background preloader

Radiateur Numérique - Qarnot

Facebook Twitter

Des data centers déguisés en radiateurs - Le Parisien. Un data centerest très énergivore.

Des data centers déguisés en radiateurs - Le Parisien

Alimentés en électricité, les serveurs informatiques qu'il abrite produisent de la chaleur. Pour les refroidir, des équipements de climatisation tournent eux aussi en continu. Ce système très gourmand a donné des idées à Paul Benoît. L'ingénieur a créé en 2010 Qarnot Computing, en vue de développer une solution écoresponsable. Le principe : un particulier se chauffe avec un radiateur renfermant des ordinateurs ultrapuissants, utilisés à distance par des entreprises. « L'empreinte carbone est réduite de 75 %, car ce mini data center n'a pas besoin de climatisation, se félicite le directeur général Miroslav Sviezeny. Chauffage gratuit Résultat : des entreprises friandes de calculs informatiques frappent à la porte de la société francilienne. Autre source de revenus : la vente de ces radiateurs à des bailleurs sociaux (2 500 € l'unité).

Comment se chauffer avec les « data centers » Des pionniers veulent chauffer les villes avec nos ordinateurs. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Claire Legros Avec l’explosion numérique et la généralisation des services en ligne, le nombre des data centers (« centres de traitement de données ») s’est multiplié dans les zones industrielles des grandes villes.

Des pionniers veulent chauffer les villes avec nos ordinateurs

Un marché en plein essor où la France occupe la quatrième place mondiale avec une centaine de data centers installés sur le territoire, selon une étude publiée en juillet 2015 par la Caisse des dépôts. Dans son dernier rapport, Greenpeace prévoit que le nombre des « super usines de l’économie numérique » va « augmenter de façon spectaculaire » et représenter « plus de 70 % des nouvelles constructions de data centers en 2018 ». Mais toutes ces activités numériques ont un coût et se révèlent extrêmement énergivores. Un data center a besoin d’autant d’électricité pour fonctionner que pour refroidir ses installations, grâce à la climatisation. « Aujourd’hui on estime que les data centers consomment 2 % de l’énergie utilisée dans le monde. PLF 2017, coup de pouce fiscal pour le chauffage intelligent. Quelques députés écologistes veulent introduire dans la loi de finances pour 2017 (PLF 2017) un coup de pouce fiscal pour l’acquisition de chauffages qualifiés d’ « intelligents ».

PLF 2017, coup de pouce fiscal pour le chauffage intelligent

De quoi s’agit-il ? Un amendement a été déposé pour élargir le Crédit d’impôt sur la transition énergétique par des députés écologistes dont Cécile Duflot, Laurence Abeille, Isabelle Attard afin d’intégrer des nouvelles techniques de chauffage. Le Crédit d’impôt est constitué d’une liste limitative de matériaux et d’équipements. Les contribuables domiciliés en France peuvent ainsi faire réaliser des travaux afin d’améliorer la performance énergétique de leur logement par une entreprise RGE (Reconnue Garant de l’Environnement) et bénéficier d’une aide.

Cette aide est un crédit d’impôt à hauteur de 30% sur un montant de 8 000€ pour une personne seule et 16 000 € pour un couple. Mon radiateur est un data center (et chauffe gratis) Paul Benoit, le Q.Rad, Jean-Luc Gleyze et Martine Jardiné (SB/Rue89 Bordeaux) Bonne nouvelle en pleine COP21 : pour se chauffer, on va bientôt pouvoir compter sur les nuages.

Mon radiateur est un data center (et chauffe gratis)

Le calcul numérique, ça chauffe ! « Jugaad » (*) !

Le calcul numérique, ça chauffe !

Ainsi s’exclamerait Navi Radjou, le chantre franco-indien de l’innovation frugale, en découvrant les solutions des Français Qarnot Computing et Stimergy. Ces deux start-ups développent des infrastructures de cloud computing en rupture avec celles communément concentrées dans les data centers actuels. Leurs fondateurs, respectivement Paul Benoît et Christophe Perron, deux ingénieurs, le premier polytechnicien, le second diplômé de Supelec, ont eu l’idée ingénieuse d’exploiter l’énergie calorifique des ressources de calcul pour chauffer les bâtiments. Paul Benoît, CEO de Qarnot Computing. Paul Benoît est le premier à être sorti du bois en fondant fin 2010 sa société Qarnot Computing implantée à Paris et Montrouge. Qarnot Computing fournit le chauffage gratuit. Rédigé par Eva Souto, le 4 juin 2014, à 9 h 05 min.

Qarnot Computing fournit le chauffage gratuit

Le radiateur de la troisième révolution industrielle. Le chauffage représente la première source des dépenses énergétiques des ménages en France, soit 70% de leur budget énergétique en 2013.

Le radiateur de la troisième révolution industrielle

Paul Benoît, ingénieur polytechnicien, pourrait bien mettre un terme à cette situation. Son entreprise, Qarnot Computing, commercialise Q Rad, un chauffage capable de révolutionner deux filières cruciales pour notre société : celle du chauffage et celle des centres de données, ou data centers, qui regroupent des centaines de serveurs indispensables à l’informatique. Du chauffage gratuit Et si, au lieu d'entasser les serveurs informatiques dans des centres de données qu'il faut ensuite refroidir, on les répartissais chez les particuliers et dans les entreprises ? La chaleur dégagée par la puissance de calcul des machines servirait alors à chauffer les intérieurs. Se chauffer grâce à de la puissance de calcul. Gwenaël m'a fait découvrir via Twitter une société baptisée Qarnot Computing qui tente de commercialiser une idée plutôt originale.

Se chauffer grâce à de la puissance de calcul

Partant du principe qu'un data center produit beaucoup de chaleur, et que cela demande beaucoup d'énergie en climatisation pour le refroidir, ils se sont dit lors d'un brainstorming surement un peu arrosé : "Hey les gaaaars, j'ai une idée. Si on prenait la chaleur des data center pour se réchauffer les fesses ? On pourrait par exemple mettre des processeurs de calcul dans les radiateurs et les faire bosser directement. Ainsi, on répartira les zones de chaleur et on n'aura plus besoin de refroidir un data center". Voilà... Je ne veux pas leur voler la vedette, mais c'est ce que je fais depuis toujours avec mon PC overclocké qui tourne à fond les pédales pour chauffer mon petit bureau. C'est économique, c'est silencieux et ça ne coute pas un rond à celui qui accueille ces bidules chez lui.