background preloader

Social Learning

Facebook Twitter

C'est quoi le modèle 70/20/10 ? C’est en 1996 qu’apparaît le modèle 70/20/10, résultat des travaux de recherche menés par les scientifiques Morgan McCall, Robert W.

C'est quoi le modèle 70/20/10 ?

Eichinger et Michael M. Lombardo du Center for Creative Leadership. Leur objectif était de comprendre les modes d’apprentissage de tout un chacun. Nous apprenons à l’école, à l’âge adulte nous suivons des formations… mais ce n’est qu’une partie infime de notre apprentissage ! A quoi correspond les 70/20/10 ? Le modèle 70/20/10 découpe en trois domaines distincts notre façon d’apprendre et de nous former. 70% de notre apprentissage se fait au travers de nos expériences et pratiques de tous les jours, 20% de notre apprentissage se fait au travers de nos interactions sociales et 10% de notre apprentissage provient d’un mécanisme d’apprentissage conscient, formel. Livre blanc social learning cle281f84. 8 bonnes pratiques pour un social learning réussi.

Grâce aux outils de partages et d’échanges issus du web 2.0, le social-learning offre des conditions d’apprentissage collaboratif bénéfiques à l’acquisition de connaissance.

8 bonnes pratiques pour un social learning réussi

Il favorise l’émergence naturelle de formations « informelles » entre collègues, là où la formation à distance ne proposait que des apprentissages formels non sociabilisés. En encourageant les apprenants à l’interaction via des forums, blogs, messageries, en créant un suivi de la formation et de ses évènements via des fils d’actualités ou autres tweets, il n’est plus question d’une transmission descendante du savoir mais d’une co-construction des connaissances. Un regard sur le Social Learning. On peut ainsi considérer le Social Learning comme le développement des savoirs par la connexion aux autres via des outils web 2.0.

Un regard sur le Social Learning

Une intelligence collective ou “ formation collaborative ” qui nous permet d’apprendre des uns des autres par des médias en modes synchrones ou asynchrones. Pour illustrer ce concept d’apprentissage, je vous livre dans cet article trois pépites numériques. La première celle de Christophe Batier (université de Lyon 1) qui nous expose une définition très pertinente du Social Learning pour l’enseignement soit « l’utilisation des réseaux sociaux de manière informel pour l’enseignement ».

Apprentissage formel ou informel ? Les 2, mon capitaine ! "Le vrai génie des organisations est l’informel, le non prévu, souvent inspiré des façons dont les individus gèrent leurs problèmes d’une manière que les processus formels ne peuvent anticiper.

Apprentissage formel ou informel ? Les 2, mon capitaine !

Quand on est en compétition sur la connaissance, le jeu s’appelle improvisation et non normalisation. " John Seeley Brown Au cours de cette dernière décennie, il y a eu de nombreux débats (voir par exemple les dates des références bibliographiques en bas de page) et discussions au sujet de l’avenir de l’apprentissage. Community manager : un nouveau rôle pour la formation. Community management ?

Community manager : un nouveau rôle pour la formation

Animer des groupes d’experts, d’apprenants ; identifier et mettre en avant les meilleures contributions ; nourrir ces groupes, ces communautés, par des défis pour maintenir un niveau de conversation suffisant… En ligne le plus souvent, pour d’évidentes raisons (souplesse, optimisation des coûts), même si l’écrit peut rebuter certains ; mais le regroupement présentiel n’est pas exclus : la preuve par ces séminaires annuels, où une communauté peut se retrouver "dans la vraie vie". On conçoit que la fonction de "community management" (animateur de communautés) puisse devenir une responsabilité à part entière de la formation. Formation à distance continue, du blended learning au digital learning. XEnvoyer cet article par e-mail Formation continue, du blended learning au digital learning XEnvoyer cet article par e-mailFormation continue, du blended learning au digital learning Ressources humaines Techniquement mature, pédagogiquement efficient, économiquement profitable : l'e-learning s'impose dans l'entreprise Les MOOCs (Massive Open Online Courses), nés aux États-Unis, ont porté un renouveau de l’enseignement, et ce jusqu’à la formation professionnelle.

Formation à distance continue, du blended learning au digital learning

Par Laurène Rimondi La formation à distance est partout. Si la salle reste le mode d’apprentissage privilégié à 95 %, 33 % des salariés ont bénéficié d’une formation à distance, en progression de 9 points depuis 2011, selon une étude du groupe Cegos, publiée en 2013. La France, reine du mix Mais les entreprises françaises restent encore à la traîne : les salariés ont deux fois moins accès à la formation à distance que leurs homologues britanniques (65 %), par exemple.

Mouvance participative. La révolution du social learning. XEnvoyer cet article par e-mail La révolution du social learning XEnvoyer cet article par e-mailLa révolution du social learning La transmission interne des savoirs remise au goût du jour E-Learning 2.0.

La révolution du social learning

Partage des connaissances. Pour Frédéric Domon, directeur de l'agence SociaLearning et co-auteur d'un livre blanc sur le sujet, “le social learning peut être considéré comme le développement des savoirs, des aptitudes et attitudes, par la connexion aux autres – que ce soient des collègues, des mentors ou des experts – via les médias électroniques synchrones ou asynchrones”. L'échange social, facteur d'apprentissage Ces théories éprouvées au service de la formation ont été remises au goût du jour par le développement du Web 2.0 et des réseaux sociaux.

L'un des problèmes du e-learning est que bien souvent, les apprenants ne vont pas au bout de leur formation. “Le social learning ne repose pas tant sur le contenu que sur la façon dont on va se connecter aux autres, explique Frédéric Domon.