background preloader

Maison romaine

Facebook Twitter

La maison des riches Romains. La maison des riches Romains Les Romains riches habitaient de grandes demeures appelées « domus ».

La maison des riches Romains

Ces habitations étaient constituées de plusieurs parties. Plan d'une domus Le vestibulum La première pièce est l'entrée, le vestibulum. Mosaïque représentant un chien de garde L'atrium Atrium Après avoir passé l'entrée, on arrivait dans l'atrium. Les cubicula Les chambres, appelées cubicula, étaient décorées de magnifiques peintures murales. Le laraire Le sanctuaire familial, le laraire, est un petit autel réservé au culte des Lares, les Dieux du foyer. Laraire orné d'une fresque La culina La cuisine était généralement petite car les cuisiniers étaient normalement des esclaves. Culina L'hortus et le péristyle Péristyle Dans les maisons romaines, il y avait généralement un jardin ,appelé hortus, un espace vert à toit ouvert avec un petit bassin.

Le triclinium A droite de l'atrium, on arrivait dans la salle à manger, triclinium. -Trois lits en pente en forme de U. -Une table ronde ou carrée. Le tablinum. La villa romaine. A l’origine la villa romaine est une entité économique qui a pour vocation la production agricole.

La villa romaine

Progressivement, les bâtiments composant la villa évoluent pour permettre aux propriétaires de bénéficier d’un certain confort de vie. La villa romaine comprend généralement deux parties : la partie résidentielle (la pars urbana) réservée aux propriétaires de la villa et la partie agricole (la pars rustica). Cependant, on rencontre certaines variantes du modèle : la villa urbana qui est donc une résidence de luxe sans aménagements agricoles (ou minimes) et la villa rustica dont la seule vocation est agricole, la part de l’habitat est minime car elle est occupée par les exploitants et non par les propriétaires. Il existe unes grande variété de plans de villae et notamment des variations d'ordre régional. Mais deux grands types de plans prédominent : la villa de plan fermé organisée autour d'une cour et la villa de plan ouvert, dotée de deux ailes encadrant une cour ouverte.

La domus : plan et architecture. C'est la maison de ville.

La domus : plan et architecture

Elle donne sur une rue. Il y a peu d'ouvertures donnant sur l'extérieur. A partir de l'époque impériale, la typologie des maisons romaines est variée : les plans rivalisent d'originalité. Pour en savoir plus : Evolution et fonctions de la domus 1) Le vestibulum. Dans les premières maisons romaines, la porte d'entrée (janua) ouvre sur un couloirs (fauces) qui conduit à l'atrium. 2) Les tabernae Les propriétaires installent parfois des boutiques (les tabernae) de part et d'autre de l'entrée de la domus. 3) L'atrium C'est une cour carrée. Au centre se trouve un bassin carré : l'impluvium. La cour est à ciel ouvert. A l'époque royale, l'atrium sert de cuisine et abrite également l'autel domestique de la maison. 4) L'impluvium Ce bassin carré ou rectangulaire occupe le centre de l'atrium. 5) Le tablinum.

Roman House 3D. Maison romaine. Une maison romaine (domus en latin, ce qui se prononce "domousse") peut être aussi bien une maison traditionnelle et familiale appelée villa qu'un type d'immeuble à étages, appelé insula, réservé au centre des grandes cités.

Maison romaine

Les palais des empereurs portaient eux-mêmes ce nom général de domus, maison : la Domus aurea était le palais de l'empereur Néron. Une villa romaine reconstituée en Autriche. Types d'habitations[modifier] Le mot villa en latin, et donc une « villa romaine » en français, peut désigner soit une maison romaine traditionnelle, soit une grande ferme située au milieu d'une vaste exploitation agricole. Le mot insula désigne ce que nous appelons un immeuble, urbain et collectif, pouvant comporter quatre étages, parfois davantage. Salle à manger des esclaves d'une grande maison. Des femmes en train de tisser. Comparaison d'une maison romaine traditionnelle et d'une maison romaine à péristyle[modifier] La maison familiale traditionnelle[modifier] Atrium : la pièce centrale[modifier]