background preloader

Au quotidien, campagne, ville et nature

Facebook Twitter

Le Manuel des jardiniers sans moyens. Qui sommes-nous ? Noé Conservation est une association créée au printemps 2001 qui a pour mission de sauvegarder la biodiversité.

Qui sommes-nous ?

Jardins de Noé estun programme innovant d’éducation à l’environnement et de sensibilisation à la biodiversité développé par Noé Conservation. Il s’adresse autant au grand public qu’aux collectivités ou aux entreprises. Faire découvrir et apprécier la biodiversité de proximité en favorisant le contact de l’Homme avec la nature dans son quotidien, étendre un réseau de jardins favorables à la préservation de cette biodiversité tout en animant virtuellement une communauté de jardiniers engagés et passionnés : telle est l’ambition de ce programme original.

Les jardins, terres d’accueil pour la biodiversité La biodiversité de proximité représente toute la diversité et la richesse biologique présente dans nos régions. Avec la raréfaction des milieux naturels, les jardins peuvent aujourd’hui constituer de véritables réservoirs propices à cette biodiversité. Lumière sur des super-héros.

Le 02.03.2015Catégorie: © Rose-Line Preudhomme | MNHN Comment rendre un « truc » soit disant gluant, allongé de quelques centimètres, se tortillant dans tous les sens et de surcroît rose-marronnasse, extrêmement sympathique ?

Lumière sur des super-héros

Avec des yeux et un sourire, ça donne ça : Mais en vrai, le ver de terre, c'est un super héros ! Pourquoi ? Alors que certaines larves et insectes dévorent les plantes et se voient affublés du nom de « ravageurs », parce qu'ils passent leur temps à manger ce que l'on ne veut pas qu’ils mangent. Son super pouvoir ? La capacité d'avaler plusieurs fois par jour son poids en terre et à la libérer sous forme de crottes dans ses galeries souterraines et à la surface. Une publication qui fait le point. Observatoire des Saisons. Devenir Observateur Pour rejoindre l'ODS et les centaines d'autres personnes qui relèvent déjà des données et les transmettent aux scientifiques, il vous suffit de suivre ces 3 étapes : 1.

Observatoire des Saisons

Apprendre à observer Dans cette rubrique vous prendrez en main le protocole d'observation proposé par les scientifiques. Vous prendrez connaissance des conditions nécessaires pour choisir son site d'étude et des différents protocoles d'observations à appliquer en fonction de l'espèce choisie. ► accédez à la page Aide Nous vous invitons à faire quelques exercices pour vous entraîner à observer. 2. Dans cette rubrique vous avez le choix entre plus de 40 espèces d'arbres, arbustes, herbacées, insectes et d'oiseaux. . ► accédez à la page 3. Cette rubrique vous permet d'enregistrer vos données sur le web et de les transmettre aux scientifiques. . ► accédez à la page Devenir relais de l'ODS Bénévolat De nombreuses associations ou réseaux relayent l'Observatoire des Saisons.

Observatoires de la biodiversité. Chauves-souris. Suivre les populations de chauves souris en France La France compte 34 espèces.

Chauves-souris

Parmi celles-ci, certaines sont globalement présentes sur l’ensemble du territoire comme la Pipistrelle commune (Pipistrellus pipistrellus) ou la Sérotine commune (Eptesicus serotinus) tandis que d’autres présentent une distribution limitée en France comme le Murin de Capaccini (Myotis capaccinii) présent seulement dans la région méditerranéenne, ou le Murin des marais (Myotis dasycneme) qui n’est observé que dans les départements du Nord Est de la France. Pipistrelle en plein vol [© Christophe Rousseau] Cependant les connaissances des distributions de nombreuses espèces restent lacunaires dans la plupart des régions. Ceci s’explique notamment par leur discrétion, la difficulté de les étudier et l’évolution régulière des connaissances. Certaines espèces rares font déjà l’objet de dénombrements réguliers notamment en hiver (comptage des individus dans leurs gîtes). A lire aussi sur le blog :

Le Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC) Le Centre de Recherches par le Baguage des Populations d’Oiseaux Le Centre de Recherches par le Baguage des Populations d’Oiseaux (C.R.B.P.O.), qui coordonne notamment les activités de baguage en France, au sein du Muséum national d’Histoire naturelle, coordonne également un programme de Suivi Temporel des Oiseaux Communs (programme STOC) qui se compose de deux volets complémentaires : - l’un est conçu pour évaluer les variations spatiales et temporelles de l’abondance des populations nicheuses d’oiseaux communs.

Le Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC)

Il est basé sur des points d’écoute (le STOC-EPS, Echantillonnages Ponctuels Simples) ; - l’autre vise à étudier les variations de deux des plus importants paramètres démographiques (survie des adultes et succès de la reproduction ; STOC-Capture). Mesange charbonnière [© Jean Moussus] Cette approche est basée sur la capture et la recapture de passereaux nicheurs à l’aide de filets japonais.

La coordination du programme STOC points d’écoute est assurée au CRBPO par Frédéric Jiguet. La Hulotte - Le journal le plus lu dans les terriers. Village Le magazine fait par des journalistes ruraux, qui deniche des initiatives innovantes la campagne.