background preloader

Mohamed1812

Facebook Twitter

Moms695

Mise à l'épreuve, pression, évaluation... le management implacable d'Amazon. Ce trentenaire pensait signer pour un job de rêve chez Amazon Europe, au Luxembourg.

Mise à l'épreuve, pression, évaluation... le management implacable d'Amazon

Avant de réaliser, au fil des mois, que les objectifs fixés par son manager étaient hors d’atteinte. Des rapports confiés le vendredi soir, à rendre pour le lundi. Question a pose employer amazon. Brainstorming 1. CDI.

20/20 ou vas tasseoir sur ltec – mohamed1812

Enquête : Amazon, l'envers du décor. Enquête : les inquiétantes conditions de travail chez Amazon France. Un rapport de 217 pages présente une situation sociale particulièrement préoccupante.

Enquête : les inquiétantes conditions de travail chez Amazon France

Émanant d’une demande du Comité d’hygiène, de sécurité (CHSCT), il brosse un tableau qui confirme d’autres enquêtes et témoignages sur les conditions de travail dans l’entreprise. ActuaLitté, CC BY SA 2.0 Pour y parvenir, 256 salariés ont été entendus, tous travaillant dans l’entrepôt logistique de Montélimar. Parmi les résultats, 44 % des personnes affirment avoir consulté un médecin, pour des problèmes de santé liés à leur emploi. Or, c’est justement une série d’alarmes émanant de la médecine du travail, ainsi que de la Caisse d’assurance retraite et de la santé du travail qui avait incité le CHSCT à enquêter.

Au cours de l’année passée, la multiplication de troubles musculo-squelettiques observée avait inquiété les médecins. Et par-dessus tout, revient cette fameuse question de pauses pipi, les employés pointant le « contrôle des interruptions pour aller aux toilettes ». Amazon : les quatre secrets de son incroyable logistique. La fiabilité de la livraison est un élément stratégique dans l’e-commerce.

Amazon : les quatre secrets de son incroyable logistique

Amazon l’a théorisé avant tout le monde et y consacre des moyens colossaux. Dès 2005 aux Etats-Unis, il a lancé Prime, une formule d’abonnement qui permet de recevoir tous ses colis gratuitement en deux jours. Et même en vingt-quatre heures en Europe. Les conditions de travail chez Amazon - Témoignage d’un syndicaliste. Une employée d'Amazon raconte «la peur organisée» Amélie (1), 30 ans, a travaillé quelques semaines au sein de la plateforme d’Amazon à Montélimar (Drôme).

Une employée d'Amazon raconte «la peur organisée»

Voici comment Amazon surveille et licencie automatiquement ses ouvriers d'entrepôt, ceci pour des raisons de productivité. Les grandes entreprises commerciales possèdent généralement un ou plusieurs entrepôts qui servent à stocker leurs produits.

Voici comment Amazon surveille et licencie automatiquement ses ouvriers d'entrepôt, ceci pour des raisons de productivité

C'est le cas d'Amazon qui en possède plusieurs d'ailleurs. C'est dans ces entrepôts que les employés qui y travaillent, conditionnent, trient et mélangent chaque commande avant de l'envoyer à la porte de l'acheteur. Seulement, il semble que ces employés travaillent parfois dans des conditions pas très confortables et pour le cas d'amazon, sa culture exigeante en matière de productivité des travailleurs a été révélée par de nombreuses enquêtes. Tout d'abord, il faut savoir que les entrepôts d'Amazon ont été automatisés et certains postes ont été remplacés par des robots. Amazon utilise des logiciels pour surveiller la productivité de ses employés, et les licencier. Travailler chez Amazon.com : 894 avis. Entre «bonne ambiance» et épuisement, les salariés d’Amazon racontent leurs conditions de travail. Plusieurs milliers de salariés d’Amazon se sont mobilisés cette semaine dans le monde pour dénoncer leurs conditions de travail.

Entre «bonne ambiance» et épuisement, les salariés d’Amazon racontent leurs conditions de travail

En réaction, la firme américaine rappelle qu’elle est classée parmi les entreprises les mieux notées par ses salariés. 20 Minutes a recueilli plusieurs témoignages d’employés d’Amazon pour avoir leur ressenti. Comment travaille-t-on chez Amazon ? En début de semaine, une grève suivie par des milliers de salariés en Europe et aux Etats-Unis pointait du doigt les conditions de travail dans les entrepôts du géant américain. Elle faisait écho aux nombreuses mobilisations déjà organisées l’année dernière – une cinquantaine au total – dans toute l’Europe. Cadences trop rapides, pauses réduites, salaires faibles : les griefs des syndicats sont nombreux. Amazon : un rapport alarmant sur les conditions de travail à Montélimar.

C’est un document au contenu explosif pour Amazon. Ce rapport de 217 pages, que Capital a pu consulter, est une première dans son genre pour le géant américain du e-commerce. Mené par le cabinet Syndex de février à avril, à la demande du CHSCT, il expertise les risques psychosociaux liés aux tâches effectuées dans l’entrepôt logistique de Montélimar, une des cinq plateformes de stockage d’Amazon en France. Basé sur les témoignages et entretiens de 256 salariés (sur les 776 travaillant en CDI sur le site), ce rapport apporte des données alarmantes sur l’impact du management “amazonien” sur la santé et le stress des employés. Il montre notamment que 44% des sondés ont déclaré avoir consulté leur médecin traitant pour un problème lié à leur travail.

Cette expertise fait suite à des alertes du médecin du travail et de la Carsat (La Caisse d'Assurance Retraite et de la Santé au Travail), adressées en 2017 au CHSCT et à la direction de la plate-forme. “Une situation très préoccupante” Livraison le jour de la commande, nouvelle bombe d'Amazon. C'est une alerte à la bombe que les libraires américains font résonner alors qu'Amazon tente une fois de plus de dépasser les limites physiques de la livraison à domicile.

En effet, il semble que le cybermarchand tente de mettre en place une logistique permettant d'assurer une livraison le jour même de la commande, réaction qui pourrait avoir des conséquences terribles pour les libraires. Les atouts du cybermarchand sur les boutiques ne reposent pas que sur un refus de se soumettre aux impôts sur les sociétés. En effet, dans la plupart des États, Amazon est exempt des taxes que les autres structures reversent, conformément à la mise en application d'une loi de 1992 émanant de la Cour suprême.

Cependant, la société, pour s'assurer de ce contournement, a accepté de taxer les ventes dans certains États, à partir de cet automne. Une longue lutte fiscale, qui pourrait tout simplement révéler un changement de stratégie. Sources : Slate , Gizmodo , Quill and Quire.