background preloader

Ecriture web

Facebook Twitter

50 Idées de Sujets pour Votre Blog! Problème de page blanche, recherche de productivité ou tout simplement nouveau blog à l’horizon, il n’est pas toujours facile de créer et de maintenir un blog riche, vivant et intéressant.

50 Idées de Sujets pour Votre Blog!

Aujourd’hui je vous ai donc préparé un mémo à garder sous le coude pour revoir rapidement 50 idées de sujets pour votre blog. 1. Rassemblez des informations, des faits ou des statistiques sous forme d’une liste. Marquez des points en présentant une courte description pour chaque ressource. 2. ECRIVEZ L’ARTICLE DE BLOG PARFAIT. Souvent, lorsqu’on commence l’écriture d’un billet, on ne s’encombre pas des détails techniques !

ECRIVEZ L’ARTICLE DE BLOG PARFAIT

Généralement, prise par l’inspiration (ou sous la contrainte d’un billet à sortir) on se lance en mode sténo, couchant nos idées sur l’écran, au grè des pensées qui viennent à nous. D’ailleurs, pour ce qui est de l’écriture, chacune a ses petits rituels. Mais, si l’on souhaite optimiser nos articles, que ce soit pour améliorer notre référencement (l’ensemble de techniques utilisées pour se positionner sur les moteurs de recherche) ou pour augmenter notre lectorat, il y a quelques règles simples à appliquer. Loin de moi l’idée de couper l’élan créatif du récit, de freiner la plume à grands coups de stratégies…disons un bon compromis entre stratégie et spontanéité. La TO DO LIST pour ecrire un bon article de blog Soignez vos titres Cela peut sembler une banalité, mais c’est la règle de base.

Le titre doit être assez explicite pour donner le ton du sujet abordé. Soignez vos photos Les interlinks. Évaluer la qualité de ses contenus : la checklist. Vous avez rédigé puis soigneusement relu votre article, votre page ou votre fiche-produit.

Évaluer la qualité de ses contenus : la checklist

Avant de publier, reste une question essentielle à arbitrer : quelle est la valeur d’usage réelle de votre contenu ? En somme, sa lecture rend-elle concrètement service à l’utilisateur ? Et pouvez-vous attendre un légitime retour sur investissement au vu du temps passé à rédiger ? 1. Mon contenu sera « trouvable » (findable) Mon <title> contient mon expression-clé, c’est-à-dire la requête sur laquelle j’ambitionne de me positionnerJ’ai un titre éditorial de niveau principal : <h1>J’ai au moins deux intertitres : <h2>Ma métadescription est soigneusement rédigéeJ’ai prévu au moins un lien interne éditorialement pertinent pour mon utilisateurLes titres et les balises de mes images sont complétés 2.

J’ai rédigé en respectant une structure de pyramide inverséeJ’ai utilisé des puces et/ou des listes numérotées pour aérer ma page et faciliter la lectureJ’ai respecté le style-guide de mon site 3. Les impostures de «l’écriture web» Si l’on en croît la vulgate de certains “experts” journalistiques ou marketing, écrire pour le web requiert un savoir-faire complexe et bien précis.

Les impostures de «l’écriture web»

Il s’agirait de suivre des règles incontournables si l’on veut plaire au lecteur et faire de l’audience. Ce point est soulevé par Morgane Tual dans son dernier coup de gueule via lequel elle raille ces formateurs sexagénaires débitant ce genre de règle absurde avec une “certitude insensée”. Ecrire court à tout prix alimente l’idée qu’on ne peut pas créer de la profondeur sur Internet, que tout est forcément superficiel et creux. Difficile d’expliquer le rigorisme de l’impératif kantien en 140 signes… En réalité, il ne faut pas écrire court, il faut écrire “dense” : dire un maximum de choses avec un minimum de mots. Mais écrire dense, cela veut dire avoir des choses à dire, avoir de l’information, des faits à délivrer. Cela signifie éviter des paragraphes “pavés” de quinze ligne sans aération dans lesquels le lecteur ne veut pas “entrer”.

32 conseils excentriques pour être un meilleur rédacteur web et donner l'envie d'en redemander. Au lycée j’étais un piètre dragueur.

32 conseils excentriques pour être un meilleur rédacteur web et donner l'envie d'en redemander

Là où mon meilleur ami faisait mourir de rire les filles, je les ennuyais au bout de 30 secondes et elles disparaissaient toujours dans les bras d’un autre… Un soir, suite à un énième râteau, il me dit : Tes histoires sont trop longues et chiantes. Oublie tes considérations philosophiques.Va droit au but ! Depuis mes études je ne l’ai jamais revu mais je garde ses mots comme une des meilleures recommandations que l’on puisse donner à un rédacteur web. Et je ne le remercierai jamais assez. Pas parce que je me tape une bombe 20 ans plus tard. Mais parce que son conseil me permet aujourd’hui de proposer des contenus de qualité et de monnayer mes écrits. Mais comme il faut donner beaucoup avant de vendre ses services je vous livre 32 autres conseils pour devenir un tueur de l’écriture web.

Dormez au moins 8 heures par jour Trop de gens gaspillent un temps précieux en écrits et bavardages inutiles jusque très tard dans la nuit. Faites un gros colombin libérateur.