background preloader

Ste-Suzanne

Facebook Twitter

A Sainte-Suzanne : le camping devient un Glamping. A Sainte-Suzanne, Christel et Sophie Chaumond ont racheté le camping municipal pour le transformer en glamping.

A Sainte-Suzanne : le camping devient un Glamping

A Sainte-Suzanne, le camping municipal a cédé la place au glamping (contraction des termes glamour et camping). Fermé depuis deux ans pour raisons déficitaires, le camping de Sainte-Suzanne créé en 1983 a été racheté par Christel et Sophie Chaumond. Après un an de travaux, le couple a transformé le site en un mode d'hébergement proche de la nature. Huit lodges ont été installées : une de dix places, trois de cinq et trois de quatre places auxquelles s'ajoute à l'entrée une lodge pour personnes à mobilité réduite de trois places.

Une factrice-guichetière à la Poste de Sainte-Suzanne - Le Courrier de la Mayenne. Depuis le 30 mai, les usagers de la Poste de Sainte Suzanne ont fait connaissance avec Cindy Ferron la nouvelle factrice-guichetière.

Une factrice-guichetière à la Poste de Sainte-Suzanne - Le Courrier de la Mayenne

Depuis le 30 mai, les usagers du bureau de Poste de Sainte-Suzanne retrouvent leur factrice derrière le guichet à des nouveaux horaires. Le matin, Cindy Ferron enfourche son vélo électrique pour distribuer le courrier dans les boîtes aux lettres du bourg. L’après-midi, elle assure les permanences au bureau du lundi au vendredi de 14h30 à 17h avec deux exceptions : l’après-midi du jeudi ouvert de 15h30 à 18h et le samedi matin de 10h à 12h. « Je finis ma tournée du matin vers 12h30-13h selon le trafic et je prends une pause entre 13h et 14h15. J’effectue 35 heures en six jours. Le courrier doit être déposé avant 16h. Des souvenirs médiévaux à la boutique du Grand Moulin. Le Grand Moulin plonge les gens qui le visitent dans le passé et de part la qualité de ses infrastructures rend ce passé vivant.

Des souvenirs médiévaux à la boutique du Grand Moulin

Dans le petit bâtiment, situé à l'entrée du site, se trouve l'accueil qui jusqu'au début de l'année 2015, abritait seulement la documentation touristique de la région et la billetterie. « Il nous manquait quelque chose qui puisse comme un souvenir, rattacher les visiteurs au Grand Moulin après leur passage, explique Gwenaelle Métayer, médiatrice du patrimoine, en charge de l'accueil. C'est ainsi qu'avec Anthony Robert, mon collègue, responsable du site, nous est venu l'idée de créer une boutique où l'on trouverait des objets souvenirs, en rapport avec le moulin et l'époque médiévale. » En accord avec les élus, cette boutique a vu le jour en avril 2015.

Pour achalander cette espace, les deux responsables se sont tournés vers des jeux, des livres, des jouets, des revues.. à vocation thématique, et interactive. Rébus historiques, jeu des expressions... Les archéologues font parler le camp des Anglais. L’Histoire dit que le camp des Anglais a servi de base de 1083 à 1086 à Guillaume le Conquérant pour tenter d’assiéger la cité.

Les archéologues font parler le camp des Anglais

Actuellement, une équipe d’enseignants et d’étudiants rennais mènent des fouilles sur le site pour vérifier sa datation, déterminer les modes d’occupation et savoir si l’Histoire dit vrai. C’est la troisième campagne de fouilles que mènent Pierre-Yves Laffont, enseignant-chercheur et Lucie Janneret, doctorante à Rennes 2. Assistés d’une douzaine d’étudiants en histoire et archéologie, ils travaillent cette année sur un chantier ouvert de 700 m², situé dans une enceinte à l’ouest du camp. Depuis le 31 août, ils ont mis au jour, sous l’épaisseur de cailloux qui servait de fondations au talus, un ensemble de pièces carbonisées sur une longueur de 18 mètres. " C’était certainement une construction en bois qui a brûlé et dont la datation se situe entre le Xe et le Xlle siècle ", commente Pierre-Yves Laffont. Deux apiculteurs associés créent L'Ours authentique.

Sainte-Suzanne fait revivre son moulin à eau. Après son château médiéval et son dolmen, Sainte-Suzanne, labellisé plus beau village de France, a un nouvel atout pour faire venir les touristes.

Sainte-Suzanne fait revivre son moulin à eau

Son moulin à eau, entièrement rénové et intégré à un musée. 1,1 million d'euros ont été nécessaires pour remettre en état le moulin et les extérieurs, après la restauration, entre 2000 et 2007, de l'étable et de l'écurie. Dès dimanche, les visiteurs pourront observer un moulin à farine en parfait état de marche, avec sa roue, ses meules et ses trappes pour faire passer les sacs.

Un moulin à papier Ils pourront aussi découvrir comment, au moyen de vieux chiffons de chanvre et de lin, les Mayennais des XVe et XVIe siècles fabriquaient l'ancêtre de nos feuilles de papier. Une centaine de ruches seront installées au lieu-dit les Defais. Un point sur le commerce Lors du dernier conseil municipal, le maire, Jean-Pierre Morteveille, a annoncé l'ouverture d'un salon d'exposition pour un artisan ébéniste en bas de la rue Henri IV et l'installation d'une centaine de ruches au lieu-dit les Defais pour la confection d'épicerie et de confiserie fine.

Une centaine de ruches seront installées au lieu-dit les Defais

La société L'Ours authentique prévoit la promotion de ce site et de leur activité par un spectacle de dressage d'ours le 13 septembre dans la commune. Il a également annoncé la liquidation judiciaire du bar-tabac La Nicotiane. Pour qui la salle Amand-Dagnet ? Roland Gaillard, premier adjoint au maire, a rappelé que la salle Amand-Dagnet, rue des Coëvrons va être libérée, l'Harmonie intégrant ses nouveaux locaux prochainement. Temps d'activités périscolaires.