background preloader

Michelinechti

Facebook Twitter

anneliese

Doc et musicienne

Politique

Ressources documentaires. LATIN - GREC - Langue. Document numérique. Les bibliothèques numériques dans les nuages sont-elles compatibles avec les missions de lecture publique ? La veille apprivoisée #13. Qu’adviendrait-il si nous n’avions plus le choix ?

Les bibliothèques numériques dans les nuages sont-elles compatibles avec les missions de lecture publique ? La veille apprivoisée #13

- Par L.Dujol. CC-BY-SA Sélection hebdomadaire d’informations parues sur le web concernant le monde de l’info-doc et les enjeux du numérique. - Les dangers du livre électronique, par Richard Stallman – Framablog Lors d’une table ronde sur le droit d’auteur Richard Stallman a expliqué que la façon dont les livres numériques sont vendus aujourd’hui par les principaux fournisseurs, présentent un risque majeur de confidentialité que les livres physiques ne posent pas. Un seul de ces abus fait des livres électroniques une régression par rapport aux livres imprimés. Une gestion collective pour faire renaître les livres épuisés et orphelins. On le pressentait depuis la signature, le 1er février 2011, d’un accord-cadre relatif à la numérisation et l’exploitation des livres indisponibles du XXe siècle, on songeait à un projet de loi émanant du gouvernement, c’est une proposition de loi visant à organiser une gestion collective obligatoire vient d’être enregistrée par la présidence du Sénat le 21 octobre 2011.

Une gestion collective pour faire renaître les livres épuisés et orphelins

Que dit l’introduction à cette proposition de loi ? Elle confirme que les droits permettant de numériser les œuvres et de les communiquer en ligne au public n’ont été généralement accordés par contrat aux éditeurs que depuis 2001[1]. Comment alors numériser et mettre à la disposition du public, en toute sécurité juridique, les 500 000 livres du XXe siècle pour les lesquels ni les éditeurs qui les avaient publiés ni les bibliothèques qui les conservent ne disposent des droits nécessaires ? La mondialisation de la recher (...) - Qu’est-ce qu’un livre ? Grande (...) - Roger Chartier. Qu’est-ce qu’un livre ?

La mondialisation de la recher (...) - Qu’est-ce qu’un livre ? Grande (...) - Roger Chartier

Un discours qui a cohérence et unité, ou bien une anthologie de citations et d’extraits ? La conversion numérique d’objets de la culture écrite qui sont encore les nôtres, le livre, mais aussi la revue ou le journal, oblige de faire retour sur la question fondamentale. Cette opération est au fondement même de la constitution de collections électroniques permettant l’accès à distance des fonds conservés dans les bibliothèques. Bien fou serait celui qui jugerait inutile ou dangereuse cette extraordinaire possibilité offerte à l’humanité. « Quand on proclama que la Bibliothèque comprenait tous les livres, la première réaction fut un bonheur extravagant », écrit Borges, et c’est une même immédiate félicité que produit la promesse d’une nouvelle Babel numérique.

Tous les livres pour chaque lecteur, où qu’il soit : le rêve est magnifique, promettant un accès universel aux savoirs et à la beauté. Toutefois, il ne doit pas faire perdre raison.

Digital humanities

Intelligence économique. Monceau Assurance intègre la GED à ses processus de gestion. Courant 2004, Monceau Assurances s'interroge sur l'opportunité de déployer une solution de gestion électronique de documents (GED).

Monceau Assurance intègre la GED à ses processus de gestion

La compagnie d'assurance entend se doter d'un outil d'archivage et de sécurisation des documents entrants, de type contrat d'assurance vie notamment. En lien avec le cabinet de conseil Stream Consulting, la société commence par réaliser une étude d'opportunité. "Nous avons abouti à la conclusion que la GED devait être intégrée à nos processus de gestion pour être réellement efficace", Bruno Depeyre, Directeur de l'Organisation et des Systèmes d'information chez Monceau Assurances.

Tous les chemins mènent au numérique. La constitution de bibliothèques numériques, dont la masse documentaire est sans cesse croissante, amène à plusieurs réflexions essentielles. Le numérique a-t-il changé la vision du patrimoine pour les bibliothèques qui se sont lancées, depuis la mise en chantier de programmes de numérisation, dans des réalisations d’importance ? Comment faire du patrimoine numérique un bien pérenne, cohérent, aussi fondamental que les collections physiques ? Après le catalogage, faut-t-il supprimer aussi le catalogue ? Après bien des années d’efforts, le temps de travail consacré au catalogage, rédaction de notices bibliographiques ou autorités, est en forte diminution, quand il n’est pas carrément supprimé Ceci est le résultat d’une longue bataille de quelques personnes tenaces, avec une mention particulière pour l’équipe de la Médiathèque de Fresnes et son directeur Thierry Giappiconi, et de quelques avancées techniques : généralisation des formats Marc, changement de politique pour la fourniture de notices à la BNF, base BN Opale+ et son serveur Z3950, intégration de clients Z3950 dans les SIGB et automatisation de la récupération de notices sur l’exemple du vendangeur inauguré à Fresnes en 2005 avec le SIGB Aloès (Opsys).

Après plusieurs années de fonctionnement, il est possible aujourd’hui de dresser un premier bilan. S’il apparaît que le travail de catalogage est devenu, pour ceux qui le souhaitent, négligeable, la gestion et l’administration du catalogue reste une procédure lourde et complexe. Livre-arbitre.

Veille

Recherche documentaire. Webdoc. Web 2.0 : panorama des outils, des services et des applications pour les bibliothèques. Linguistique. Des perles pour les thésaurus. Programmation. Littérature. Digital journalism » Article » Historique de l’érosion de la vie. Depuis 5 ans, Facebook a fait évoluer sa politique de confidentialité.

digital journalism » Article » Historique de l’érosion de la vie

Alors qu'à ses débuts le site laissait le contrôle aux utilisateurs, il facilite aujourd'hui l'accès à nos données. [Cet article est une traduction d'un article publié sur le site de l'Electronic Frontier Foundation] Depuis que Facebook est devenu une entreprise il y a cinq ans on assiste à une remarquable transformation. A ses débuts, il s’agissait d’un espace privé pour communiquer avec les groupes de votre choix.

Peu de temps après, c’est devenu une plateforme sur laquelle la plupart de vos informations étaient publiques par défaut. Aujourd’hui, c’est devenu une plateforme sur laquelle vous n’avez pas d’autre choix que de rendre certaines informations publiques, et ces informations peuvent être partagées par Facebook avec ses partenaires et utilisées pour cibler les publicités. Politique de respect de la vie privée de Facebook, 2005 :

TAL

Droit d'auteur. Langage documentaire. Bibliothèque. Pearltrees videos. Help. Cool stuff. Musique. Histoire de l'opéra. Documentation. Philo. Culture. WillNoel. Méthodologie rédaction mémoire. A voir. Web. Ebook PDF Search Engine. Le web sémantique oui, mais pas sans une meilleure gestion des o. GED. Histoire.


  1. PED Jan 31 2010
    Bonjour, vous avez les "pearltrees videos" pour comprendre les méthodes et les méthodes d'usages. Si vous avez des questions, n'hésitez pas, je suis là pour ça
  2. michelinechti Jan 31 2010
    Merci. Pour l'instant j'en suis à : essayer de comprendre...