Depuis quelques années, je suis régulièrement soumis à des pressions diverses qui m'obligent à faire la mise au point suivante : L'Arbre Celtique est un site consacré à l'étude de la civilisation celtique antique de manière historique et scientifique et ne souhaite pas être autre chose. Par conséquent, toute récupération de tout ou partie de son contenu par des mouvements néo-druidiques ou des partis politiques quels qu'ils soient se fait sans mon assentiment. En particulier, je déplore de constater que des mouvements extrémistes croient trouver dans L'Arbre Celtique de quoi alimenter leur idéologie. Aucune de ces "sensibilités" ne sont les bienvenues sur ce site. L

L

Antiquité I) La Gaule celtique : un "chaos" (Michelet) ou une première civilisation proto-urbaine A) Des Indo-Européens conquérants : une " civilisation de la guerre " appuyée sur le fer Les Celtes constituent un rameau occidental des Indo-Européens (ils forment des peuples différents, dont les langues sont apparentées). Dès le VIII° siècle, surtout à partir du V° siècle, ils migrent vers l'ouest, le nord, le sud, le sud-est - jusqu'en Turquie... à partir d'un secteur originel bavarois. Pendant quatre siècles, de longs convois d'hommes, de femmes, d'enfants, de chariots, de cavaliers errent sur les chemins, sans buts déterminés, rencontrant à leur arrivée la farouche résistance des peuples indigènes, celle des Ibères au sud de la basse vallée du Rhône, celle des Ligures à l'ouest et à l'est. Partout, ces populations antérieures ne disparaissent pas, ne sont pas exterminées, mais elles se mêlent aux nouveaux arrivants, dans un processus de colonisation et d'acculturation. Antiquité
Gergovie