background preloader

MuCEM

Facebook Twitter

En Images

MuCEM. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

MuCEM

Le musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM)[1] est un musée national situé à Marseille en France. Il ouvre le [2] lors de l'année de la Capitale européenne de la culture. Se définissant comme un « musée de société »[3],[4], il est consacré à la conservation, l'étude, la présentation et la médiation d'un patrimoine anthropologique relatif à l'aire européenne et méditerranéenne, à partir de collections d'origine internationale et de recherches tournées vers une approche transdisciplinaire, concernant les sociétés dans leur totalité et dans l'épaisseur du temps. Au delà des collections, le MuCEM a pour vocation de fonctionner comme un forum, un lieu de débats, où les présentations de référence et les expositions temporaires s'articulent autour de grandes questions de société[5].

Le MuCEM est dirigé par Bruno Suzzarelli (président) et Zéev Gourarier (directeur scientifique et des collections). Vue du MuCEM depuis un bateau. Fort Saint-Jean. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fort Saint-Jean

Au milieu du XVe siècle, la puissante tour carrée est construite par le roi René pour garder la passe du port. La tour ronde du fanal est construite en 1664. La construction du fort, exigée par Louis XIV, est réalisée de 1668 à 1671 par le chevalier de Clerville après expropriation des Hospitaliers et de nombreuses maisons. Sur instruction de Vauban, le creusement en 1679 d’un large fossé l'isole totalement de la ville. MuCEM - Le Fort Saint-Jean. À l’entrée du port de Marseille, en aplomb au-dessus du môle J4, le fort Saint-Jean devient un espace d’exposition pour les collections permanentes.

MuCEM - Le Fort Saint-Jean

Il accueille également des manifestations temporaires, tout en proposant au visiteur un parcours dans un jardin méditerranéen. Le fort Saint-Jean constitue un véritable point de jonction entre la ville et le musée, entre l’histoire et son écrin contemporain. Le fort Saint-Jean est un complexe militaire indissociable de l’histoire de Marseille. Si ses fondations remontent à la fin du XIIe siècle, la construction du fort à l’emplacement de l’ancienne commanderie de Saint-Jean de Jérusalem date du XVIIe siècle, lorsque Louis XIV décida de renforcer les défenses de la ville. Le fort conserve ensuite une vocation militaire pendant plus de trois siècles. Les travaux de restauration du Monument Historique du fort Saint-Jean ont été conduits sous la maîtrise d’oeuvre de François Botton, Architecte en Chef des Monuments Historiques.

MuCEM - Site Officiel. Comprendre le MuCEM. Villa Méditerranée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Villa Méditerranée

La villa Méditerranée est un monument marseillais construit sous l'impulsion du Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur afin de « s'emparer des grands enjeux de la Méditerranée contemporaine[1]. » Le bâtiment se situe sur l'esplanade du J4 dans le 2e arrondissement de Marseille, à côté du MuCEM, et s'inscrit dans le projet de rénovation urbaine de Marseille à l'instar du quartier d'Euroméditerranée. Il accueille des salles de travail et de réunion, des espaces d'exposition ainsi qu'un amphithéâtre[2]. Conçu par l'architecte milanais et professeur d'urbanisme Stefano Boeri, l'architecture du bâtiment est caractérisée par une structure en porte-à-faux surplombant un bassin artificiel de 2 000 mètres cubes d'eau. Le bâtiment a été inauguré le 7 avril 2013 et les parcours d'exposition sont ouverts au public depuis le 14 juin 2013[3]. L'architecture[modifier | modifier le code] Le bâtiment est caractérisé par sa structure en porte-à-faux.

Villa Méditerranée, un bâtiment entre ciel et mer. Le bâtiment de la Villa Méditerranée a fait l’objet d’un concours remporté en 2004, par l’architecte Stefano Boeri.

Villa Méditerranée, un bâtiment entre ciel et mer

Les travaux ont démarré en 2010. Stefano Boeri a conçu un édifice hors normes qui développe ses espaces sur et sous la mer et se distingue par une spectaculaire avancée en porte-à-faux de 40 mètres, au-dessus d’un bassin artificiel de 2 000 m2. Véritable prouesse technique, il est, à ce jour, unique en Europe par sa capacité d’accueil du public. Le niveau supérieur, dont le toit culmine à 19 mètres au-dessus du bassin, accueillera un plateau d’exposition de 760 m2, relié par une passerelle à une salle de 150 m2 et entouré d’un belvédère en libre-accès.

Sous le bassin de 2,25 mètres de profondeur, se trouve la base du bâtiment. A l’extérieur, la peau de béton, percée d’ouvertures, a été pensée comme un ruban parcourant tout l’édifice, de sa façade arrière à son toit, en passant par la face inférieure du porte-à-faux. Rudy Ricciotti. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rudy Ricciotti

Biographie[modifier | modifier le code]