité adolescente décrite par cet article paru dans «Paris-Presse-L’Intransigeant» en novembre 1960 témoigne du contraire: Pendant quelques instants, il y eut une véritable chasse à l’homme. Les adolescents aux allures douteuses encerclées par les pèlerines et les bâtons blancs grimpèrent dans les "paniers à salade". C’était il y a quelques jours. Les habitants de Saint-Germain venaient d’assister à l’une des rafles surprises ordonnées par M. Le conseiller municipal, qui habite boulevard Saint-Germain, dénonçait il y a quelques semaines "le racolage de plus en plus indiscret par les invertis". Les jeunes, tout au moins dans les milieux populaires, n'avaient pas attendu cette date pour avoir tous types de pratiques sexuelles. What I’m Telling My Son About Drunk Sex and Consent. 17 Lies We Need to Stop Teaching Boys About Sex. Le sexisme anti-hommes... et pourquoi il n'existe pas.

« Sexisme anti-hommes », « sexisme inversé » (s’il est « inversé », on reconnaît dans quel sens fonctionne le sexisme « normal » !) , « misandrie »… Vous avez sans doute déjà entendu ces expressions, dans un raisonnement honnête ou pour contourner de manière fort pratique le problème de la misogynie. Elles désignent les oppressions dont seraient victimes les hommes, souvent attribuées aux féministes ou aux femmes en général.

Signe distinctif de ces oppressions : elles n’existent pas… ou, du moins, elles ne sont pas ce que vous croyez. Une symétrie illusoire. Gorgeous Portraits Capture The Feminine Side Of Masculinity (PHOTOS) Are you sick of art history's obsession with the gentle beauty of a female muse?

Gorgeous Portraits Capture The Feminine Side Of Masculinity (PHOTOS)

Enough of these beautiful women with coy glances, flowing locks and milky soft skin -- we're ready for the men. Nir Arieli's portrait series "Men" places men in traditionally feminine spaces and postures, illuminating the human characteristics that have, over time, become decidedly feminine traits. The following male muses are making us wish men felt free to explore their feminine sides more often.

Behold, 11 reasons men should get in touch with a softer self. Read more about Arieli below. 1. Pénis Atlas : voir et montrer. Qui veut voir des pénis ?

Pénis Atlas : voir et montrer

La question n'est pas si évidente. Quand j'ai reçu le Pénis Atlas (éditions Le Contrepoint) au bureau, ça n'a pas loupé : tous les garçons sont venus me dire que c'était dégoûtant et que je devais être bien malheureuse qu'on m'oblige à me farcir cette littérature et surtout les photos qui l'accompagnent (merci mais ça va). Refuser d’être un homme : Pour en finir avec la virilité de John Stoltenberg.

Je vais donc vous résumer le livre Refuser d'être un homme : Pour en finir avec la virilité de John Stoltenberg.

Refuser d’être un homme : Pour en finir avec la virilité de John Stoltenberg

Détruire la virilité. Beaucoup d'hommes semblent très occupés à tenter de définir leur place dans le féminisme.

Détruire la virilité

C'est pour moi un phénomène assez curieux que de voir des hommes, qui ont déjà une place immense dans la société, venir encore en réclamer une dans le féminisme, perdre du temps à débattre de ce sujet alors qu'il y a d'autres urgences. Discuter de sa place c'est toujours un temps qui ne sera pas passé à discuter des inégalités subies par les femmes. Alors puisque certains cherchent leur place dans le féminisme, que même là il faut se préoccuper d'eux sinon ils passent leur temps à solliciter notre attention pour en réclamer une, attribuons leur en une. Poire aime les femmes. Poire se définit comme un pur produit du féminisme. C’est en fait un pur produit du patriarcat. La méprise vient en partie de sa supposée « gentillesse » envers les femmes, qui est en fait une forme de manipulation très peu habile et ne ressemblant que de très, très loin à la séduction, autrement dit de la servilité, envers celles qu’il ne saurait pas considérer comme des humains normaux.

L’autre partie étant bien sur l’habitude des personnes sexistes de mettre tous les problèmes de la société sur le dos des femmes, et en particulier de celles qui, pour eux, ne savent pas rester à leur place : les féministes. Ce travers est commun à la plupart des personnes sexistes mais c’est encore plus marqué chez le Poire moyen, en raison de son habitude à s’apitoyer sur son sort et à mettre la responsabilité de ses problèmes sur le dos des autres. C’est donc la faute des femmes. Ces théories de psychologie de bistrot me font rire. Les mauvais dragueurs, la faute des mères. (Salopes de mères !!!!) Un mug — Tu seras un homme, gamin. Qu’est ce que le privilège masculin ? Lorsqu'on naît en France en 2013, on est, dans l'immense majorité des cas assigné garçon ou fille et l'on va ensuite vous socialiser en fonction de cette assignation de genre.

Qu’est ce que le privilège masculin ?

De cette socialisation, découle ce qu'on appelle le privilège masculin, qui, vous allez le constater, dépasse bien évidemment celui qui en bénéficie. De façon universelle, les familles préfèrent avoir un garçon qu'une fille. On aura plus tendance à avorter d'un fœtus féminin, voire à tuer la nouvelle née dans certains pays. On tend également à pratiquer davantage d'échographies pour vérifier qu'on va bien accoucher d'un garçon et, dans de nombreuses familles, on dit vouloir continuer à faire des enfants jusquà ce qu'on ait un garçon.